Après l’avalanche de smartphones, l’embouteillage de voitures Xiaomi dès 2024

 

Xiaomi compte produire 300 000 voitures électriques par an en 2024 grâce à une usine implantée à Pékin. La stratégie qui se profile semble la même que pour les smartphones de la marque chinoise : inonder le marché de manière rapide.

Une voiture électrique avec le logo Xiaomi par dessus.
Xiaomi a de grandes ambitions sur la voiture électrique // Source : CHUTTERSNAP sur Unsplash (logo Xiaomi ajouté par Frandroid)

Xiaomi est une entreprise connue pour ses smartphones et ses nombreux objets connectés en tous genres. La marque ne veut pas s’arrêter là et nourrit depuis quelque temps des ambitions importantes dans le marché des voitures électriques. Elle compte notamment mobiliser un investissement de 10 milliards de dollars. Dans le cadre de ce projet, une filiale Xiaomi EV a même été créée.

Produire 300 000 voitures par an

Or, pour vendre un produit, il faut le fabriquer. Ainsi, comme l’indique Reuters, Xiaomi prévoit d’ouvrir une usine à Pékin dans laquelle 300 000 véhicules pourront être produits chaque année. L’information a été officialisée par Beijing E-Town, une agence de développement économique et technologique soutenue par le gouvernement chinois.

Cette agence estime qu’une production en masse pourra être atteinte dans cette usine d’ici 2024. Ce délai n’est pas évoqué au hasard. En effet, le patron de Xiaomi, Lei Jun, indiquait en octobre que son entreprise avait pris de l’avance. Une voiture électrique estampillée Xiaomi devrait donc voir le jour au premier semestre 2024.

Xiaomi peut-il doubler Tesla ?

À titre comparatif, en 2020, Tesla a produit plus de 513 000 véhicules — notamment à une très populaire Model 3. Xiaomi sera donc encore loin d’atteindre ce niveau-là. Certes, mais atteindre un rendement de 300 000 voitures par an serait une véritable prouesse, même en prenant en considération le fait que le marché sera sans doute encore plus mature et bien rodé en 2024.

Il y a fort à parier qu’au cours des années qui suivront, Xiaomi tentera d’inonder le marché de ses voitures électriques davantage que le leader Tesla en augmentant à chaque fois la production d’un cran. Après tout, c’est une stratégie que la marque chinoise applique déjà dans le secteur des smartphones et avec succès.

Xiaomi s’investit à fond

En plus de l’usine, l’établissement d’un siège pour la division automobile Xiaomi EV est également prévu à Pékin, ainsi que des bureaux dédiés aux équipes de recherche et de vente.

On ne sait toutefois pas quand exactement débuteront les travaux de construction de l’usine en question. Une chose semble encore plus claire cela dit : Xiaomi est bien décidé à s’impliquer pleinement dans ce projet automobile et promet d’être très actif dans ce secteur.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles