Le shopping en ligne sur Google a fait exploser les revenus d’Alphabet

La maison mère de Google se frotte les mains...

 

Alphabet, maison mère de Google, a annoncé, mardi dernier, des résultats records pour son dernier bilan trimestriel, supérieurs aux prévisions des analystes. Un succès dû en grande partie aux performances de la régie publicitaire du groupe.

Google
La hausse des budgets marketing a beaucoup profité à Alphabet, la maison mère de Google, sur son dernier trimestre  // Source : Mitchell Luo via Unsplash

Conséquence plus ou moins directe de la pandémie, les achats en ligne ont connu une hausse, entraînant à leur tour une augmentation des budgets marketing chez les annonceurs. Une situation qui profite aux grands acteurs de la Tech, comme Google. Ce mardi, la maison mère du groupe, Alphabet, a ainsi annoncé des résultats trimestriels marqués par un chiffre d’affaires record.

Ce bilan, supérieur aux attentes des analystes, est notamment porté par l’essor de l’activité de publicité en ligne du géant californien. En clair, la régie publicitaire de Google s’est avérée très efficace ces derniers mois.

Nos achats en ligne remplissent (fallait-il s’en étonner ?) les poches d’Alphabet

Comme le rapporte Reuters, le chiffre d’affaires d’Alphabet sur son quatrième trimestre a augmenté de 32 % pour atteindre 75,3 milliards de dollars. Il s’agit d’un troisième record trimestriel consécutif pour la firme, dont les derniers résultats dépassent l’estimation de 72 milliards de dollars, formulée préalablement par les analystes pour cette même période d’activité.

Philipp Schindler, directeur commercial de Google, explique ces chiffres par deux facteurs évoqués plus haut : d’une part, les consommateurs ont fortement utilisé Google pour leurs recherches de vêtements et d’articles de loisirs. D’autre part, les annonceurs ont augmenté leurs budgets marketing sur les secteurs de la vente au détail, de la finance, du divertissement, ou encore du tourisme.

Google est accusé de délit d'initié dans une affaire antitrust au Texas.
Source : Rajeshwar Bachu / Unsplash

Du reste, les analystes s’accordent à dire que le chiffre d’affaires de Google et Alphabet devrait continuer à profiter d’une belle croissance à l’avenir. Et l’évolution des pratiques publicitaires n’y sera pas pour rien. « La pandémie a accéléré de manière incontestable la dépendance du monde à la publicité numérique », a par exemple indiqué Sophie Lund-Yates, analyste actions chez Hargreaves Lansdown. « Rester assis pendant les traditionnelles coupures publicitaires à la télévision ou lire les panneaux d’affichage semble soudain complètement archaïque à l’ère du streaming et de l’addiction aux smartphones », poursuit-elle.

De manière globale, pour l’ensemble de l’année 2021, le chiffre d’affaires d’Alphabet a augmenté de 41 % pour atteindre le montant (record là aussi) de 258 milliards de dollars. On apprend enfin, toujours de Reuters, qu’en 2021 et 2020, l’activité publicitaire de Google (en comptant YouTube) a représenté 81 % des revenus d’Alphabet.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles