Google est encore et toujours dans le collimateur de la Commission Européenne. Selon de nouvelles informations, elle s’apprêterait une nouvelle fois à prononcer une lourde amende de 13 milliards de dollars à l’encontre de l’entreprise Tech.

La Commission Européenne s’est toujours méfiée de la place qu’occupe aujourd’hui Google, une entreprise privée, dans l’espace public. Aussi, elle n’a de cesse que d’observer le géant de la Tech, et n’hésite pas à sévir.

Google Shopping a par exemple été pointé du doigt, puis l’abus de position dominante de Google sur le système d’exploitation Android. Sous peu, selon les informations du Financial Times rapportée par Le Figaro, une autre amende pourrait lui tomber sur le coin du nez.

Nouvelle amende de la Commission Européenne contre Google

13 milliards de dollars (environ 12 milliards d’euros). Voilà le montant de l’amende que risque de subir Google d’ici la prochaine semaine selon les informations du journal.

La commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager, l’annoncerait en effet dans ce délai. Elle porterait sur l’activité AdSense, la régie publicitaire dont beaucoup dépendent. La Commission adjugerait que Google a profité de sa domination sur le secteur de la recherche pour privilégier ses services publicitaires, aux détriments de ses compétiteurs.

L’affaire n’est pas nouvelle, mais poser cette amende mettrait fin à l’enquête faite par la Commission. S’en suivrait alors probablement une procédure d’appel de la part de Google afin de justifier ses choix, comme ce fut le cas pour Android, et potentiellement y réchapper. Le montant de 13 milliards de dollars correspond à une sentence maximale, mais il pourrait baisser d’ici sa présentation officielle.

Nous en aurons le cœur net d’ici une semaine, mais la Commission Européenne continue de veiller. D’autres secteurs sont particulièrement surveillées par celle-ci : la recherche de voyages, et l’emploi.