Le Samsung Galaxy S10 devrait intégrer une nouvelle génération de puce Exynos. Cette dernière proposerait notamment une puce NPU dédiée à l’intelligence artificielle.

Ne parlez plus des performances d’un processeur ou d’une puce graphique, ce n’est plus à la mode. Désormais les fabricants s’affrontent sur le sujet de l’intelligence artificielle. En premier lieu, Huawei qui intègre une puce dédiée NPU dans ses processeurs Kirin, et vante la possibilité d’analyser jusqu’à 4 500 images par minute.

Apple de son côté, a également intégré un NPU à ses puces A11 et A12 que l’on retrouve dans les iPhone depuis l’iPhone 8. La firme n’utilise cependant pas la même échelle que Huawei et parle de réaliser jusqu’à « 5 000 milliards d’opérations par seconde ».

Samsung serait le prochain à intégrer un NPU à son Exynos

D’après le compte IceUniverse, spécialisé sur l’actualité de Samsung, Samsung serait prêt à intégrer une puce NPU à son prochain Exynos. La crédibilité de IceUniverse a connu des hauts et des bas, mais l’information est ici appuyée par une capture du profil LinkedIn d’un ingénieur de Samsung, ajoutant de la crédibilité à l’ensemble.

Difficile de savoir quelles seront les nouvelles fonctions permises par ce NPU, ou même ses performances, mais on imagine aisément que son intégration est prévue pour le Galaxy S10 attendu pour le début de l’année 2019.