Google lance son nouveau système Fuchsia en version 1.0 après des années de développement

 

Google a officialisé le déploiement de Fuchsia 1.0 sur ses appareils Nest Hub de 2018. Une première étape importante pour ce nouveau système d'exploitation.

Nous parlons de Fuchsia sur Frandroid depuis 2016. Ce tout nouveau système d’exploitation est donc en développement depuis longtemps chez Google sans jamais vraiment avoir vu la lumière du jour jusqu’à présent. Depuis le début de l’année 2021, les choses se sont accélérées et un premier appareil avec la version 1.0 de l’OS avait été repéré en mars. Désormais, c’est officiel, une première version du système d’exploitation est en déploiement.

Google remplace Cast OS par Fuchsia

Google a confirmé au site 9To5Google que le Nest Hub de 2018, un smart display pour la maison, va être mis à jour vers Fuchsia 1.0. Jusque-là, l’appareil utilisait le système Cast développé par Google sur une base Linux pour ses appareils Chromecast.

L’interface et les fonctionnalités du Nest Hub étant réalisées avec Flutter, qui permet de réaliser des applications cohérentes pour plusieurs systèmes, l’expérience utilisateur sera rigoureusement la même après cette mise à jour. On imagine que Google n’a pas choisi un appareil aussi limité en termes d’expériences au hasard. L’environnement logiciel du Nest Hub est très contrôlé et Google va pouvoir proposer un système entièrement développé en interne sans contraintes pour l’utilisateur.

Le déploiement de Fuchsia sera très progressif et devrait se faire sur les mois à venir pour l’ensemble des Nest Hub de 2018.

Au revoir Linux

La sortie de Fuchsia en version 1.0 est une étape très importante pour Google. Ce premier déploiement est un terrain d’essai pour la firme qui réalise ici son premier système d’exploitation conçu sans une base Linux. Ce n’est pas encore annoncé, mais on peut imaginer que les autres appareils de la famille Nest pourraient passer à Fuchsia dans les années à venir.

Quant au remplacement d’Android, il est trop tôt pour en parler, mais on évoque déjà une compatibilité avec les applications mobiles.

Les derniers articles