Le futur Huawei Mate 20, successeur du Mate 10, devrait inclure un scanner d’empreintes sous écran de Qualcomm. Ces derniers utiliseraient une technologie d’ultrasons pour fonctionner.

Les Huawei P20 et P20 Pro seront enfin officiellement dévoilés cette semaine. Après de nombreuses fuites les entourant, il est temps d’entendre ce qu’a à dire la marque sur ses derniers smartphones haut de gamme.

Ceci étant, le web ne perd pas le nord. Après un Huawei Mate 10 Pro très convaincant, qui fait d’ailleurs le bonheur d’Omar au quotidien, son successeur — que l’on surnommera Mate 20 — commence à se dévoiler malgré une sortie prévue en fin d’année.

Le Huawei Mate 20 aurait un scanner d’empreintes à ultrasons

Selon les sources du Digitimes, le constructeur chinois chercherait en effet à intégrer un scanner d’empreintes sous écran à sa prochaine phablette haut de gamme. Pour cela, il se pencherait sur la solution de Qualcomm à base d’ultrason.

Il ne s’agirait pas de la première fois que l’on entend parler d’un scanner de la sorte, le Vivo X20 Plus UD en ayant la primeur sur l’année. Cependant, ce dernier utiliserait la technologie optique de Synaptics ; la solution de Qualcomm est bien différente.

La guerre des doigts

Duel à venir sur ce composant particulier ? Les constructeurs Android trouveraient la reconnaissance faciale 3D trop coûteuse à implémenter, et choisiraient donc cette solution en priorité. Et ce particulièrement alors que les ventes d’iPhone X semblent décevantes.

Le module de Qualcomm aurait la particularité d’être très fin (0,44 mm), de fonctionner au travers d’une couche importante de verre (800µ) et même sur des doigts mouillés ou graisseux. On le répétera donc : le scanner d’empreintes est loin d’être mort ! Ne reste plus qu’à voir si ce module précis est plus rapide que celui fourni par Synaptics dont c’est la grande faiblesse.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid