Ça y est, Xiaomi Automobile existe officiellement : cap sur la voiture électrique

Mi Vroom

 

Xiaomi Automobile (ou Xiaomi EV) a été officiellement créé. Le patron de la firme, Lei Jun, a en effet annoncé la nouvelle sur son compte Weibo, plusieurs mois après avoir présenté ses ambitions dans le secteur des voitures électriques.

Source : CHUTTERSNAP via Unsplash

Source : CHUTTERSNAP via Unsplash

Rappelez-vous, à la fin du mois de mars dernier, après avoir annoncé une flopée de produits, Xiaomi avait présenté ses ambitions dans le secteur de la voiture électrique. L’entreprise est pourtant spécialisée dans les smartphones, bracelets connectés et divers appareils pour la maison. Désormais, une nouvelle filiale a vu le jour : Xiaomi Automobile.

« Xiaomi EV, Company Limited »

Le patron de la firme chinoise a en effet posté un message sur le réseau social Weibo pour expliquer que « le 1er septembre, Xiaomi Automobile a été officiellement enregistré ». Dans un communiqué envoyé plus tard aux rédactions, le groupe précise que le nom complet est : « Xiaomi EV, Company Limited ».

Xiaomi Automobile

Lei Jun et son équipe à la création légale de Xiaomi Automobile // Source : Lei Jun sur Weibo

Lei Jun en est le représentant légal et il ne fait aucun doute qu’il supervisera les opérations. Après tout, c’était déjà lui qui avait fait présenter le projet sur scène en mars. À cette occasion, le public apprenait aussi que 10 milliards de dollars allait être investi dans la filiale au cours des dix prochaines années.

Là, pour la création de la filiale, c’est un capital social de 10 milliards de yuans — environ 1,3 milliard d’euros — qui a été débloqué.

Smartphones et voitures électriques : même combat ?

On ne sait toujours pas quels sont les plans exacts de Xiaomi EV. Quand sera lancé le premier véhicule ? Sur quel segment de prix ? Dans quels marchés ? Toutes ces questions restent en effet encore en suspens. Toutefois, la création en bonne et due forme de la filiale est une première concrétisation du projet.

Bien qu’il avait affirmé être conscient des risques encourus dans ce domaine, Lei Jun avait aussi voulu afficher son optimisme en décrivant la voiture électrique comme étant « un smartphone avec quatre roues ».

Cette métaphore est évidemment à prendre sur le ton de la plaisanterie. Cependant, Xiaomi a déjà réussi à accaparer la place de numéro 2 mondial sur le marché des smartphones — s’asseyant même brièvement sur le fauteuil de leader. Nul doute que la firme espère connaître le même succès dans le secteur des voitures électriques.

Les derniers articles