Xbox : après Bethesda, Satya Nadella veut continuer d’acheter des studios pour Microsoft

Plus d'appétit qu'un barracuda

 

Après avoir dépensé 7,5 milliards de dollars pour racheter Zenimax et Bethesda, le patron de Microsoft Satya Nadella ne ferme pas la porte pour du futur rachat.

Les désormais 23 studios de l’écurie Xbox

Les désormais 23 studios de l’écurie Xbox // Source : Klobrille

Après l’échec de la Xbox One et la nomination d’un nouveau patron à la tête de Microsoft, l’aventure Xbox aurait très bien pu s’arrêter. Mais c’est finalement tout l’inverse qui s’est produit, Phil Spencer et Satya Nadella, le patron de Xbox et le CEO de Microsoft, sont convaincus d’un avenir brillant pour la firme de Redmond dans le domaine des jeux vidéo et travaillent depuis 2017 à la mise en place d’une toute nouvelle stratégie. Elle passe notamment par la création « d’une organisation de studios interne à la pointe de l’industrie » promise par Phil Spencer sur la scène de l’E3 en 2018. Et malgré toutes les récentes acquisitions de Microsoft, Satya Nadella ne veut pas s’arrêter là.

La fièvre acheteuse

En l’espace de deux ans, les Microsoft Studios, devenus Xbox Game Studios depuis, sont passés de seulement 6 studios (343 Industries, The Coalition, Mojang, Rare, Turn 10 et la branche publishing) à 23 :

  • 343 industries
  • The Coalition
  • Mojang Studios
  • Turn10
  • Rare
  • Xbox Game Studio Publishing
  • Undead Labs (racheté en 2018)
  • Compulsion Games (racheté en 2018)
  • Playground games (racheté en 2018)
  • The Initiative (fondé en 2018)
  • Ninja Theory (racheté en 2018)
  • Obsidian Entertainment (racheté en 2018)
  • InXile Entertainment (racheté en 2018)
  • World’s Edge (fondé en 2019)
  • Double Fine Productions (racheté en 2019)

Et avec le rachat de Bethesda et Zenimax Media annoncé cette semaine :

  • MachineGames (racheté en 2020)
  • id Software (racheté en 2020)
  • Arkane Studios (racheté en 2020)
  • Tango Gameworks (racheté en 2020)
  • Bethesda (racheté en 2020)
  • Zenimax Online (racheté en 2020)
  • Roundhouse Studios (racheté en 2020)
  • Alpha Dog Games (racheté en 2020)

Tout cela, sans compter l’agrandissement de certains studios comme Mojang ou Playground Games qui peuvent aujourd’hui développer plusieurs jeux au travers de plusieurs équipes de développements.

« Microsoft va réfléchir à acheter plus de studios »

Dans une interview accordée au site CNET suite à l’annonce du rachat de Bethesda, Satya Nadella explique clairement ne pas avoir l’intention de s’arrêter là, malgré ce rachat de 7,5 milliards de dollars. Il explique que Microsoft réfléchira à l’avenir à racheter encore plus de studios, pour investir toujours plus dans le Xbox Game Pass. Pour expliquer cette volonté, il souligne notamment à quel point il est difficile de créer un nouveau studio de jeux vidéo en partant de rien. Une aventure malgré tout entreprise par le groupe avec World’s Edge, un nouveau studio dédié à Age of Empires, et The Initiative, un nouveau studio très ambitieux crée à Santa Monica en Californie.

Vous ne pouvez pas vous réveiller un jour et dire : « Laissez-moi construire un studio de jeu »

Clamer que les rachats ne s’arrêteront pas là, après avoir acquis autant de studios n’a évidemment rien d’anodin. C’est bien le signe que Microsoft ne souhaite pas s’arrêter à 23 studios, même si la firme ne cherchera peut-être plus aussi activement à racheter des studios à court terme.

La stratégie Disney

Toute la stratégie de Microsoft tourne autour de son abonnement Xbox Game Pass qui doit en permanence recevoir du nouveau contenu pour vraiment être surnommé le « Netflix du jeu vidéo ». Conscient de cela, Microsoft n’hésite pas à signer des partenariats pour enrichir son offre, comme lorsque la firme annonce l’intégration du service EA Play d’Electronic Arts dans les Xbox Game Pass PC et Ultimate sans frais.

Disney a aussi eu son lot de rachats

Disney a aussi eu son lot de rachats

Cette bataille pour renforcer très rapidement son catalogue de contenu n’est pas sans rappeler la stratégie adoptée par Disney dans le domaine de l’audiovisuel. Le groupe n’a pas hésité à racheter Marvel, LucasFilms (Star Wars, Indiana Jones) et FOX au cours des dernières années pour devenir un pilier de l’industrie. C’est d’ailleurs ce qui permet au groupe de proposer un abonnement Disney+ avec les classiques de ses studios d’animations, des séries cultes comme les Simpsons, mais aussi et surtout les films et séries adaptés des univers Star Wars et Marvel.

Une intégration qui prend du temps

Difficile de savoir quand Microsoft pourrait annoncer de nouveaux rachats de studios. La firme veut sans aucun doute se laisser aussi du temps pour intégrer au mieux ses nouveaux studios dans son organisation. Le rachat de Zenimax Media ne devrait être finalisé qu’en 2021. Difficile aussi d’imaginer quels seraient les prochains studios que la firme pourrait acheter. Parmi les prétendants faisant l’objet de rumeurs récurrentes, on retrouve notamment le français Asobo Studio qui travaille étroitement avec Microsoft depuis plusieurs années, notamment sur Flight Simulator. Microsoft pourrait aussi continuer de regarder du côté de l’Asie, même si le rachat de Bethesda implique déjà celui de Tango Gameworks (Evil Within), le premier studio japonais interne de Microsoft.

Certains imaginent déjà un rachat d’autres gros morceaux de l’industrie comme Sega Samy ou CD Projekt red, mais ce genre de rachat semble très peu probable. Surtout si l’entreprise en question est « publique », c’est-à-dire cotée en bourse, empêchant de fait la négociation privée d’un rachat.

Les derniers articles