Nous avons testé le Dell XPS 13 2-en-1. Au programme : nouveau design, nouveau clavier, processeur Intel de 10e génération et écran 4K UHD.

Fiche technique

Caractéristiques Dell XPS 13 2-en-1
Écran 13,4 pouces IPS FHD+ (1920 x 1200)
13,4 pouces IPS UHD+ (3840 x 2400)
Processeur Intel Core i3-1005G1,
Intel Core i5-1035G1,
Intel Core i7-1065G7
Puce graphique Intel UHD Graphics
Intel Iris Plus
RAM 4 Go LPDDR4
8 Go LPDDR4X
16 Go LPDDR4x
32 Go LPDDR4x
Stockage 256 Go (SSD PCIe NVMe x4)
512 Go (SSD PCIe NVMe x4)
1 To (SSD PCIe NVMe x4)
Connectique 2 USB Type-C Thunderbolt 3
1 microSD
1 jack 3,5 mm
Biométrie Lecteur d'empreinte
Wi-Fi Wi-Fi 6 (Killer AX1650 2x2)
Bluetooth 5.0
Batterie 51 Wh
Dimensions 29,6 x 20,7 x 0,7 - 1,3 cm
Poids 1,33 kg
Prix 1299 euros

Notre exemplaire de test est équipé d’une puce Intel Core i7-1065G7 avec 16 Go de RAM, 512 Go de stockage et l’écran 4K UHD. Il s’agit d’un ordinateur prêté par la marque pour la durée du test.

Design

Le Dell XPS 13 2-en-1 reprend certains codes de la lignée XPS 13, mais innove avec de nouveaux éléments de design bienvenus. On retrouve par exemple le clavier encadré par des repose-poignets en composite de fibre de carbone et le châssis en aluminium usiné.

La silhouette de la machine a été affinée pour passer sous les 8 mm à l’avant, et surtout voir son poids descendre à 1,33 kg seulement. L’écran est mieux intégré, protégé par du Gorilla Glass 5, et passe au format 16/10 avec des bordures amoindries, en particulier les marges sous l’écran qui disparaissent en même temps que le logo de la marque. La caméra est une fois nouvelle située au-dessus de l’écran, et est incompatible avec la reconnaissance faciale.

Bien évidemment, l’élément qui change le plus est la charnière de la machine. Les charnières du XPS 13 2-en-1 permettent de retourner l’écran sous le clavier et de le transformer en tablette. Ce système se fait ici par deux mécanismes assez larges et à l’aspect particulièrement solide. Ils ont surtout l’avantage de bien retenir le poids de l’écran, permettant de régler son inclinaison assez finement. En revanche, le design en coquillage du PC, avec l’avant plus fin que l’arrière, ne se prête pas très bien au retournement de l’écran. Dans cette configuration, la machine devient plus épaisse.

Clavier et touchpad

Le nouveau design du XPS 13 2-en-1 s’accompagne d’un nouveau clavier magnétique MagLev annoncé comme 24 % plus fin qu’un clavier standard. La course des touches est un peu plus courte que sur un clavier de PC portable plus classique, mais on s’y habitue très rapidement et la frappe reste très agréable. Le format clavier a été revu pour prendre toute la largeur de la machine, permettant à Dell d’agrandir certaines touches pour se rapprocher d’un clavier de bureau. Au passage le lecteur d’empreinte fusionné avec la touche d’alimentation a été intégré au clavier, il s’agit désormais d’une touche à droite de « suppr ». Bref, vous l’aurez compris, ce clavier est une réussite et on espère que le fabricant le déclinera sur toute sa gamme de machines à l’avenir.

Le touchpad a également été amélioré avec une surface tactile 19 % plus grande. La texture est très agréable au touché et le tactile répond très bien, avec beaucoup de précision.

Connectique

La connectique du XPS 13 a été revue à la baisse pour ce 2-en-1. On a quand même le droit à deux ports USB-C Thunderbolt 3 (compatibles eGPU), un lecteur de carte micro SD et un port jack 3,5 mm. Pour les professionnels, notez que la sécurité kensington n’est pas proposée sur cette machine.

Notez que Dell propose toujours un adaptateur USB-C vers USB-A 3.0 dans la boite, ce qui est plutôt pratique.

Écran

Notre exemplaire de test utilise un écran de 13,3 pouces avec une définition de 3840 x 2400 pixels, ce qui correspond à du 4K UHD au format 16:10. Le format d’affichage est vraiment très agréable, et permet de mieux profiter des contenus verticaux comme les pages web, tout en restant assez large pour les contenus horizontaux : films, séries et jeux.

