Cette nouvelle montre sportive de Polar ne ressemble pas à une Casio… c’est une Casio

 

La marque japonaise Casio, spécialisée dans les montres, s'est associé à la marque finlandaise Polar, spécialisée dans le relevé de données sportives, pour sa nouvelle montre connectée. Un partenariat qui rattrape les erreurs de la génération précédente.

La G-Shock GBD-H2000 est le premier partenariat entre Polar et Casio sur une montre connectée. // Source : Casio

C’est le premier partenariat entre les deux marques. Mardi 28 février, Casio a sorti une nouvelle montre connectée dédiée aux sportifs qui souhaitent mesurer leurs efforts : la G-Shock GBD-H2000. Ce n’est pas la première fois que la multinationale spécialiste des montres s’essaye aux modèles connectés, mais cette fois, elle s’associe avec l’un de ses concurrents : la marque finlandaise Polar.

Cette entreprise est pionnière dans la conception de capteur de fréquence cardiaque (ou cardiofréquencemètre) depuis 50 ans, en plus d’être à la pointe des technologies de mesures sportives actuelles sur ses propres montres connectées. Un partenariat inédit, puisque Polar n’a que très récemment ouvert la porte à la vente de ses technologies et algorithmes par licence, fin janvier.

Un écran monochrome dans un boitier massif

La G-Shock GBD-H2000 semble donc être le premier produit dans le cadre de ce partenariat : le Finlandais s’est occupé des analyses de données sportives, tandis que le Japonais s’est concentré sur la montre en elle-même. En termes de design, ce nouveau modèle suit la tendance des montres G-Shock, avec un boitier assez volumineux : 59,6 mm sur 52,6 mm, avec une épaisseur de 19,4 mm.

À l’inverse d’autres montres connectées, l’écran de ce modèle est monochrome, comme une montre à affichage numérique classique, protégé par du verre minéral. Son bracelet est en résine, tandis que son boitier est fait de « plastique de biomasse de maïs, un matériau organique renouvelable », avance le site de Casio. Malgré sa taille, le choix de matériaux lui permet de ne peser « que » 63 grammes.

Sur l’aspect technique, la Casio G-Shock-H2000 s’équipe des capteurs habituels de cette catégorie de montre dédiée aux sportifs : en plus de l’inévitable puce GPS et du capteur de fréquence cardiaque, ce modèle intègre aussi un altimètre barométrique, un baromètre, une boussole et un capteur de température. Le site spécialisé Montre Cardio GPS s’étonne aussi de la présence d’un capteur d’oxygénation sanguine, moins habituel sur ce type de produit. Enfin, la montre connectée est étanche jusqu’à une pression de 20 bar, soit 200 mètres de profondeur.

Des technologies de pointe, mais peu de profils

Côté logiciel, c’est là que le partenariat prend forme. Sur son site, Casio précise que « les capteurs peuvent accéder à la bibliothèque Polar Smartwatch pour analyser l’entraînement et le niveau de récupération après le sommeil ». On retrouve ainsi les technologies de la marque finlandaise pour le suivi de la vitesse de course, du rythme cardiaque oui encore des calories dépensées. Polar ajoute également des exercices de respiration guidés.

Quelques exemples d’affichages des services Polar utilisés par la G-Shock GBD-H2000. // Source : Casio

La G-Shock GBD-H2000 propose aussi huit profils sportifs, dédiés à suivre de façon optimale une activité précise, comme la course à pied, le trail, la natation, le vélo, ou encore la gym. Un nombre de choix très faible en comparaison de la vingtaine de profils minimum rencontrés chez les concurrents.

Casio revoit sa copie, mais garde l’autonomie

Un écart qui pourrait pousser les consommateurs à aller voir ailleurs, surtout que les derniers modèles de Casio n’ont pas été à la hauteur des attentes des spécialistes. Cette G-Shock GBD-H2000 prend la suite d’une autre montre connectée de sport de la marque japonaise : la GBD-H1000, commercialisée en France sous le nom de G-Shock G-Squad HR, dont les analyses des données brutes récoltées manquaient d’analyse, toujours selon le site spécialisé Montre Cardio GPS.

Cette nouvelle G-Shock devra donc convaincre par son intégration et sa gestion des technologies de Polar. Elle réitère en tout cas les promesses d’autonomie gigantesque du modèle précédent : en l’utilisant seulement comme montre, Casio promet 34 mois d’autonomie en mode économie d’énergie grâce un anneau autour de l’écran qui fonctionne comme un mini panneau solaire. En revanche, en utilisant toutes les fonctionnalités de la montre connectée, la marque avance sept jours de durée de vie avant de la brancher en USB.

La GBD-H2000 est disponible dès maintenant pour 399 euros sur le site de Casio, en quatre coloris : noir, noir/orange, noir/jaune et bleu-vert.


Le saviez-vous ? Google News vous permet de choisir vos médias. Ne passez pas à côté de Frandroid et Numerama.