L’iPad Pro (2018) a été annoncé lors de la keynote du mois d’octobre 2018 : c’est un gros renouvellement de cette gamme de produits qui s’aventure de plus en plus sur les plates bandes des ordinateurs portables. La presse américaine a eu l’opportunité de les prendre en main après la keynote, voici leurs premières impressions.

Crédits : Engadget

Comme vous pouvez le voir, l’iPad Pro a évolué. Il intègre désormais un écran aux bordures beaucoup plus fines et aux coins arrondis. Il existe toujours deux variantes : le premier avec son écran de 11 pouces logé dans un boîtier similaire à celui de l’iPad Pro 10,5 pouces précédent, et le modèle 12,9 pouces est physiquement plus petit que son prédécesseur – environ la taille d’une feuille de papier A4.

The Verge est séduit par cet écran IPS LCD, même si on soulignera l’absence d’une dalle OLED contrairement à ce qui était attendu, « L’écran est superbe ; avec la même densité de pixels (264 ppi) que les précédents iPad Pro Retina, et il est toujours aussi brillant et net. Les coins sont arrondis à l’aide de la même technique de masquage de pixels que l’iPhone XR. Apple appelle cela un écran “Liquid Retina”, tout comme l’iPhone XR, mais honnêtement, il a l’air beaucoup plus joli que le XR. ».

Crédits : The Verge

Ce changement de design a d’ailleurs surpris tous les médias, c’est un format bien plus carré que les précédents iPad. Engadget précise que « Le nouvel iPad Pro (…) affiche une esthétique plus en phase avec les ordinateurs portables de l’entreprise. ». La prise en main serait améliorée, en particulier sur le modèle 12,9 pouces bien plus léger en main : « Je peux le prendre avec une main et commencer à l’utiliser (…) ».

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

MKBHD, Marques Brownlee, a également eu l’occasion de tester le nouvel iPad Pro. Il est déçu par l’absence de prise casque (3,5 mm), cette connectique a disparu de l’iPad Pro. Selon lui, cela ne va pas dans le sens du positionnement de l’iPad Pro, en particulier pour les DJ et éditeurs de vidéo qui utilisent des casques filaires. Par contre, il salue l’arrivée de l’USB Type-C, Apple a en effet abandonné sa connectique Lightning.

Crédits : The Verge

Vous pouvez recharger un iPhone avec cette connectique, mais aussi brancher un écran ou un accessoire. Dans la vidéo de The Verge, le journaliste branche directement son reflex Canon, l’iPad Pro accède instantanément au contenu de la carte SD. Notez que ce n’est cependant pas du Thunderbolt 3.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Même son de cloche chez Arstechnica qui apprécie le nouveau design de l’iPad Pro : « les quatre coins sont arrondis pour correspondre aux bords de l’écran désormais arrondis, l’iPad Pro est vraiment plat et fonctionnel comparé au corps tout en courbes de l’iPad que l’on connaissait jusqu’à maintenant. Sa conception me rappelle l’iPhone 5 ou l’iPhone SE. On a l’impression qu’Apple a délibérément tenté de donner à ces appareils une esthétique différente pour les distinguer des produits non “Pro” fabriqués par l’entreprise. ». Le journaliste relève cependant une bizarrerie : l’emplacement des capteurs Face ID (l’iPad Pro se déverrouille avec un visage désormais) qui peuvent être utilisés dans tous les sens, mais qui peuvent être facilement recouverts par la main lorsque l’on utilise la tablette en mode paysage.

La partie Face ID est la même que celle des iPhone XS et XR, mêmes performances et des fonctions similaires. On retrouve d’ailleurs le mode portrait comme sur les iPhone. Dans la vidéo de The Verge, on peut voir son fonctionnement pour déverrouiller son iPad Pro.

Crédits : Ars Technica

Concernant le clavier externe de l’iPad Pro, il a été légèrement revu, mais il ne fournit toujours pas une expérience aussi bonne qu’un clavier d’ordinateur portable comme le souligne Arstechnica :

Le clavier est aussi un peu différent. C’est pareil ; ce n’est pas aussi facile à utiliser qu’un bon clavier d’ordinateur portable, mais c’est bien pour un usage léger. Il se fixe maintenant (sur le côté) à un point différent, et vous pouvez maintenant orienter l’iPad Pro sur celui-ci selon deux angles différents : un pour vos genoux, un autre pour votre bureau.

Le fait que l’iPad Pro puisse être incliné dans deux positions différentes, ce qui devrait être plus utile lorsque l’on utilise la tablette sur les genoux. Par contre, l’ancien clavier ne fonctionne plus tout comme l’ancien stylet Apple Pencil 1.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Enfin, on notera que la caméra arrière est proéminente, ce qui rend bancal l’iPad lorsqu’il est posé sur une table. Il faudra utiliser une protection adaptée pour ne pas être gêné par ça.

Globalement, les médias américains soulignent la grosse évolution de l’iPad Pro, que cela soit esthétiquement, mais aussi en matière d’usages et de performances. La dernière puce ARM Apple A12X Bionic permet d’imaginer un remplacement total des solutions Intel sur les Mac, elle fournit des performances impressionnantes dans un produit totalement fanless, c’est-à-dire sans aucun ventilateur, avec une grande autonomie et une bonne connectivité (WiFi, 4G).

Les applications AutoCAD et Adobe Photoshop CC sont également des démonstrations de force qui nous font entrevoir l’iPad Pro comme l’avenir de l’informatique, c’était la vision Steve Jobs lors de la présentation du premier iPad.

(…) nos premières impressions sont que le nouvel iPad Pro rend cette vision à long terme un peu moins floue.

Pour Arstechnica, cela reste toujours la meilleure tablette du marché. Endgaget est également convaincu par l’iPad Pro, mais moins par iOS :

Le problème est que, malgré ses nombreuses améliorations, iOS donne toujours l’impression d’être un système d’exploitation avant tout mobile (…)