Avec notre sonde et le logiciel CalMAN Ultimate de Portrait Displays, nous avons relevé que l’écran affichait 82 % du spectre DCI-P3 et 122 % du spectre sRGB. C’est en deçà de ce que l’on attend d’une machine à ce prix, qui devrait mieux gérer le spectre DCI-P3, mais cela reste très bon d’une manière générale pour un PC.

Les couleurs sont affichées sont très bien calibrées, le deltaE relevé est de 3,17 en moyenne et 5,39 au maximum, ce qui montre que la dalle est homogène dans son traitement des couleurs, un autre bon point. La température moyenne est également dans la bonne moyenne à 6816K où l’attend 6500K (la température de la lumière blanche du soleil)

La luminosité maximale est de 456 cd/m² pour un contraste de 1567:1.

Logiciel

Nous sommes soulagés : avec le XPS 13 2-en-1, Dell n’a pas reproduit les problèmes que nous avions rencontrés sur la dernière révision du XPS 13. Ici on a donc un Windows 10 avec seulement les pilotes du fabricant, et aucun logiciel publicitaire en supplément. Point de McAfee donc, seulement Microsoft Defender.

De son côté, Microsoft continue de préinstaller certaines applications dans le menu démarrer de Windows 10, mais avec la version 1903 déjà présente sur le système, elles sont désormais beaucoup plus simples à supprimer.

Parmi les fonctions ajoutées par Dell, on peut mentionner Mobile Connect qui joue le même rôle que la fameuse application « Your Phone ». Mobile Connect permet de synchroniser facilement les notifications de son smartphone, mais aussi prendre les appels ou répondre aux SMS et permet même un affichage en miroir de l’écran du smartphone sur le PC.

L’expérience tablette

Comme son nom l’indique, le XPS 13 2-en-1 est un convertible capable de se transformer en tablette. En 2019, l’expérience proposée par Windows 10 sur tablette n’est pas au niveau d’un iPad, ou d’un appareil sous Android. Il faut avoir conscience que le système propose le service minimum : des gestes pour passer d’une application à une autre et un menu démarrer agrandi. L’explorateur de fichiers n’est toujours pas véritablement optimisé pour le tactile, et le Microsoft Store est toujours très pauvre en application.

Au final on utilise surtout le mode tablette pour naviguer tranquillement sur le web, ou pour regarder films et séries, par exemple sur Netflix. En achetant un stylet compatible, on peut également se servir de la configuration tablette pour prendre des notes ou dessiner, mais Dell ne propose pas un stylet dans la boite ou intégré au châssis de l’appareil.

Lecteur d’empreinte

Le déverrouillage de Windows peut se faire par le lecteur d’empreinte intégré au bouton d’alimentation du PC. La zone tactile est assez large, mais il faudra prendre soin de bien calibrer son empreinte dans l’outil de configuration de Windows pour avoir le droit à une reconnaissance fiable et rapide.

Dans le cas contraire, et il semble assez simple de mal configurer le système, le lecteur aura beaucoup de difficultés pour reconnaître l’utilisateur. Ça a été mon cas au départ, un rapide passage dans les paramètres de Windows 10 pour reconfigurer le lecteur a résolu tous mes problèmes.

Performances

Notre configuration du Dell XPS 13 2-en-1 intègre une puce Intel Core i7-1065G7 de 10e génération, gravée en 10 nm et épaulée par une puce graphique Intel Iris Plus Graphics. Le PC intègre également 16 Go de RAM et 512 Go de stockage SSD NVMe.

Dans les tâches du quotidien, le processeur s’en sort avec merveille et sans surprise. Le système reste fluide même avec de nombreux onglets ouverts dans Chrome. Une intuition confirmée par les résultats du test Cinebench R20 où le PC obtient un score de 1102 points le plaçant au même niveau qu’une puce Intel Core i5 3550 de PC de bureau.

Les résultats du stockage SSD avec le test de CrystalDiskMark 7.0 sont également assez bons. On a une vitesse de lecture et écriture supérieure à 1 Go/s en séquentiel. En aléatoire c’est un peu moins convaincant avec 40 à 370 Mo/s en lecture, et 72 à 270 Mo/s en écriture. Gardez à l’esprit qu’avec de tel scores, l’installation ou l’ouverture de programme est particulièrement rapide.

Performances graphiques

Intel avait promis du lourd au niveau graphique avec cette génération de processeur, puisque la puce graphique Intel Iris Plus Graphics G7 intégrée ici est basée sur la nouvelle architecture « Gen11 ». Sur le papier, le fabricant avait promis la possibilité d’enfin jouer à des titres 3D en Full HD, sans avoir besoin d’une puce graphique dédiée développée par AMD ou Nvidia.

Dans les faits, ce n’est malheureusement pas ce que l’on a rencontré sur le Dell XPS 13 2-en-1. Nous avons essayé plusieurs jeux populaires comme Overwatch ou Fortnite. Le premier est tout simplement injouable en Full HD, même avec les détails graphiques réglés sur « bas ». Dans ces conditions, le jeu tourne entre 30 et 40 images par seconde en moyenne, mais s’effondre très régulièrement à 10 ou 15 fps sur des scènes complexes.

