Fuchsia : le futur OS de Google devrait faire tourner les applis Android et Linux

 

Des propositions sur la page de développement de Google Fuchsia suggèrent désormais une compatibilité entre le système d'exploitation et les applications nécessitant un noyau Linux, comme Android.

Depuis 2016, Google travaille sur un nouveau système d’exploitation, en plus d’Android et de Chrome OS. Baptisé Fuchsia, cet OS reste encore bien mystérieux, Google refusant de se prononcer sur son rôle dans l’écosystème et sur une date potentielle de sortie.

Néanmoins, l’observation du code source de Google, mis à jour régulièrement sur un site dédié, permet de découvrir de temps en temps quelques fonctionnalités prévues pour ce futur système. Ce vendredi, c’est ainsi le site 9to5Google qui a découvert une fonctionnalité proposée par l’un des développeurs de Fuchsia. On peut y lire que le système pourrait permettre de « faire tourner des versions non modifiées de programme Linux ».

Cependant, Fuchsia n’utilise pas un noyau Linux, mais sur Zircon, un noyau basé sur Little Kernel. En principe, le système ne devrait donc pas être capable de faire fonctionner des applications Linux. Pour ce faire, Google envisage cependant d’utiliser un système parallèle, baptisé Starnix, qui permettrait de faire le lien entre les applications Linux et le noyau Zircon de Fuchsia. « Starnix servira de couche de compatibilité, traduisant les requêtes des programmes de clients Linux pour le sous-système approprié de Fuchsia », indique Google dans sa documentation. Cela permettrait de faire tourner les logiciels Linux nativement sur le système, sans aucun ralentissement.

Un moyen de rendre les applications Android compatibles

Plus encore, Starnix pourrait également servir à assurer une compatibilité entre Fuchsia et des applications Android, comme l’indique Google lui-même : « les applications Android contiennent des modules de code qui ont été compilés pour Linux. Afin de les faire tourner sur Fuchsia, nous devons pouvoir lancer le code sans le modifier ». En effet, contrairement à Fuchsia, Android s’appuie sur le noyau Linux. Les applications Android sont donc des logiciels compatibles Linux. C’est donc bel et bien ce type de programmes qui pourraient être envisagés par Google lorsqu’il étudie la possibilité d’assurer une compatibilité entre Fuchsia et les applications Linux.

Pour rappel, Fuchsia devrait être un système d’exploitation global pour Google, censé équiper aussi bien des appareils connectés que des appareils plus évolués. On ignore cependant quand Google compte publier une version définitive de son système et quand on pourra découvrir des appareils équipés.

Cela fait quelque temps déjà que Google a dévoilé, en août 2016, le développement d’un nouveau système d’exploitation. Cependant, il ne l’a pas annoncé en grande pompe. Loin de là : le Github du projet a…
Lire la suite

Les derniers articles