La Surface Pro X et le Surface Laptop 3 proposent un stockage interne amovible. Cependant, Microsoft met en garde contre un changement par les particuliers.

Les Surface Laptop 3 et Surface Pro X avaient fait l’objet de fuites avant leur présentation officielle, mais un élément avait échappé aux rumeurs.

Panos Panay, le responsable des appareils Surface chez Microsoft, a créé la surprise en annonçant un design des appareils misant davantage sur la réparabilité. Cela ne concerne toutefois pas la Surface Pro 7, qui utilise encore un ancien design.

Il faut dire que Microsoft avait été particulièrement mal notée par les spécialistes du sujet, iFixit, comme le relevait Numerama en 2017. Un point en particulier est mentionné, même sur la fiche de précommande du Microsoft Store : le stockage SSD interne est désormais amovible.

L’aide d’un technicien est nécessaire

Attention toutefois, si Panos Panay a fait la démonstration sur scène d’un clavier particulièrement simple à retirer sur le Surface Laptop, Microsoft insiste que l’opération est réservée aux plus avertis.

Sur la page de précommande, Microsoft indique : « Le disque dur n’est pas amovible par l’utilisateur. Le disque dur ne peut être retiré que par un technicien qualifié en suivant les instructions fournies par Microsoft ».

Pour modifier le stockage interne, il faudra donc passer par un professionnel. À voir si cela permettra quand même d’améliorer le stockage à moindres frais. À titre indicatif, la firme facture tout de même 300 euros pour passer de 128 à 256 Go sur le Surface Laptop 3 15 pouces. On trouve pourtant des SSD NVMe de 1 To pour seulement 114 euros.

Il faudra également voir si Microsoft propose une liste de techniciens officiellement qualifiés par la firme pour procéder à cette modification.