Test du Medion E15303 : spartiate, mais puissant

PC portables • 2023

Vous cherchez un ordinateur performant à moins de 500 euros ? Medion se veut être votre constructeur préféré avec l'E15303, dont le nom très sommaire devrait malgré tout titiller votre curiosité.

Source : Chloé Pertuis - Frandroid
Source : Chloé Pertuis - Frandroid
Où acheter Le
Medion E15303 (MD62516) au meilleur prix ?
 
Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Il est aujourd’hui plutôt admis qu’avec un budget de seulement 500 euros en poche, la plupart des consommateurs devraient surtout se tourner vers des appareils comme les tablettes ou les Chromebook. Mais voilà : si puissants et bien construits puissent ces produits être, ils ne peuvent pas nécessairement remplacer l’attrait véritable d’un PC portable. Et à ce tarif, il est plus que difficile de trouver un ordinateur portable qui ne soit pas extrêmement frustrant à utiliser. Entre en jeu le Medion E15303, le plus simple appareil d’un constructeur plutôt habitué à nous offrir des PC gamers ultra-performants et innovants.

Medion E15303 (MD62516) Fiche technique

Modèle Medion E15303 (MD62516)
Taille de l'écran 15,6 pouces
Définition 1920 x 1080 pixels
Technologie d'affichage LCD
Écran tactile Non
Processeur (CPU) Ryzen 5 4500U
Puce graphique (GPU) AMD Radeon Graphics
Mémoire vive (RAM) 8 Go
Mémoire interne 256 Go
Version du Bluetooth 4.2
Système d'exploitation (OS) Microsoft Windows 11
Fiche produit

L’exemplaire testé ici nous a été prêté par Medion pour la durée du test.

Medion E15303 (MD62516) Design

À ce tarif si bas, il ne faut pas s’attendre à être traité comme le roi revenant de sa chasse. Le Medion E15303 peut être décrit en un seul mot : spartiate. Si étonnamment fin (2 cm) et léger (1,78 kg) est-il pour un ordinateur de sa catégorie, son design nous ramène à une autre époque du milieu des ordinateurs… Et ce n’est pas forcément un mal.

Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Oui, le Medion E15303 est tout de plastique fait. Oui, on devine dès son ouverture tous les points où les différents composants de sa coque se clipsent. Mais voilà l’intérêt de tout cela ; sur ce type d’appareils à ce prix, nous sommes généralement sur le même niveau de finitions plastiques, mais avec des coques unibody qui garantissent par nature que la moindre réparation est presque impossible. Le E15303 réussit à garder un design sommaire, mais actuel, tout en offrant le niveau de réparabilité des produits de l’ancienne époque. Pour certains consommateurs, ce sera définitivement un avantage, si du moins Medion fournit les pièces permettant de réparer facilement la machine. A minima, accéder au stockage est facilité par une petite trappe logée en dessous de l’appareil.

Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Et pour d’autres consommateurs, ce sera l’inconvénient d’avoir un ordinateur qui a bien le look de son bas prix. Mais pourquoi s’attarder sur le regard des gens si le rapport qualité-prix est bien présent ?

Clavier et pavé tactile

Ce segment est là encore une bonne surprise. Là où la plupart des constructeurs opterait pour les switchs les plus plastiques et friables du monde, le Medion E15303 intègre un clavier d’une qualité étonnante. Nous sommes toujours sur du plastique bien sûr, mais les touches sont larges, bien espacées, et leur rebond est gratifiant. Le Medion E15303 ne fait qui plus est pas énormément de bruit à la frappe, et le pavé numérique intégré est d’une facilité déconcertante à utiliser, puisque toujours plein format.

Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Ce qui pèche dans cette vision est le pavé tactile. Sa diagonale est excellente pour un ordinateur au format 16 pouces, mais sa construction en plastique de très basse qualité rend la glisse peu agréable au doigt. Ici, le constructeur s’est clairement focalisé sur le côté pragmatique de l’usage.

Connectique

À gauche de l’appareil, on retrouve une prise d’alimentation classique, un port HDMI plein format, un port USB-C 3.2, et un lecteur de cartes micro SD. À droite se trouvent un combo jack et un port USB-A 2.0.

Source : Chloé Pertuis – Frandroid

La présence d’un port USB 2.0 peut être quelque peu décevante, mais il faut bien trouver des moyens d’économiser quelque part. Et sur ce point, nous ne pouvons nous empêcher d’être un minimum impressionné par la variété de la connectique proposée.

Webcam et audio

La webcam 720p intégrée sera tout juste bonne pour de la visioconférence, mais s’en sort tout de même étonnamment bien en considérant comme ce point est souvent sacrifié.

On ne peut pas en dire autant des haut-parleurs, par contre. Si leur placement est absolument parfait, au-dessus du clavier pour que leur son ne soit pas obstrué lorsque l’ordinateur est posé sur les genoux, le son qu’ils prodiguent est tout bonnement… désastreux. Même un téléphone à 200 euros fait mieux. Même des enceintes à 20 euros en provenance directe de Shenzhen font mieux. Le volume maximal ne va pas bien haut, quand le son est quoi qu’il arrive grésillant et manque d’absolument tout. Dommage.

Medion E15303 (MD62516) Écran

Sur le papier, tout va bien pour le Medion E15303. Nous sommes face à une dalle IPS LCD supportant une définition maximale de 1920 x 1080 pixels, soit en Full HD, avec un revêtement mat et un taux de rafraîchissement à 60 Hz. En sachant comme c’est d’ordinaire sur ce point que les constructeurs font leurs plus grosses économies, notamment en refourguant encore à l’occasion des écrans 720p et des dalles TN, on n’a pas envie de se plaindre…

Jusqu’à ce que l’on mette une sonde sur cet ordinateur et qu’on en analyse le rendu avec DisplayCal. D’abord, le positif : le taux de contraste de 1354:1 nous confirme une première impression à l’œil où les couleurs ne semblent pas délavées sur l’écran. On peut même souligner la température de couleurs, mesurée à 6326K, qui est très proche de la norme NTSC recherchée à 6500K.

Voilà pour le positif. Le négatif ? Du meilleur au pire. Le Delta E00 moyen est relevé à 11,47, le pire score qu’on ait jamais vu depuis très longtemps, pour une couverture de l’espace sRGB à seulement 61,7% (45,4% du DCI P3). Rien d’étonnant ceci étant : à ce prix, c’est ce qu’on attend. Ou plutôt, on n’attend pas des machines à ce prix une calibration réussie. On imagine pas un professionel de l’image investir dans un PC à 500 euros pour travailler.

La surprise nous vient surtout du taux de luminosité maximal relevé à 94,7 cd/m². C’est bien simple : c’est abyssal. Heureusement que le traitement mat est là, où les simples lumières d’une pièce risqueraient de gêner la lecture de l’écran. Ne vous imaginez même pas une seule seconde utiliser cet ordinateur dehors, même en plissant les yeux. Malgré tout, 94,7 cd/m² reste utilisable en intérieur sans avoir le soleil directement dans l’écran.

Medion E15303 (MD62516) Logiciel

Il n’y a pas vraiment de traitement logiciel à analyser pour le Medion E15303, qui n’a pour seule application à son nom une sorte de brochure renvoyant à des liens web. Pour gérer les performances de l’ordinateur, il faudra passer par Windows 10… et esquiver les énormes pop-up de McAfee, qui ne se gênera pas pour vous pousser à dépenser vos deniers pour un antivirus aussi efficace que celui intégré gratuitement à Windows.

Ne vous faites pas avoir : désinstallez tout ça très vite.

Medion E15303 (MD62516) Performances

Voilà un vrai point d’intérêt pour le Medion E15303, encore une fois sur le papier. L’ordinateur intègre en effet un SoC AMD Ryzen 5 4500U, un CPU 6 cœurs gravé en 7nm pouvant faire monter sa fréquence turbo jusqu’à 4 GHz. Sur cette catégorie de prix, c’est au-dessus du lot alors que les puces à 4 coeurs et à sous-régime sont encore bien présents.

Il est ici couplé à 8 Go de RAM DDR4 2666 MHz, ce qui est… un problème. Nul doute que cette RAM extrêmement lente, plus lente d’ailleurs que des concurrents comme le Lenovo IdeaPad Slim 3, représente un petit goulot d’étranglement pour le CPU. D’autant que l’architecture AMD est très dépendante de la vitesse de la mémoire vive pour exprimer ses performances. Enfin, sur notre modèle de test, nous disposons de 256 Go de stockage.

Benchmarks et chauffe

Nos tests montrent en effet que le Ryzen 5 4500U n’offre pas toutes les performances que l’on ait en droit d’attendre pour ce SoC. À 3730 points en multicœurs pour 1001 points en monocœurs sous Cinebench R23, c’est évident. La puce devrait plutôt offrir aux alentours des 1100 en monocœurs et surtout 5500 en multicœurs. Cela n’empêche pas pour autant l’ordinateur d’être très fluide à l’usage, même s’il vaut mieux ne pas empiler trop d’onglets Chrome. PCMark 10 confirme d’ailleurs avec un score de 3255 points à peine « ok ».

