iPhone ralentis : Apple pourrait verser 25 dollars par smartphone aux plaignants

Une somme jugée « juste, raisonnable et adéquate »

 

Toujours en procès aux États-Unis dans le cadre d'une action collective pour l'affaire des iPhone ralentis, Apple serait sur le point de verser 25 dollars par iPhone aux plaignants. Un accord potentiel qu'Apple ne considère pas pour autant comme un aveu de culpabilité.

L’iPhone 6 comptait parmi les modèles concernés. Crédit : Safarulla Kasmi / Unsplash

L’iPhone 6 comptait parmi les modèles concernés. Crédit : Safarulla Kasmi / Unsplash

Non coupable, mais prêt à payer les plaignants pour limiter les frais de justice. Telle semble être la voie sur laquelle Apple pourrait s’engager sous peu afin de clore l’épineux dossier des iPhone ralentis, ouvert en fin d’année 2017, après les révélations du fondateur de GeekBench. On apprenait alors qu’Apple ralentissait sciemment les performances de ses iPhone d’anciennes générations en vue, notamment, d’épargner leur batterie et de limiter leur usure. Une technique mise en œuvre à l’insu des utilisateurs, pour laquelle Apple avait présenté des excuses tout en baissant dans la foulée (mais momentanément) le prix du remplacement des batteries pour les modèles d’iPhone concernés.

Une mesure qui n’avait pas empêché la firme d’écoper aux États-Unis d’une action collective. C’est à propos de cette « class action », toujours en cours, que la justice américaine devrait trancher dans les prochaines semaines… et qu’Apple pourrait débourser jusqu’à 500 millions de dollars.

Apple prêt à mettre la main au portefeuille

On apprend aujourd’hui de l’agence de presse britannique Reuters, qu’Apple serait prêt à verser 25 dollars par iPhone aux utilisateurs ayant souffert de ralentissements. Cette somme, dévoilée ce vendredi, pourrait être réajustée par la justice alors que la proposition doit encore être acceptée ou non par un juge du district de San Jose (Californie), où le litige est débattu. En cas d’accord, Apple devrait verser entre 310 et 500 millions de dollars aux plaignants et à leurs avocats. Un versement auquel Apple serait prêt à consentir au seul motif d’éviter de plus amples frais de justice. La firme réfute toujours avoir mal agi.

Du côté des avocats des consommateurs, la nouvelle est accueillie favorablement. Le paiement de 25 dollars par iPhone concerné est ainsi qualifié de « juste, raisonnable et adéquat », puisque le montant maximum des frais de réparation engagés par leurs clients s’élève à seulement 46 dollars.

Les avocats des plaignants prévoient néanmoins de demander une rallonge de 93 millions de dollars (soit 30 % des 310 millions minimums évoqués) en frais de justice. Jusqu’à 1,5 million de dollars supplémentaires pourrait enfin être réclamé pour couvrir leurs dépenses. Un compromis auquel Apple semble être en passe de se plier.

Les derniers articles