Comment Google Plus va réussir le triste exploit de mourir une deuxième fois

Adieu !

 

Après sa mort, le réseau social Google+ continuait plus ou moins d'exister au travers de Google Currents. Mais ce service va lui aussi disparaitre dès 2023.

google-plus

C’est un accomplissement dont Google se serait sans doute bien passé, mais son réseau social Google+ va, en quelque sorte, réussir la triste prouesse de mourir une deuxième fois. Explications.

Google+, le réseau social désert

Google+ occupe une place assez particulière parmi les projets qui ont fini par être enterrés par le géant de Mountain View. Pendant très longtemps, le réseau social a prétendu pouvoir concurrencer Facebook et d’autres plateformes du même genre sans jamais vraiment y arriver. Plusieurs efforts ont été déployés pour inciter les gens à utiliser ce service, mais en vain. Google+ est progressivement devenu cible de railleries et synonyme de réseau social désert malgré ses très grandes ambitions.

Le service avait été créé en 2011, mais il aura fallu attendre 2019 avant de voir Google+ mourir après s’être battu jusqu’au bout. Mourir ? Non, pas tout à fait. Dans les faits, la version professionnelle du réseau social a continué d’exister au travers d’un autre service de Google baptisé Currents.

2023, deuxième mort

Google Currents est un outil lancé en 2019 qui permet aux personnes d’une même entreprise de partager des publications et de discuter entre elles. La plateforme reprenait ainsi des fonctions de Google+.

Sauf que Google Currents va à son tour disparaitre en 2023. C’est ce qu’a annoncé Google dans un article de blog.

Avec l’arrivée des Espaces, nous prévoyons de fermer progressivement Google Currents à partir de 2023 et de transférer le contenu et les communautés restants vers la nouvelle expérience Espaces.

Les Espaces sont en effet l’une des nouveautés apportées par l’interface Google Workspace qui a remplacé G Suite. Google explique que depuis ce changement, beaucoup d’utilisateurs ont indiqué apprécier « l’intégration étroite avec les produits Google Workspace, notamment Gmail, Agenda, Drive et Meet, et l’expérience de collaboration fluide ».

Dans ce contexte, Currents fait surtout office de doublon et son arrêt semble logique. Avant la disparition de ce service, Google promet néanmoins d’apporter de nouvelles options dans les Espaces pour renforcer les outils de communication et de collaboration entre collègues.

Google Currents va donc cesser d’exister, tuant ainsi symboliquement Google+ une deuxième fois. Rappelons enfin qu’une autre plateforme de Google s’appelait également Currents en 2011 et permettait d’accéder à des contenus magazines. Ironie du sort, ce service avait lui aussi fini par être tué dès 2013.

Mise à jour : ça y est, Google+ a démarré sa fermeture. C’est l’occasion de revenir sur l’existence de ce réseau social. Toutes les briques étaient là… mais pas les gens On passera sur la…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles