Grâce à Xiaomi, MediaTek devient le premier fournisseur de processeurs mobiles au monde

 

MediaTek a dépassé Qualcomm sur l'année 2020, davantage de smartphones dotés des puces du constructeur taïwanais étant vendus que ceux équipés des SoCs de son concurrent.

MediaTek Helio G85

L’Helio G85 de MediaTek // Source : MediaTek

Sur le marché mondial de smartphones, il y a plusieurs façons de désigner un vainqueur. On peut l’analyser sous forme de combat entre Android et iOS, sous l’angle des différents constructeurs, mais également en analysant les fournisseurs de processeurs mobiles, les fameux SoCs.

27,2 % de parts de marché pour MediaTek

À ce petit jeu, Qualcomm est longtemps resté en tête. Il faut dire que le fabricant des puces Snapdragon est longtemps resté leader du marché, loin devant les puces Exynos de Samsung, Kirin de Huawei ou Apple Silicon. Néanmoins, pour la première fois, MediaTek est finalement passé en tête en 2020. En effet, l’an dernier, davantage de smartphones dotés de puces MediaTek se sont vendus que de smartphones équipés de puces Snapdragon, Kirin ou Apple Silicon.

Comme le rapporte le site taïwanais DigiTimes, ce sont ainsi 351,8 millions de smartphones équipés de puces MediaTek qui ont été expédiées aux revendeurs, contre 238 millions l’année précédente, soit une croissance de 47,8 % d’une année sur l’autre pour atteindre les 27,2 % de parts de marché. Le fournisseur réitère ainsi ses très bons résultats, notamment au troisième trimestre 2020 où il était déjà passé devant Qualcomm.

MediaTek peut remercier Xiaomi

Cette première place acquise par MediaTek s’explique en grande partie par les progrès faits par le fournisseur, notamment dans le milieu de gamme. On pense notamment à la puce Helio G90, particulièrement performante et équipant nombre de smartphones à prix accessibles. MediaTek peut également dire merci à Xiaomi, puisque 63,7 millions de smartphones expédiés avec des puces de MediaTek provenaient du constructeur chinois. À ce titre, il est indéniable que le fournisseur a su profiter de la très forte croissance de Xiaomi l’an dernier, sur un marché du smartphone en berne. On pense notamment aux Xiaomi Redmi Note 8 Pro, Redmi Note 9 et Redmi Note 9T, équipés respectivement des puces Helio G90T, Helio G85 et Dimensity 800U de MediaTek.

Le Xiaomi Redmi Note 8 Pro

Le Xiaomi Redmi Note 8 Pro // Source : Frandroid

DigiTimes souligne également l’apport de deux autres constructeurs chinois pour les puces MediaTek : Oppo et Huawei. Ce dernier a en effet dû abandonner peu à peu sa production de processeurs Kirin en raison des sanctions américaines et s’est reporté en partie vers MediaTek pour ses smartphones milieu de gamme.

Pour les utilisateurs, l’essor de MediaTek devrait avoir de bonnes compétences à moyen terme. Longtemps considérés comme des smartphones moins mis à jour, puisque dotés d’une communauté de développeurs moins larges, les smartphones pourront sans doute profiter à l’avenir d’un meilleur suivi logiciel.

Dossier mis à jour en août 2018 Si vous n’y connaissez rien, mais que vous êtes curieux : tant mieux ! Ce dossier a pour but de vous faire découvrir ce qui se cache à l’intérieur de…
Lire la suite

Les derniers articles