L’une des annonces de cette WWDC d’Apple est la fonctionnalité « Sign in with Apple ». La firme à la pomme va faire en sorte de généraliser son moyen de connexion en obligeant tout développeur d’application iOS à l’intégrer s’il propose un équivalent tiers.

Lors de cette Apple Worldwide Developers Conference, le nouveau mode de connexion « Sign in with Apple » a été présenté aux côtés d’iOS 13, et c’est peu dire qu’il met la dragée haute à ses concurrents en termes de confidentialité.

Le bouton de connexion peut permettre de ne pas communiquer son adresse mail au site, à l’application ou au service qui l’implémente. La firme de Cupertino enverra à la place de votre adresse une fausse, générée automatiquement, qui sera liée à la vôtre, et vous proposera de choisir les données partagées. Ainsi le site web en saura bien moins sur vous.

Méthode agressive, mais nécessaire ?

Pour offrir ce bouton de connexion au plus grand nombre, Apple a décidé d’imposer aux développeurs proposant déjà un service de connexion tiers comme celui de Google ou Facebook d’intégrer le leur également. Une pratique qui peut sembler assez agressive, mais qui relève peut-être d’une crainte de la part de Tim Cook et compagnie : que les différents sites refusent de l’intégrer à cause de ce système de confidentialité…

En effet, beaucoup de développeurs se servent des adresses mail des inscrits et des données partagées pour créer une base de donnée qui peut valoir énormément d’argent. Sauf qu’une fausse adresse mail ne sert pas à grand-chose, on ne pourra pas contacter la personne inscrite par ce biais et on en saura beaucoup moins sur elle.

Avec cette décision, les développeurs ne peuvent pas faire l’impasse sur le bouton de connexion « Sign in with Apple » sous prétexte de vouloir récolter les données de l’utilisateur. Ce système devrait également être disponible sur Android selon notre collaborateur régulier Édouard Marquez, qui est sur place. Le système permettra donc également aux utilisateurs d’Android de profiter d’une sécurité de leurs données accrue, à condition que les développeurs souhaitent l’intégrer.

« Sign in with Apple » devrait arriver en bêta au courant de l’été et sera disponible au grand public à la sortie des prochains iPhone courant septembre.

Les 6 annonces à retenir : iOS 13, iPadOS, macOS Catalina, mort d’iTunes, watchOS 6 et Mac Pro