Les iPad Pro 2018 ont été annoncés fin octobre 2018, et les premiers exemplaires vont être livrés. Nous avons lu tous les tests des médias américains, voici les conclusions les plus intéressantes concernant ces nouveaux iPad Pro.

Crédits : CNET US

Les médias américains ont publié les premiers tests des nouveaux iPad Pro. Apple a été plutôt généreux en fournissant des iPad Pro complets : un iPad Pro 12,9 pouces avec 1 To de stockage, la 4G LTE, le Smart Keyboard et un Apple Pencil. Cela représente plus de 2 300 euros d’iPad Pro, soit le prix d’un Apple MacBook Pro avec une bonne configuration. En attendant notre test, voici les conclusions des principaux médias américains. Pour rappel, nous avons également réalisé une revue des prises en main.

Wired :

À tous points de vue, ce sont les meilleurs, les plus puissants et les plus performants iPad que j’ai jamais utilisés. Ils font honte aux autres tablettes.

Mais Apple a posé la question suivante : un iPad Pro peut-il remplacer votre MacBook ou un PC Windows ? C’est possible, mais vous aurez besoin de bien cibler vos besoins, ainsi que de beaucoup de patience et de détermination.

Aucun ordinateur portable ne peut imiter les capacités de dessin du Pencil d’Apple, ni être aussi naturel à prendre en main et à utiliser. Ce n’est même pas proche. L’iPad Pro est clairement en avance sur les PC sur ces usages.

En tant que PC de travail plus traditionnel, ça dépend. À la rigueur, l’iPad Pro et son clavier intelligent sont utilisables. Par exemple, j’ai écrit ce test sur le Pro dans Google Documents tout en ouvrant des pages Web du côté droit de mon écran, mais il m’a fallu plus de temps que d’habitude pour faire des recherches et collecter des liens – et bien longtemps pour savoir comment faire. Mon entreprise utilise également un outil de collaboration nommé Airtable qui ne fonctionne pas dans un navigateur iOS. Joindre des fichiers à mes e-mails était également un cauchemar dans l’application Gmail. Certaines applications, telles que Spotify, n’autorisent pas encore le mode multitâche en mode fractionné (affichage côte à côte). Vous devez les utiliser en plein écran.

J’ai trouvé des solutions à tous ces problèmes et je suis certain de pouvoir continuer à trouver des solutions pour que l’iPad Pro fonctionne comme un PC, mais les tracas vont continuer. Les navigateurs Web de l’iPad sont toujours moins performants que leurs homologues pour PC. C’est en partie la faute des développeurs, mais Apple porte également sa responsabilité.

Je ne pense pas que le monde soit prêt à traiter l’iPad comme l’égal d’un PC, même si cet iPad est beaucoup plus puissant et fun à utiliser. Maintenant qu’Apple a déclaré que l’iPad est un PC, il devrait supprimer les barrières de sécurité d’iOS et encourager les développeurs à le traiter comme s’il s’agissait du Mac. Il est temps que iOS grandisse.

 

The Verge :

(…) Contrairement à pratiquement tous les autres ordinateurs, l’iPad est un produit de la vision singulière d’Apple : l’entreprise conçoit l’écran, le processeur, le système d’exploitation ainsi que les limites des applications et des accessoires qui s’y connectent. Et après tout ce temps, il est clair que tous les obstacles et frustrations liés à l’utilisation de l’iPad Pro existent parce qu’Apple le souhaite. (…) C’EST UN IPAD.

(…) Si vous êtes le genre de personne qui dépense plus de 2 000 dollars dans un iPad Pro, vous savez probablement exactement pourquoi vous en avez besoin, pourquoi vous l’utiliserez et si cela en vaut la peine. Vous trouverez sans aucun doute la connectique USB-C pratique, le nouveau Pencil bien plus joli et avec l’A12X… un gain de performances considérable par rapport aux anciens iPad. Vous obtiendrez ce que vous payez. Mais si vous envisagez de dépenser 799 dollars pour remplacer votre ordinateur portable par l’iPad Pro 64 Go (11 pouces) le moins cher, vous devriez vraiment vous demander ce que vous attendez d’un ordinateur. Aucune autre tablette sur le marché ne peut rivaliser avec l’iPad Pro, et peu d’ordinateurs portables peuvent le faire non plus. Mais l’approche d’Apple avec iOS limite ce matériel de manière sérieuse et significative, et bien que l’USB-C simplifie légèrement la vie avec ce nouvel iPad Pro, il a toujours les mêmes capacités et limitations de base que l’iPad Pro de l’année dernière.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Le nouvel iPad Pro représente-t-il un exploit technique remarquable ? Oui. Apple a-t-il une nouvelle fois fabriqué du matériel mobile qui fait honte au reste de l’industrie en termes de performances, d’autonomie et de design? Oui. L’iPad Pro est-il le meilleur et le plus puissant des iPad ? C’est certain. Mais vous savez quoi ? C’est toujours un iPad.

