Faute d’être un dispositif médical reconnu, la balance connectée haut de gamme de Nokia va se voir retirer une fonction.

La santé est un sujet bien plus complexe et réglementé que le marché des nouvelles technologies. Nokia Health vient, semble-t-il, de l’apprendre à ses dépens. Le département dédié à la santé connectée et basé sur le rachat du Français Withings, a en effet annoncé à ses clients qu’une mise à jour de l’application Nokia Health Mate et de la balance Body Cardio allait retirer une fonction.

À partir du 24 janvier, les produits de la marque ne proposeront plus la fonction « Vitesse d’onde de pouls » qui permettait de connaitre la vitesse de propagation du pouls dans le corps, depuis le cœur à travers les artères. Il s’agissait de l’une caractéristiques clé différenciant la balance Body Cardio commercialisée à 180 euros, de la plus simple balance Body+ commercialisé à 100 euros.

Une mise à jour obligatoire

Sur son site, le fabricant admet : « nous avons découvert que la mesure de la vitesse d’onde de pouls peut être soumise à un autre type d’approbation réglementaire » et a donc pris la décision de supprimer la fonction. On imagine que l’appareil n’était pas reconnu comme un dispositif médical.

Il indique également qu’il ne sera pas possible de refuser la mise à jour du logiciel, la fonction sera donc supprimée de toutes les balances quoiqu’il arrive. Une situation qui rappelle en quelque sorte la fermeture des serveurs de Nextbit. Dans les deux cas, les utilisateurs n’ont pas d’autres choix que de perdre une fonction qu’ils ont pourtant payé le prix fort.

Une demande de remboursement possible sans garantie

La balance connectée ayant perdu son meilleur atout, Nokia a prévu une page spéciale pour les demandes des utilisateurs, qui pourront avoir le droit à un remboursement ou une compensation qui ne sont ni détaillés ni garantis par le fabricant. La marque a également mis en place une FAQ pour éclairer ses clients sur ce changement soudain.