En 2019, Dell renouvelle en douceur son ultraportable fleuron, le XPS 13. Au programme de la nouvelle itération : nouvelle caméra, processeur mis à jour et nouvelle version à un prix plus accessible. Voici notre test complet.

Le Dell XPS 13 est depuis plusieurs années l’un de nos coups de cœur parmi les ultraportables. Alors que la concurrence multiplie les bonnes références, notamment Huawei, ou Asus, Dell se contente ici d’un renouvellement en douceur, visant à corriger les critiques faites à l’égard de sa machine. Suffisant pour continuer de proposer un bon produit concurrentiel en 2019 ? C’est ce que nous allons voir.

Fiche Technique

Caractéristiques Dell XPS 13 (2019) Dell XPS 13 (2018)
Écran 13,3 pouces IPS InfinityEdge Full HD ou UHD 4K 13,3 pouces IPS InfinityEdge Full HD ou UHD 4K
Processeur Intel Core i3-8145U ou Intel Core i5-8265U ou Intel Core i7-8565U Intel Core i5-8250U ou Intel Core i7-8550U
Puce graphique Intel UHD Graphics 620 Intel UHD Graphics 620
RAM 4, 8 ou 16 Go LPDDR3 8 ou 16 Go LPDDR3
Stockage 128 Go, 256 Go, 512 Go, 1 To ou 2 To sur SSD PCIe 256 Go, 512 Go ou 1 To sur SSD PCIe
Connectique 2 USB Type-C Thunderbolt 3 (DisplayPort et Power Delivery), 1 USB Type-C USB 3.1 (DisplayPort et Power Delivery), 1 lecteur de micro SD, 1 jack 2 USB Type-C Thunderbolt 3 (DisplayPort et alimentation), 1 USB Type-C USB 3.1 (DisplayPort et alimentation), 1 lecteur de micro SD, 1 jack
Biométrie lecteur d'empreinte Reconnaissance faciale et lecteur d'empreinte
Wi-Fi Wi-Fi 5 (Killer 1435 802.11 b/g/n/ac 2x2) Wi-Fi 5 (Killer 1435 802.11 b/g/n/ac 2x2)
Bluetooth 4.1 4.1
Batterie 52 Wh 52 Wh
Dimensions 302 mm x 199 mm x 7,8-11,6 mm 302 mm x 199 mm x 7,8-11,6 mm
Poids 1,23 kg 1,21 kg
Prix à partir de 1100 euros à partir de 1300 euros

Ce test a été réalisé avec un produit prêté par la marque.

Design

À première vue, difficile de trouver une différence entre ce nouveau Dell XPS 13 et les précédentes itérations. Le châssis reprend les exactes mêmes dimensions et le poids évolue de 20 grammes. On garde un mélange d’aluminium pour le boîtier et un revêtement à l’intérieur de la machine, autour du clavier, en fibre de verre tissée pour les coloris clairs (givre ou or rose), ou en fibre de carbone, pour le coloris noir.

Le plus grand changement est dans l’autre partie, autour de l’écran. Fini la caméra compatible Windows Hello située juste au-dessus du clavier, et retour d’une petite caméra, cette fois placée naturellement au-dessus de l’écran. Dell corrige ici l’un des principaux reproches fait à sa machine depuis l’arrivée du borderless, la caméra filmera donc votre visage au lieu de vos narines. On regrette toutefois de perdre l’excellent déverrouillage par reconnaissance faciale pour cette raison. Surtout quand Asus parvient à réunir, emplacement naturel, caméra à reconnaissance faciale et écran borderless avec son Zenbook 13 (2018) qui nous avait beaucoup plu.

Clavier et touchpad

Dell n’a pas vraiment fait évoluer le clavier et le touchpad. On aimerait que la marque applique à son clavier la même réflexion qu’à son écran, en tirant sur la surface jusqu’aux bords du châssis. Là, on ne peut que constater la place perdue à gauche, comme à droite. Pour autant, le clavier reste très agréable, avec une subtile résistance dans la course plutôt bienvenue.

Le touchpad aurait également gagné à prendre plus de largeur, même si là aussi il reste très agréable à manipuler. On n’a aucun problème à l’utiliser pour de la navigation web.

La connectique

Le nouveau Dell XPS 13 garde la même connectique. On a donc trois ports USB Type-C, un port pour carte micro SD et un port jack 3,5 mm. Les trois ports USB Type-C peuvent être utilisés pour recharger la machine, ou brancher un écran externe, mais seul deux d’entre eux bénéficient du Thunderbolt 3, tant dis que le dernier port se contente d’un classique USB 3.1.

Notons que Dell continue de fournir un petit adaptateur USB Type-C vers USB-A, qui permet de brancher ses périphériques classiques assez facilement et à moindre coût. Un petit dock USB reste conseillé pour une utilisation sédentaire de la machine.

Écran

Dell équipe son XPS 13 2019 avec une nouvelle dalle LCD de 13 pouces fabriqués par AU Optronics, avec des bords toujours aussi fins. La configuration testée ici utilise un écran mat Full HD et non tactile. Il existe également une version 4K UHD brillante avec une surface tactile.

Le fabricant américain nous a toujours habitués à l’excellence avec ses machines haut de gamme et ce XPS 13 ne fait pas exception. La dalle affiche une luminosité maximale de 377 cd/m² pour un contraste de 1408:1, ce sont des scores un peu faibles dans l’absolu, mais comme l’affichage est mat, il n’est pas trop sujet aux reflets. Par ailleurs, l’écran est plutôt bien calibré par défaut, avec un niveau de bleu mesuré très légèrement supérieur à celui attendu. La température moyenne des couleurs (6900 K) est très proche des 6500 K attendus pour correspondre à la réalité.

Logiciel

Nous avons testé la version Windows 10 de la machine, mais il faut noter que Dell propose une version Ubuntu visant en particulier les développeurs. De notre côté, c’est donc Windows 10 1809 qui équipe la machine par défaut, la dernière version en date à la sortie de l’appareil.

On aurait aimé dire que Dell reprenait la recette qui faisait son succès en proposant un Windows sans trop de supplément, avec seulement quelques logiciels maison permettant de mieux gérer la machine, ou la connecter avec son smartphone. Malheureusement, la marque a décidé de s’associer avec McAfee, qui préinstalle sa solution antivirus en version d’essai, et surtout affiche des publicités intempestives pour pousser à l’achat de la version complète.

La publicité de McAfee sur le Dell XPS 13

Sur une machine aussi haut de gamme, vendue au-dessus des 1000 euros, c’est vraiment dommage de voir une marque avoir recours à ce genre de pratique. La solution antivirus de Microsoft convient parfaitement par défaut et l’ajout d’une version de McAfee n’est là que pour tirer un peu plus de profits à la vente de la machine.

Le lecteur d’empreintes

Dell a donc fait l’impasse sur la reconnaissance de visage avec ce nouveau modèle. C’est dommage, car c’est une solution très efficace sur PC puisque l’on a toujours le visage en face de la machine au déverrouillage. Heureusement, on a quand même le lecteur d’empreintes compatible Windows Hello, situé au niveau du bouton d’alimentation.

L’enregistrement du doigt par Windows 10 se fait sans problème, et l’identification est chaque fois très rapide et sans erreur. Rien à redire sur cette solution, désormais complètement maîtrisée par les fabricants.

Performances

La configuration testée

Cette nouvelle itération du Dell XPS 13 profite de la dernière génération de processeur Intel en date. Notre configuration est ainsi équipée d’un processeur Intel Core i7-8565U avec 8 Go de RAM et 256 Go de stockage. Ce processeur est basé sur l’architecture Whiskey Lake, une petite révision de KabyLake et une énième itération de la technologie 14 nm d’Intel. Cette génération se différencie principalement par une fréquence maximale rehaussée et l’intégration d’un chipset avec 16 lignes PCI Express (contre 12 avant), ce qui permet d’avoir du Thunderbolt 3 avec 4 lignes PCIe 3.

Une machine performante

À l’utilisation, je n’ai rencontré aucun ralentissement et la machine a réussi à suivre mon utilisation au travail comprenant de nombreux onglets et du traitement photo léger. Avec le test de performance, Cinebench R15, le PC obtient un score de 653 cb, contre 578 cb pour le Dell XPS 13 (2018) soit une hausse de 13 % des performances.

C’est donc un machine qui devrait répondre aux besoins d’un usage professionnel à base de bureautique ou web, en restant léger sur les taches de montages audio, photo ou vidéo. La machine arrive plutôt bien à maintenir ses performances dans le temps grâce à sa ventilation assez efficace. En revanche, cette dernière est toute sauf discrète et on peut remarquer le bruit de la machine en open space.