La bonne surprise nous vient par contre du stockage. Marqué comme simple « SSD » par le constructeur, nous avons également l’habitude de voir cette partie du PC prendre une claque pour diminuer les coûts. Mais avec 3469 Mo/s de lecture séquentielle et 1337 Mo/s d’écriture séquentielle, nous sommes plus ou moins dans les carcans d’un SSD PCIe 3.0. Pas d’eMMC en vue donc, et c’est plus que rassurant.

Côté chauffe par contre, nous sommes au-dessus de la moyenne avec un point maximal relevé à 47,7°C au bas de l’appareil et surtout un bon 39,5°C logé juste en dessous des touches gauches du clavier. Au moins, les ventilateurs actifs du Medion E15303 ne font pas énormément de bruits, même lorsque le PC est poussé dans ses derniers retranchements grâce à nos tests synthétiques.

Medion E15303 (MD62516) Autonomie

Le Medion E15303 intègre une batterie 3 cellules en Li-Polymer somme toute assez classique, que l’on rechargera par le biais du bloc d’alimentation de 60W fourni ou en utilisant le port USB-C compatible Power Delivery. Un très bon choix de la part du constructeur.

Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Dans nos tests, le Medion E15303 tient bien 10 à 11 heures d’usage bureautique, ce qui en fait un véritable compagnie pour la journée. Mais il faut aussi considérer que cela se fait sur un écran qui ne dépasse pas les 95 cd/m², la partie de ces PC portables qui a tendance à dévorer les watts. Est-ce vraiment étonnant, auquel cas ?

Medion E15303 (MD62516) Prix et disponibilité

Le Medion E15303 dans la configuration que nous avons testé est disponible à 450 euros chez de nombreux revendeurs français, notamment Cdiscount.

Où acheter Le
Medion E15303 (MD62516) au meilleur prix ?

Notre avis sur Le Medion E15303

Design
8
Pas le plus beau PC du bal, mais certainement l'un de ceux que l'on pourra réparer le plus facilement. Son clavier est étonnamment très confortable, et sa connectique bien fournie en considérant son bas prix.
Écran
4
De l'ordre de l'utilisable. Sa très faible luminosité maximale ne dépassant pas les 100 cd/m² le rend difficile à apprécier, malgré les bons efforts sur le reste.
Performances
7
Par rapport à ses concurrents au même prix, le Medion E15303 intègre une plutôt bonne configuration. Dommage que la RAM soit aussi lente.
Logiciel
6
Aucun logiciel propriétaire et du McAfee partout. Le service est minimum.
Autonomie
8
10h d'autonomie, c'est très bien. Mais c'est un peu facile à avoir avec un écran aussi peu lumineux.
Note finale du test
6 /10
Tous les ordinateurs à ce prix sont obligés de faire des sacrifices. Le Medion E15303 a fait le choix de sacrifier son écran, dont la luminosité est beaucoup trop basse pour un ordinateur portable et le condamne à être un ordinateur de chevet. Dont les haut-parleurs sont hélas catastrophiques, ce qui retire une partie de l'usage multimédia que l'on peut en attendre.

Cependant, on a presque envie de lui pardonner en considérant les efforts qu'il fait aussi bien sur les performances de son SoC et de son stockage, lui permettant d'avoir une excellente fluidité à l'usage, que sur le confort du clavier et sa facilité à être réparé. Nous vient une évidence en considérant l'intégralité de ces éléments : il s'agit d'un PC portable d'entrée de gamme clairement fait pour les geeks. Du genre à coder un bout plutôt que de se faire une petite série Netflix avant le dodo.

Difficile de le recommander à un tout autre profil, ceci étant. La prochaine fois, pourquoi pas installer GNU/Linux de base, et mettre les économies dans une dalle atteignant au moins 250 cd/m² ? On pense en tout cas qu'il y avait un meilleur équilibre à trouver avec ce budget.

Points positifs du Medion E15303

  • Plus performant que ses rivaux directs

  • Facile à réparer

  • Clavier ultra confortable

  • Spartiate, mais pas laid

Points négatifs du Medion E15303

  • La pire luminosité d'un écran depuis longtemps

  • Haut-parleurs catastrophiques

  • RAM lente

Les derniers articles