DJI Avata : un drone FPV encore plus léger pour des prises de vue en immersion

 

DJI a dévoilé son nouveau drone FPV, le DJI Avata, plus léger que le premier modèle et accompagné d'un nouveau casque et d'un nouveau contrôleur.

Le drone DJI Avata
Le drone DJI Avata // Source : DJI

DJI est un acteur particulièrement bien placé dans le domaine des drones en vue à la première personne. Il faut dire que le constructeur chinois propose non seulement des drones, mais également des caméras d’action. Il était donc logique que la firme se lance à son tour sur le marché des drones destinés à la prise de vue en FPV. Après le DJI FPV, lancé en début d’année, le constructeur a présenté un second modèle du genre, bien plus léger, le drone DJI Avata.

Contrairement à la plupart des drones FPV, généralement assemblés directement par les pilotes, le DJI Avata est une solution tout-en-un intégrant directement le drone en lui-même, mais également la caméra et la solution de contrôle avec le casque et le contrôleur.

Du côté de la caméra embarquée, on va retrouver un capteur stabilisé de 48 mégapixels au format type 1/1,7. De quoi permettre une prise de vue en 4K à 60p ou en 2,7K jusqu’à 120p. L’objectif intégré propose quant à lui un champ de vision de 155° avec une ouverture focale de f/2,8.

Un drone bien plus léger que le DJI FPV

Le drone profite par ailleurs d’une autonomie pouvant aller jusqu’à 18 minutes. Drone FPV oblige, le DJI Avata est relativement léger avec un poids de 410 grammes. À titre de comparaison, signalons que le DJI Mini 3 Pro affiche quant à lui 249 grammes sur la balance. Cependant, le premier drone FPV de DJI affichait un poids de 795 grammes.

On va également retrouver plusieurs fonctions liées à la prise de vue comme RockSteady pour renforcer la stabilisation et HorizonSteady pour une bonne mise à niveau. Le DJI Avata est par ailleurs équipé d’un espace de stockage de 20 Go en plus du support pour carte microSD.

Le drone DJI Avata
Le drone DJI Avata // Source : DJI

Si le drone est surtout destiné à être piloté à l’aide des lunettes, il profite néanmoins de plusieurs fonctionnalités de pilotage automatique et, surtout, de sécurité. Outre les protections d’hélices aérodynamiques, on va retrouver des modes de freinage d’urgence et de vol stationnaire ainsi qu’une fonction pour faire revenir automatiquement le drone à son point d’envol.

Le DJI Avata embarque également un système de détection infrarouge et deux caméras optiques sous le châssis pour l’aider à voler en mode stationnaire. Enfin, on va retrouver trois modes de pilotage : le mode normal (N) — pour un pilotage assisté –, le mode manuel (M) — pour un pilotage complet — et le mode sport (S) — pour un pilotage complet avec quelques fonctions de sécurité.

Un nouveau casque et un nouveau contrôleur

Si le DJI Avata peut être utilisé avec le casque V2 DJI FPV, le constructeur chinois accompagne son lancement de sa nouvelle génération de casque FPV, les DJI Goggles 2. Il s’agit d’un casque doté d’un écran micro-Oled assurant une transmission avec le drone via le protocole DJI O3+. Ainsi, le retour du drone dans le casque peut se faire avec une faible latence de 30 ms avec une portée de 10 km et un affichage en 1080p à 100 images par seconde. La firme en profite également pour lancer un nouveau contrôleur de mouvements pour commander le drone.

Le nouveau drone DJI Avata est disponible en précommande dès ce jeudi au prix de 579 euros seul. Un pack DJI Avata Prov-View est également proposé, au prix de 1429 euros avec le drone, le casque DJI Goggles 2 et le contrôleur de mouvement. Enfin, le kit DJI Avata Fly Smart intègre le drone, le contrôleur et l’ancien casque V2 DJI FPV.

Où acheter Le
DJI Avata au meilleur prix ?

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles