Une source avance que les nouveaux iPad Pro n’intégreraient plus de prise jack. Ce serait une nouvelle étape pour Apple après la sortie de l’iPhone 7 en 2016.

En présentant l’iPhone 7 en 2016, Apple choquait une nouvelle fois le monde de la tech en mettant fin à une connectique universelle sur son iPhone, la prise jack 3,5 mm. La raison invoquée ? Le port analogique était devenu trop encombrant dans des smartphones de plus en plus fins et compacts, où chaque composant lutte pour avoir sa place dédiée. À la place du port jack, Apple privilégie les casques Lightning, ou mieux, les écouteurs Bluetooth (si possible des Air Pods ou des Beats évidemment).

Jusqu’à présent, ce changement n’avait pas touché les autres appareils de la marque, comme l’iPad ou le MacBook. D’après une source issue du circuit de fabrication relayée par 9To5Mac, ce serait au tour de l’iPad cette année.

Supprimer le jack d’une tablette : un choix stratégique

Les deux nouveaux iPad Pro prévus pour la fin de l’année n’intégreraient pas le fameux port casque. On imagine mal qu’il puisse s’agir ici de faire de la place à l’intérieur d’un aussi grand appareil, mais plutôt de pousser les clients de la marque à passer au sans-fil. Après tout, l’un des arguments de vente des écouteurs Air Pods (et des autres appareils équipés de la puce Apple W1) est une connexion facilitée et transparente, entre plusieurs appareils iOS. L’adaptateur Lightning vers jack, qui est fourni avec chaque nouvel iPhone, ne serait pas proposé avec l’iPad Pro.

D’après la source, les nouveaux iPad seront tout de même plus compacts que ceux de la génération précédente, notamment parce que les bords autour de l’écran seront plus fins. Ainsi le nouvel iPad Pro de 11 pouces ferait 247,5 x 178,7 x 6 mm contre 250,6 x 174,1 x 6,1 mm pour le modèle 10,5 pouces actuel. C’est surtout le modèle 12,9 pouces qui gagnerait : 280 x 215 x 6,4 mm contre 305,7 x 220,6 x 6,9 mm.

Face ID sans encoche

Avec la beta d’iOS 12, on se doutait que l’iPad serait le prochain à bénéficier de l’authentification Face ID. C’est aussi ce qu’avance la source, mais en précisant que Face ID ne devrait toujours pas prendre en charge une reconnaissance du visage à l’horizontale. Il s’agit en effet de l’un des défauts présents sur l’iPhone X : si le téléphone est incliné au format paysage, il est incapable d’identifier l’utilisateur. Il suffit de basculer le smartphone en mode portrait pour que l’identification se fasse. Ce problème pourrait devenir beaucoup plus gênant sur l’iPad Pro qui est beaucoup plus souvent utilisé dans ce format.