Les smartphones à écran pliables arrivent ! Mais quelles formes prendront-ils grâce à cette nouvelle technologie ? Voici quelques exemples de format que l’on peut attendre à l’avenir.

Les écrans pliables sont la dernière technologie en vogue, promettant de révolutionner notre manière d’appréhender le smartphone. Nous savons que Samsung prépare son premier modèle pour début 2019, tandis que Lenovo travaille déjà depuis quelque temps sur des concepts pouvant prendre vie dès cette année.

Si les écrans pliables ont effectivement le potentiel de véritablement changer le visage de nos mobiles multifonctions dans un avenir proche, la manière dont ils aborderont la problématique du format reste mystérieuse. Voici quelques idées potentielles, pour mieux appréhender ce qu’il pourrait devenir.

Le smartphone pliable en forme de livre

Le concept admis comme étant le plus probable en tant que premier essai n’est autre que l’idée d’un smartphone repliable, qui prendrait alors la forme d’un livre. L’idée est évidemment de pouvoir profiter d’un plus grand écran dans un format toujours admissible dans une poche de pantalon.

Si l’idée n’est pas mauvaise en soi, sa plus grande faiblesse pourrait être son usage en tant que simple smartphone. Si l’écran est condamné à se replier sur lui-même, comment pourra-t-on passer des appels simplement ? Le téléphone une fois fermé ne serait-il qu’un morceau de verre inutile ?

C’est à ces questions que l’on attend surtout une réponse. Il se pourrait que les constructeurs décident d’intégrer un second écran sur la face extérieure de ces appareils, afin qu’ils soient utilisables aussi bien en tant que smartphone que tablette. L’avenir nous le dira : Samsung et Lenovo ont déjà montré des signes d’un appareil en ce sens. L’Axon M l’a tenté sans écran de la sorte, une fausse bonne idée.

La tablette se dépliant sur elle-même

Et si, plutôt que de se refermer, l’écran se dépliait sur lui-même ? C’est un second concept que nous avons pu apercevoir du côté de Samsung. Ici, plutôt que de se refermer à l’intérieur du smartphone, l’écran vient épouser les faces avant et arrière du téléphone.

Ce concept est celui que l’on imagine le plus pratique à utiliser comme premier essai, mais il pose énormément de questions. D’ergonomie, déjà : comment faire en sorte que l’écran arrière ne vienne pas gêner l’utilisateur une fois plié, en occasionnant des clics non voulus ? Et surtout, comment le protéger ?

Un smartphone qui n’est qu’écran est forcément amené à subir les tracas du quotidien beaucoup plus durement. Selon ce que nous avons entendu de la présentation de Samsung en behind closed door au CES 2018, ce serait exactement la question qui obsède Samsung. Elle pourrait le conduire à ne pas aller dans ce sens.

La montre smartphone

Lorsque les premières démonstrations de smartphones pliants nous ont été offertes, c’est Lenovo fin 2016 qui assurait le show. Et en prime d’une tablette pliable, celui-ci nous avait également montré un concept de smartphone en tant que montre. L’écran flexible était alors très longiligne, et appliqué le long d’un design fait de charnières à 360° permettant d’épouser le poignet.

Pour se saisir de son smartphone, il suffisait alors de le détacher de son poignet, le remettre à plat et il redevenait naturellement un smartphone classique. Le concept présenté par Lenovo n’était pas très fonctionnel, mais il avait le mérite d’être parlant.

Problème étant que l’on a du mal à en voir l’utilité finale. Si déplier son smartphone pour le transformer en tablette paraît naturellement intéressant, en faire un objet constamment sur notre poignet n’est peut-être pas l’idée du siècle. Mais comme toujours : tout dépend des usages. Libre aux constructeurs de nous en démontrer l’intérêt, si un tel concept venait à passer la phase du prototype.

Le smartphone parchemin

Samsung a montré les premiers signes d’un autre concept de smartphone à écran pliable : une sorte de parchemin. Ici, le tube intègre tous les composants, tandis que seul l’écran sort de celui-ci en se dépliant.

À noter qu’il pourrait soit s’enrouler à l’intérieur du tube, soit naturellement venir s’enrouler autour de celui-ci grâce à un système d’aimant. C’est en tout cas ce que nous présentait Samsung dans son dépôt de brevet.

Ce concept est assez particulier, puisqu’il ne ferait pas un très bon smartphone en soi. Il en serait capable bien sûr, puisqu’il pourrait disposer de micros et haut-parleurs sur le tube, en prime d’un capteur d’empreintes servant à verrouiller l’écran en place. Il s’agirait par contre d’un excellent petit produit high-tech, à l’image d’une tablette très facilement transportable dans un sac à main. LG de son côté a préféré appliquer cette technologie à un téléviseur.

Le smartphone brochure

Cette idée n’a aucune base dans le réel, mais avait été présentée par un graphiste talentueux. Et si l’écran de notre smartphone pouvait se déplier, à l’image d’une brochure, afin de s’agrandir naturellement en gardant la même empreinte de base ?

Les écrans pliables pourraient effectivement s’orienter vers cette direction à l’avenir. La technologie est prête, mais cette vision demanderait un savant mélange d’ingéniosité aussi bien dans la conception physique que dans le développement logiciel pour être transformée en véritable appareil.

Il ne s’agit toutefois là que de concepts et brevets, qui n’ont pour le moment aucune base réelle. Il faudra encore attendre quelques mois avant de voir les premiers smartphones à écran pliable arriver sur le marché. Certains arrivent-ils à capturer votre imagination ? Ou allez-vous encore plus loin, et voyez déjà un concept fou auquel personne n’a encore réfléchi ?