Test du casque Logitech G335 : en toute légèreté

 

Introduction

Après un G733 convaincant, nous retrouvons Logitech pour un test de son petit frère : le G335, qui reprend la même construction, mais utilise cette fois une connexion filaire en jack. Sera-t-il aussi convaincant ?

Logitech G335

Source : Edouard Patout pour Frandroid

Le casque gamer Logitech G335, disponible au prix conseillé de 69,99 euros propose une construction ultralégère que nous avions appréciée sur le G733 testé dernièrement. Il profite ici d’une connectique jack 3,5 mm qui le rend compatible avec les consoles, PC et tout autre appareil doté de cette connectique.

Il conserve les transducteurs de 40 mm de son grand frère et sera malheureusement privé de certaines fonctionnalités du fait de sa connexion analogique. Proposé à un tarif intéressant, il se place en concurrence directe avec le Recon 500 de Turtle Beach que nous vous présentions récemment.

La légèreté avant tout

Le G335 reprend donc la construction du G733 à l’identique. Il s’articule autour d’une unique pièce de plastique renforcée qui fait office d’arceau et de support aux oreillettes. Résolument moderne dans son design, cet arceau s’éclate en deux au-dessus de la tête.

Ce n’est néanmoins pas cette pièce en plastique qui repose sur le crâne de l’utilisateur. En effet, le casque est fourni avec un bandeau en tissu élastique qui offre un peu latitude au niveau réglage grâce aux deux positions possibles sur l’arceau. On retrouve alors un confort similaire aux casques de la gamme Arctis de SteelSeries.

Logitech G335

Source : Edouard Patout pour Frandroid

Le support des oreillettes, qui est donc installé directement aux extrémités de l’arceau offre un léger débattement sur 360° permettant une bonne installation autour des oreilles. On dispose également d’un réglage coulissant en hauteur, similaire à celui que l’on a l’habitude de retrouver sur les casques à l’architecture plus classique.

Grâce à son poids plume de seulement 240 grammes et à sa construction intelligente, le G335 se montre logiquement très confortable. À noter que, comme le G733 il se montre un petit peu juste pour les grosses têtes durant les premiers jours d’utilisation. L’ensemble se détend un peu à l’usage et se montre un peu plus confortable ensuite.

Logitech G335

Source : Edouard Patout pour Frandroid

Disponible en 3 coloris, nous testons ici le modèle noir construit donc entièrement en plastique noir légèrement rugueux. Un discret cerclage avec une finition brillante est présent sur chacune des oreillettes et édulcore un peu l’ensemble qui fait tout de même très jouet.

La mousse qui entoure les oreillettes est correctement rembourrée et recouverte de tissu. Cette caractéristique favorise la respirabilité de l’ensemble, mais aura logiquement des conséquences sur l’isolation passive du casque, comme nous le verrons plus loin.

Logitech G335

Source : Edouard Patout pour Frandroid

Avec sa simple connectique jack, le G335 est logiquement limité en ce qui concerne ses fonctionnalités. Il ne profite pas du pilote Logitech G Hub et ne profite finalement que d’une molette de réglage du volume bien placée et simple d’utilisation. Cette dernière ne contrôle pas le volume du système, mais uniquement celui du casque.

Casque gamer oblige, le nouveau venu de Logitech dispose d’un microphone (non amovible). Celui-ci pivote sur son axe et peut ainsi être rabattu dans le prolongement de l’arceau. Point intéressant : le fait de le rabattre coupe automatiquement la captation du son, ce qui remplace l’habituel bouton dédié. La perche est malheureusement un peu courte et elle manque clairement de rigidité.

Logitech G335

Source : Edouard Patout pour Frandroid

Le câble non amovible offre une longueur appréciable d’environ 1,80 mètre qui conviendra à la plupart des usages. On regrette cependant que Logitech n’ait pas jugé bon d’équiper le casque d’un câble tressé qui aurait été plus durable. Malheureusement, à ce prix, on ne peut pas tout avoir.

Sans grande surprise, le G335 est donc une réussite sur le plan de l’ergonomie et du confort. Sa construction intelligente et son poids plume le rendent particulièrement agréable à utiliser au quotidien. Néanmoins, sa construction entièrement en plastique lui donne un aspect très jouet qui pourra déplaire à certains.

Un rendu sonore en retrait

Logitech semble avoir conservé les mêmes transducteurs de 40 mm sur ce nouveau modèle. Néanmoins, le passage à une connexion filaire analogique a logiquement une incidence sur le rendu sonore du casque, aussi bien en sortie qu’en captation via son microphone intégré.

Le G335 n’est malheureusement pas un casque très équilibré. Les basses fréquences sont bien présentes, mais finalement assez en retrait et il n’est logiquement pas possible de corriger le tir avec un logiciel de la marque.

Logitech G335

Source : Edouard Patout pour Frandroid

Les hautes fréquences sont quant à elles un peu trop agressives et rendent l’écoute parfois désagréable sur certains titres. Plus globalement, le casque manque de définition et de musicalité et n’est pas à la hauteur dès que les morceaux et ambiances sonores sont trop complexes.

Le morceau Say Nada de Shakka met clairement l’accent sur tous les défauts du casque avec des basses en retrait, des aigus bien trop agressifs et une scène sonore étriquée qui casse l’immersion sur l’outro du morceau.

Si on ne le recommande pas pour des titres où l’ambiance et l’immersion sont primordiales, notamment à cause de la largeur toute relative de sa scène sonore, le G335 conviendra très bien aux joueurs de FPS qui apprécieront la relative présence des explosions et des tirs. La stéréophonie est également assez correcte et permettra une localisation plutôt efficace de la provenance des sons.

Logitech G335

Source : Edouard Patout pour Frandroid

Le casque n’est peut-être pas aidé par sa mauvaise isolation passive. En effet, le G335 ne parvient pas à bloquer les sons en provenance de l’extérieur et ne vous fera ainsi pas oublier votre clavier mécanique. Très logiquement, ce n’est pas un modèle à recommander si vous comptez l’utiliser en environnement bruyant ou avec d’autres personnes autour de vous.

En ce qui concerne le microphone intégré, la captation de la voix se révèle de très bonne qualité si on omet le faible volume de sortie (comme souvent). Le casque sera donc logiquement bien adapté pour discuter avec vos camarades de jeu. Cependant, nous avons constaté un léger souffle parasite et permanent que vous pouvez entendre dans l’exemple sonore présent juste en dessous.

Prix et disponibilité du casque Logitech G335

Le casque Logitech G335 est disponible au prix conseillé de 69,99 euros.

Note finale du test
7 /10
Le casque Logitech G335 profite de l’excellente conception que nous retrouvions déjà sur le G733. Il se montre très confortable grâce à son système de bandeau élastique, mais également de par sa légèreté très appréciable.

Sa connectique jack lui permet d’être compatible avec la plupart des appareils comme les consoles, mais également les PC. Très logiquement, cela limite également ses fonctionnalités puisqu’il ne pourra pas profiter d’une compatibilité avec l’offre logicielle de la marque.

S’il ne brille clairement pas par ses performances sonores, il conviendra néanmoins à la majorité des utilisateurs et à l’avantage d’être proposé à un tarif finalement assez accessible quand on le compare à la plupart de ses concurrents.

Points positifs
Logitech G335

  • Confort indéniable

  • Légèreté

  • Compatibilité complète

  • Prix raisonnable

Points négatifs
Logitech G335

  • Performances sonores en retrait

  • Câble de qualité discutable

  • Manque de fonctionnalité

  • Mauvaise isolation passive

Les derniers articles