Fortnite ne tourne pas correctement sur le XPS 13 2-en-1

Sur Fortnite, même son de cloche, même avec les détails réglés sur « bas », le jeu est injouable en full HD. Même en ajustant la définition, il reste difficile d’obtenir une expérience satisfaisante. Le jeu tourne à 30 images par seconde environ, mais dès que l’action devient intense ou en bougeant un peu trop la caméra, les performances tombent vite sous les 20 images par seconde.

Autonomie

La batterie de 51 Wh aura fort à faire sur cette machine avec son écran très haute définition. À l’usage c’est effectivement ce que l’on constate, avec un ordinateur qui perd 10 % toutes les 40 minutes dans mon cas d’utilisation au travail, impliquant surtout de la navigation web avec un peu moins de 10 onglets ouverts, Slack et un peu de retouche photo. Il a donc fallu 6 heures avec cette utilisation pour passer sous les 20 % et déclencher le mode économie d’énergie.

Cette autonomie est plutôt bonne compte tenu de l’écran 4K intégré, mais décevant pour un ultrabook en général. Si vous avez besoin de plus d’autonomie pour votre PC portable, on ne saurait que trop vous conseiller de vous tourner vers les configurations avec écran Full HD. Des machines équipées d’une batterie similaire sont capables de tenir bien plus longtemps.

L’ordinateur est fourni avec un chargeur USB-C de 45W qui permet de recharger la machine de 16 à 99 % en 2 heures.

Prix et disponibilité

Le Dell XPS 13 2-en-1 est officiellement disponible à partir de 1299 euros pour la version équipée d’un Intel Core i3-1005G1 avec 4 Go de RAM et 256 Go de stockage. Il faut compter 2599 euros pour la configuration Intel Core i7-1065G7 avec 32 Go de RAM et 1 To de stockage.

La configuration testée ici est commercialisée à 2149 euros.

Test Dell XPS 13 2-en-1 Le verdict

design
9
Le Dell XPS 13 2-en-1 est une machine fine au design particulièrement réussi. Le clavier comme le touchpad sont bien ajustés au format de la machine et les charnières remplissent parfaitement leur rôle pour transformer l'appareil en tablette.
écran
7
Pour un PC haut de gamme, le XPS 13 2-en-1 propose un écran certes très bien défini, mais qui manque de précision au niveau de la calibration. La luminosité, les angles de vision et le taux de contraste sont très bon.
logiciel
8
Windows 10 dans sa dernière version avec quelques ajouts cohérents et réussis de la part du fabricant, c'est exactement ce qu'on demande sur un PC portable. Il s'agit ici d'un produit transformable en tablette, et sur cet aspect, le système de Microsoft peine encore à convaincre.
performances
7
Pour un ultrabook, le XPS 13 2-en-1 s'en sort bien grâce à son stockage SSD ultra rapide et son processeur Intel Core de 10e génération. Cependant, la puce d'Intel ne propose toujours pas un niveau de performance adéquat en jeu dès qu'il s'agit d'un titre 3D.
autonomie
6
Avec 6 heures d'autonomie avant l'activation du mode économie d’énergie, le convertible de Dell déçoit un peu. La faute à un écran 4K qui consomme beaucoup. Tournez vous vers les modèles Full HD pour augmenter l'autonomie.
Note finale du test 7/10
Le Dell XPS 13 2-en-1 propose un beau pas en avant de la part du fabricant en matière de design avec un écran mieux intégré, un clavier plus agréable et un touchpad plus large. À l'usage, cet ordinateur convertible est très agréable à utiliser, mais cela ne suffit pas.

Malheureusement la 10e génération de processeurs Intel Core ne tient pas toutes ses promesses, notamment en performances graphiques qui rendent toujours les jeux 3D inaccessibles. Son écran bien défini, mais manquant un peu de calibration, est gourmand en batterie, réduisant l'autonomie de la machine.

Si le mode tablette est une fonction facultative pour vous, on ne saurait que trop vous conseiller de vous tourner vers des ordinateurs classiques comme le simple XPS 13 de Dell. Si au contraire, c'est une fonction indispensable, le XPS 13 2-en-1 est une bonne solution, mais pas la seule, et il vaudra mieux se diriger vers une configuration plus légère, moins chère, et plus autonome.
Points positifs
  • Design réussi
  • Le nouveau clavier 👍
  • Touchpad plus large
  • Écran 16:10 4K UHD
Points négatifs
  • Autonomie moyenne
  • Performances 3D
  • La consommation de l'écran 4K
  • Tablette encombrante