L’iPhone 15 Pro surchauffe, mais une mise à jour ne règlerait pas tout le problème

 

La Puce A17 Pro pourrait être domptée, mais pas sans perte de performances. Apple aurait un peu trop cherché à alléger son smartphone.

Unboxing des iPhone 15 et iPhone 15 Pro // Source : MKBHD

Nous testons en ce moment même, comme toutes les rédactions tech de la planète, les nouveaux iPhone 15. Vient immanquablement le moment des benchmarks, ces applications qui poussent les smartphones dans leur retranchement pour en tester les performances. Et soyons clair : les iPhone 15 Pro et 15 Pro Max chauffent beaucoup.

Certains comme Android Authority ont par exemple mesuré une température de 47,4 °C sur un test mettant à l’épreuve le GPU. Sur le même test un Galaxy S23 Ultra ou un Pixel 7 Pro atteignaient respectivement 44,7 °C et 41°C.

Un début d’explication, mais pas du côté de la puce

Lorsqu’un smartphone surchauffe, nous avons tendance à regarder du côté de sa puce, c’est logique. Les exemples récents de puces mal optimisées sont nombreux, on pense par exemple au Snapdragon 8 Gen 1 qui rendait inutilisable certains smartphones les obligeant à redémarrer ou l’Exynos 2200 des Galaxy S22. Selon l’analyste Ming Chi Kuo, si la puce a sa part de responsabilité, il faut toutefois regarder ailleurs. « Mon enquête indique que les problèmes de surchauffe de la série iPhone 15 Pro ne sont pas liés au nœud avancé de 3 nm de TSMC », écrit-il.

Le véritable responsable serait le système de refroidissement des iPhone 15 Pro. « La cause principale est plus probablement les compromis faits dans la conception du système thermique pour obtenir un poids plus léger, comme la réduction de la zone de dissipation de la chaleur et l’utilisation d’un cadre en titane, qui a un impact négatif sur l’efficacité thermique. »

Dès lors, une mise à jour logicielle ne pourrait pas tout rattraper. « Les améliorations risquent d’être limitées, à moins qu’Apple ne réduise les performances du processeur. Si Apple ne résout pas correctement ce problème, cela pourrait avoir un impact négatif sur les livraisons tout au long du cycle de vie de l’iPhone 15 Pro » conclut l’analyste. Après le battery gate, le bend gate et le antenna gate, est-on à l’aube d’un heat gate ? Pas nécessairement, car le smartphone d’Apple continue de fonctionner correctement. Mais si ce souci finit par impacter la durée de vie de la batterie, il y a fort à parier que cela fasse grand bruit.


Les derniers articles