MWC 2021 : Samsung et Lenovo ne prendront pas le risque d’une présence physique

Du virtuel pour les deux fabricants et un MWC déserté

 

Samsung et Lenovo ont fait savoir qu’ils ne seront présents physiquement au MWC. S’ils prévoient bien des évènements virtuels, ces deux absents supplémentaires risquent de faire beaucoup du vide dans les couloirs déjà très clairsemés du salon catalan pour cette édition 2021.

MWC

L’édition 2021 du MWC avait été reportée fin juin, mais l’on apprend cette semaine que Lenovo et Samsung n’y seront pas présents physiquement eux non plus…

Nous en parlions en septembre dernier, le MWC 2021 a cette année été décalé de plusieurs mois pour ouvrir ses portes entre les 28 juin et 1er juillet, toujours à Barcelone. Malgré ce report conséquent, Samsung et Lenovo ont annoncé cette semaine qu’ils ne participeront pas physiquement à l’évènement. Les deux marques rejoignent Google, mais aussi Ericsson, Sony et Nokia, qui ont déjà annoncé passer leur tour cette année.

Pour rappel, l’édition 2020 du salon avait été annulée suite à une succession de désistements poussant les organisateurs de l’événement à jeter l’éponge… faute d’intervenants en nombre suffisant. Le MWC 2021 semble se positionner sur la même trajectoire.

Des évènements virtuels plutôt que physiques

Il faut dire que le salon catalan tombe malgré lui en pleine compagne de vaccination contre le COVID-19. En France comme en Espagne, une part notable de la population attend toujours sa première injection, ce qui réduit pour l’instant encore les perspectives de rassemblements.

Le MWC n’est pas seul à subir de nouveau les affres d’une situation sanitaire qui traîne en longueur. Récemment, les organisateurs de la Gamescom 2021 annonçaient que le salon (prévu fin août à Cologne, en Allemagne) se tiendrait cette année encore de manière entièrement virtuelle.

Des tests négatifs tous les trois jours

La GSMA (organisme qui chapeaute le MWC) s’est pourtant mise d’accord avec les autorités espagnoles pour organiser l’édition 2021 du salon. Si l’évènement est maintenu, les participants devront présenter un test négatif pour entrer en Espagne et renouveler ce test tous les trois jours.

Des mesures relativement contraignantes qui ont probablement contribué à dissuader Samsung et Lenovo de tenter l’expérience. Les deux firmes ont indiqué qu’elles tiendraient à la place des évènements virtuels chacun de leur côté, sans pour autant préciser leur nature exacte.

Les derniers articles