Microsoft travaillerait à diversifier sa gamme Surface avec de nouveaux processeurs et faire perdre Intel en importance.

La Surface Go aurait pu utiliser un processeur ARM

Malgré une montée en puissance certaine de la part d’AMD, et les promesses de Qualcomm Snapdragon, Intel a toujours une position hégémonique sur le marché des PC portables. La faute à des partenariats serrés entre le fondeur et les fabricants.

Microsoft aimerait, semble-t-il, réinsuffler de la concurrence sur le marché en mettant en avant la concurrence dans ses prochains produits Surface.

Excalibur : un processeur Microsoft + Qualcomm

D’après le journaliste spécialisé Brad Sams, Microsoft serait actuellement en train de développer une nouvelle génération de Surface Pro équipée d’une puce bien particulière.

La firme se serait associée avec Qualcomm pour concevoir une puce ARM avec pour nom de code Excalibur. La puce serait basée sur le Snapdragon 8CX, mais avec des modifications pour optimiser un peu mieux Windows 10.

Microsoft a déjà l’habitude de personnaliser les puces de ses partenaires dans un autre secteur, celui des consoles de jeux où la firme travaille les puces de Xbox avec AMD.

AMD Picasso pour le Surface Laptop

Le rival historique d’Intel serait également dans les petits papiers de Microsoft pour la prochaine génération de Surface. La firme de Redmond travaillerait sur une nouvelle génération de Surface Laptop équipée de puces AMD Picasso.

Le Surface Laptop

La gamme AMD Picasso n’est pas encore officielle, mais d’après les fuites il s’agirait de processeurs AMD Ryzen 3000, la dernière génération de la marque, couplée avec des puces graphiques Vega. Le tout serait gravé en 12 nm, contre 7 nm pour les processeurs AMD de dernière génération.

De quoi proposer des performances du même ordre qu’Intel, avec une consommation similaire, mais de meilleures performances graphiques. Idéal pour un PC portable comme le Surace Laptop.

Intel toujours de la partie

Microsoft ne peut pas se permettre de totalement abandonner Intel, qui est un partenaire historique de la marque, même si elle cherche à diversifier ses fournisseurs.

Les prochaines générations de Surface Book et Surface Pro devraient encore être proposée avec des processeurs Intel. On sait également que le mystérieux projet Centaurus, cette Surface à deux écrans compatible avec les applications Android, utiliserait une puce Intel Lakefield.

Un événement en octobre

Tous ces produits seraient amenés à être officiellement dévoilés en octobre lors d’un grand événement. Ce n’est pas la première fois que Microsoft choisirait cette période propices aux annonces. La firme avait déjà choisis l’automne pour dévoiler les Surface Studio et Surface Book ou sa dernière génération de produit.