La ventilation est efficace, mais un peu trop bruyante

Le Dell XPS 13 n’intègre pas de puce graphique dédiée et il faut donc se contenter de la puce Intel UHD 620 proposée avec le processeur. Avec celle-ci, n’espérez pas faire tourner des jeux gourmands. Overwatch, pourtant bien optimisé, tourne difficilement à 50 fps en définition native avec tous les paramètres au minimum, avec des chutes fréquentes de fluidité dès que l’action monte en intensité.

Le PC ne s’en sort pas mieux avec Fortnite Battle Royale, un jeu là aussi assez peu gourmand comparé à d’autres jeux populaires. En plein écran, avec une définition native, et les paramètres au minimum, le jeu tourne entre 40 et 50 images par seconde, mais ce taux s’effondre quand il y a de l’action ce qui nuit évidemment à l’expérience de jeu.

Autonomie

Le Dell XPS 13 9380 intègre une batterie de 52 Wh. À l’usage, j’ai pu utiliser l’ordinateur pendant 7 heures avant qu’il ne tombe à 20 % et déclenche le mode économie d’énergie. Mon usage comprend ici essentiellement de la navigation web avec une dizaine d’onglets sur Chrome, de la rédaction, et un peu de retouche sur Affinity Photo. C’est un très bon résultat qui place le XPS 13 dans le haut du panier des ultraportables sur le marché.

Le chargeur USB Type-C délivre une puissance de 45 W en Power Delivery. L’utilisateur d’un standard du marché est toujours un bon point, cela signifie qu’il sera très simple d’utiliser un chargeur alternatif, ou d’emprunter le chargeur d’une autre machine.

Prix et disponibilité

Le nouveau Dell XPS 13 est proposé à partir de 1099 euros, soit une baisse de prix comparé à la génération précédente grâce à l’ajout d’une configuration avec Intel Core i3, 4 Go de RAM et 128 Go de stockage SSD.

La version testée dans cet article est commercialisée officiellement à 1499 euros, mais on peut la trouver à 1275 euros.

Où acheter le Dell XPS 13 (2019) au meilleur prix ?

Il n' y a pas d'offres pour le moment

Nos photos

Test Dell XPS 13 Le verdict

design
8
Dell reprend un design qui a fait ses preuves et en corrige l'un des défauts, la caméra est désormais située au-dessus de l'écran. Dommage que cela se traduire par la disparition de la reconnaissance faciale. Le clavier et le touchpad pourraient gagner en largeur.
écran
8
L'écran IPS LCD Full HD mat de notre exemplaire de test ne fait pas dans l'extravagance, les couleurs sont correctement calibrées et la luminosité maximale et correcte. Rien à redire.
performances
8
Avec un Intel Core i7-8565U et 8 Go de RAM, le Dell XPS 13 est idéal pour des tâches web ou bureautique. Il pourra même s'occuper d'un petit montage vidéo ou d'une légère retouche photo. En revanche, toujours pas de puce graphique dédiée, oubliez donc les jeux 3D récents.
logiciel
7
On ne comprend pas bien quelle mouche a piqué Dell. Le XPS 13 embarque désormais un essai gratuit pour un antivirus, associé à une large publicité récurrente demandant l'achat d'un abonnement. Dommage, car autrement on retrouve un Windows 10 bien optimisé, avec quelques ajouts intéressants.
autonomie
7
Lors de notre test, le Dell XPS 13 a montré qu'il pouvait tenir 7 heures avant de tomber à 20%, soit quasi une journée de travail complète. Cela le place au-dessus de la moyenne des ultrabook que nous avons testés. Il se recharge en plus assez facilement avec l'USB Type-C.
Note finale du test 8/10
Dell propose avec son XPS 13 2019, une petite itération d'un très bon ultraportable. La caméra est mieux placée, mais perd la reconnaissance faciale, et le reste n'a que très peu évolué. Le clavier ne profite pas de la largeur de la machine, et les concurrents commencent à proposer des machines mieux finies ou plus fines.

Problème, pendant ce temps la concurrence avance très vite et on a vu de meilleurs produits sortir de chez Asus et Huawei, surtout en ce qui concerne le design. Le XPS 13 est toujours une très bonne machine que l'on peut recommander, mais il est temps pour Dell de revoir sérieusement son fer de lance.
Points positifs
  • Design qui a fait ses preuves
  • Un bel écran bien calibré
  • Performant pour un ultraportable
Points négatifs
  • La reconnaissance faciale a disparu
  • L'adware McAfee
  • Ventilation parfois trop bruyante
  • Clavier qui pourrait gagner en largeur