Apple a imaginé un clavier avec des écrans configurables dans les touches

Des touches à écran configurables sur mesure

 

Une demande de brevet déposée par Apple dévoile les travaux de la marque sur un projet de clavier configurable. Les touches de ce dernier seraient chacune dotées d'un petit écran capable d'afficher de manière dynamique d'autres caractères en fonction des préférences de l'utilisateur.

Ici le MacBook Pro M1 et sa TouchBar

Ici le MacBook Pro M1 et sa TouchBar // Source : Arnaud Gelineau pour Frandroid

Synthétiser en partie l’expérience proposée par la TouchBar et lancer un nouveau clavier « révolutionnaire », comme pour conjurer le sort après les déboires du clavier papillon. Voilà ce qu’Apple pourrait avoir en tête si l’on en croit une demande de brevet déposée par le groupe pour un clavier configurable, doté de touches dynamiques, capable de s’adapter à la volée aux préférences de l’utilisateur.

Comme la découvert l’indiscret Patently Apple, spécialisé dans l’analyse des brevets soumis par le géant de Cupertino, la firme miserait notamment sur des touches équipées chacune d’un petit écran… mais sans pour autant abandonner leur nature physique. En clair, ces écrans miniatures seraient montés sur des touches proches de celles que l’on connaît actuellement avec le nouveau « Magic Keyboard », à la place des caractères imprimés sur le plastique.

Des écrans OLED sur les touches du Mac

Pour ces minuscules dispositifs d’affichage, Apple ferait le choix de la technologie OLED, et l’on trouverait bien une grille de pixels de très petite échelle. Les caractères pourraient ainsi s’afficher de manière dynamique. Comme le précise par contre 9to5Mac, il ne faudrait pas s’attendre à des effets sophistiqués sur ces petits écrans, qui se contenteraient simplement d’afficher des caractères de manière lisible, mais très basique.

L’idée globale serait de laisser l’utilisateur mettre en place différentes configurations de clavier, en adaptant à sa guise les caractères sur les touches. On peut alors imaginer des configurations différentes pour, par exemple, la programmation, le jeu, l’édition vidéo, la retouche photo… le tout avec des raccourcis adéquats. Les utilisateurs parlant plusieurs langues pourraient également permuter facilement de disposition pour leur clavier, en troquant par exemple un clavier AZERY pour un clavier aux caractères chinois, grecs, cyrilliques ou encore arabes. L’ensemble pourrait enfin se mettre en place automatiquement en se basant sur les paramètres choisis en amont par l’utilisateur.

« L’utilisateur peut, par exemple, passer d’un premier format (par exemple anglais) à un second format (par exemple grec). En réponse à l’entrée de l’utilisateur pour commuter le clavier, les circuits de contrôle du dispositif peuvent ajuster automatiquement les étiquettes des touches grâce aux afficheurs, et ainsi passer de lettres anglaises à des lettres grecques, commutant ainsi le clavier du premier format au deuxième format », décrit notamment Apple.

D’après les descriptions du brevet, Apple réfléchirait à déployer ce système aussi bien sur le clavier de futurs MacBook que sur ceux vendus séparément pour ses différents ordinateurs de bureau. Il faut cependant bien garder en tête que si ce projet est prometteur, rien n’est gravé dans le marbre : Apple pourrait tout à fait décider de le laisser au placard.

Les derniers articles