 

CNET US :

Le nouveau look iPad Pro comme un grand iPhone X. Et, à bien des égards, il ressemble vraiment à un grand iPhone X ou un XS super puissant. (…)

L’avenir des Mac est dans l’iPad … et l’avenir de l’iPad est dans le Mac. Pour être clair, je souhaite plus que tout autre chose les nouvelles fonctionnalités de l’iPad sur Mac. Face ID, un excellent stylet sensible à la pression, des accessoires qui se connectent et se couplent avec un système magnétique et, bien sûr, un écran tactile. C’est ce que je ressens pour la première fois avec le dernier iPad Pro : il intègre les éléments qui représentent l’avenir de l’ordinateur d’Apple.

(…)

Mais revenons en arrière. L’iPad Pro est un produit de plus en plus cher, raffiné et « pro-créatif » chaque année. J’ai l’iPad Pro 12,9 pouces sur mes genoux en ce moment même lorsque je travaille sur ce test. C’est un bel appareil élégant. Mais ce n’est toujours pas, volontairement, un Mac. Son système d’exploitation et ses interactions limitent l’usage que l’on de l’appareil. Ce n’est pas aussi facile de faire plusieurs choses à la fois. Il est verrouillé, rendant le stockage extensible impossible, et même la gestion de fichiers est difficile. Et sa puissance brute est difficile à exploiter car le multitâche est toujours limité à deux applications à la fois.

L’iPad Pro est un appareil qui suppose que vous avez déjà un Mac quelque part – chez vous, au bureau ou en studio. Non, ce n’est pas la version Apple de la Microsoft Surface Pro . Mais vous le saviez probablement déjà. Google a conçu un produit plus proches des ordinateurs avec la Pixel Slate. Il existe de nombreuses alternatives Windows grâce à l’adoption par Microsoft des écrans tactiles et de ses matériels flexibles : claviers amovibles, convertibles deux en un et ordinateurs portables traditionnels coexistent pacifiquement dans l’environnement Windows. L’approche d’Apple est de concevoir d’un côté une tablette spectaculaire, et de l’autre un ordinateur flexible.

L’iPad est un produit magnifiquement conçu, et perfectionné, d’un point de vue purement matériel. Le rapport entre l’écran et la taille est parfait, ainsi que l’épaisseur et tout le reste. Il a maintenant besoin d’accessoires, de claviers et d’un trackpad, ainsi que des connectiques et peut-être d’un système d’exploitation plus avancé qui affiche plus d’éléments à l’écran en même temps.

 

iMore :

Je n’oublierai jamais Steve Jobs, assis dans cette chaise Le Corbusier, parcourant délibérément toutes les fonctionnalités de l’iPad qui vient d’être révélé pour la première fois. Toute cette technologie, le tout dans cette même plaque de verre et d’aluminium, devenant tout ce qu’il voulait qu’elle soit. C’était une première tentative. Le point de départ qui a montré à tout le monde, à l’intérieur et à l’extérieur d’Apple, où cela pourrait aller. Un écran à l’infini. Une technologie transparente.

Et ce nouvel iPad Pro… eh bien, ce n’est pas ça. Pas encore. Mais c’est tout aussi évidemment le plus grand pas en avant depuis l’iPad original. Un pas plus grand que l’iPad 2 et l’iPad Air, plus grand que le premier iPad Pro. Si ce n’est pas totalement transparent, c’est une technologie plus transparente que jamais. Et pas seulement comme une fenêtre sur les applications et le Web. C’est désormais un moteur d’intelligence artificielle, d’apprentissage automatique, de vision par ordinateur et de réalité augmentée. Maintenant, oui, le prix a augmenté.

Certaines personnes diront que les prix sont trop élevés. D’autres, que vous en avez pour votre argent. Apple vous facturera beaucoup, mais je pense qu’ils vous en donneront plus pour votre argent que quiconque.

Ma conclusion est la suivante : Si vous avez juste besoin ou vous voulez d’un iPad, procurez-vous un iPad (2018). Apple propose un bon iPad, compatible avec le Pencil, pour quelques centaines de dollars. Si vous avez besoin de plus d’accessoires et de puissance, optez pour un iPad Pro et combinez puissance brute et portabilité absolue.

 

À lire sur FrAndroid : Quelles sont les alternatives Android et Windows à l’iPad Pro 2018 ?