Microsoft nous a invités à un événement où nous avons pu prendre en main la nouvelle gamme Surface et notamment le Surface Laptop 3.

Microsoft France a organisé un événement où la firme a pu revenir sur l’annonce du Surface Duo, et durant lequel nous avons pu prendre en main plusieurs produits comme la Surface Pro X, ou le Surface Laptop 3.

Nouvelle finition en aluminium

Le Surface Laptop 3, c’est l’ordinateur portable « classique » de Microsoft. Pas de charnière magique ici, mais simplement un PC portable fin avec un large touchpad, un clavier et un écran LCD tactile au format 2:3. Pour la troisième génération, Microsoft propose une nouvelle taille, un modèle 15 pouces, en plus du modèle 13,5 pouces. L’autre nouveauté c’est l’arrivée d’une finition métal, qui change radicalement du clavier avec revêtement en tissu Alcantara auquel nous étions habitués chez Microsoft.

Cette nouvelle finition est proposée en trois coloris : sable, noir ou platine. Après avoir passé quelques minutes à pianoter, on peut dire que ce nouveau choix de design semble très réussi. On regrette un peu l’absence d’originalité, le châssis en métal rappelle beaucoup ce qui se fait ailleurs, notamment chez Apple.

Pour le reste on a toujours les excellents touchpad et clavier dont Microsoft s’est fait une spécialité. La frappe est très agréable, et rien ne semble choquant dans cette petite session de test. Il faudra bien sûr confirmer plus longuement tout ça lors d’un véritable test du produit.

Nouveaux connecteurs

Une autre nouveauté importante du Surface Laptop 3 est sa connectique revue et modernisée. C’était l’un des défauts que nous avions relevés pour le Surface Laptop 2 qui faisait l’impasse sur l’USB-C.

Désormais, on a le droit à un port Surface Connect pour l’alimentation, un port USB 3.0 Type-A (le format classique), un port jack 3,5 mm et un port USB-C. On regrette seulement que le port ne soit pas compatible Thunderbolt 3, qui propose une plus grande bande passante et qui est très répandu chez les concurrents. La connectique est particulièrement légère pour un PC 15 pouces.

Lors de la présentation du produit, Microsoft a mis l’accent sur son caractère « serviceable », qui signifie que l’appareil promet d’être facilement réparable par un professionnel. On peut notamment changer le stockage de l’appareil, un SSD au format M.2 2230 sans sortir le fer à souder. Pour cela il faudra retirer la surface du clavier, et il semble s’agir d’une opération un petit peu complexe. Ce n’est pas simplement un élément que l’on pourra « de-clipser » du châssis pour changer le stockage, avec un peu d’agilité.

Processeur AMD aux abonnés absents

Lors d’une prise en main nous nous attardons beaucoup sur le design de l’appareil, l’élément que nous pouvons le plus facilement évaluer lors d’un essai sur une courte durée. Il faut tout de même rappeler que cette nouvelle génération de Surface Laptop propose, pour la première fois chez Microsoft, une puce développée par AMD en plus des classiques puces Intel.

Malheureusement, les machines présentées en démonstration par Microsoft étaient toutes équipées de puces Intel de 10e génération. Nous n’avons donc pas pu essayer de machines avec processeurs AMD, même pour un court instant.

Disponibilité et prix

Le Surface Laptop 3 sera disponible en France à partir du 22 octobre 2019. Il est proposé à partir de 1149 euros pour le modèle 13,5 pouces, et à partir de 1349 euros pour le modèle 15 pouces.

Découvrir le Surface Laptop 3 sur le Microsoft Store