Nokia officialise le smartphone de James Bond et deux petits nouveaux à moins de 200 euros

 

Repoussé tout comme la sortie du film "Mourir peut attendre", le Nokia 8.3 5G, que l'on apercevra dans le prochain 007, a été confirmé lors d'un événement organisé mardi par la marque finlandaise. Il vient accompagné de deux modèles : les Nokia 2.4 et Nokia 3.4 pour amateurs de grand écran et petit prix.

La marque finlandaise revient avec une nouvelle déclinaison de smartphones pour tous les budgets et toutes les envies. Mais avec le même triptyque au cœur de la conception des nouveaux produits : confiance du consommateur, sécurité renforcée et confidentialité des données.

Fleuron de la marque, le Nokia 8.3 5G avait été présenté en début d’année comme le smartphone qui voulait populariser la 5G. Annoncé dans le prochain James Bond, Mourir peut attendre, il a également dû attendre la fin du confinement et la sortie du film en novembre prochain pour pointer le bout de son nez. C’est désormais chose faite. Nokia a confirmé sa disponibilité pour le 28 octobre au prix de 659 euros.

Il sera le nouveau smartphone de James Bond, le Nokia 8.3 5G

Il sera le nouveau smartphone de James Bond, le Nokia 8.3 5G

Il arrive avec son design peaufiné, sa 5G multibande, son appareil photo avec capteur principal de 64 Mpx et son processeur Qualcomm Snapdragon 765G. Il sera disponible avec une configuration de 8 Go de RAM et 128 Go de stockage.

Et le smartphone du plus célèbre agent secret n’arrive pas seul. Ont été annoncés à ses côtés deux petits nouveaux : les Nokia 2.4 et Nokia 3.4.

Nokia 2.4 : grand écran et longue autonomie

Le Nokia 2.4 est une petite nouveauté dans la gamme. Il arbore un écran LCD de 6,5 pouces HD+ (1600 x 720) avec une encoche en forme de bulle pour abriter la caméra de 5 Mpx (f/2,4). Elle sert aussi au déverrouillage de l’appareil par reconnaissance faciale. Les bords sont assez fins, mais il reste une bordure plus large en bas pour afficher le nom de la marque. La prise jack est toujours bien présente et l’on trouve aussi deux micros ainsi que la NFC embarquée.

Au dos, on trouve un revêtement en nano-texture 3D légèrement strié pour donner un effet esthétique plutôt agréable. Le capteur d’empreinte est positionné sous le double capteur photo (principal de 13 Mpx f/2,2 + profondeur 2 MP) et le flash LED. L’ensemble est d’un beau gabarit (165,85 x 76.30 x 8,69 mm) et pas particulièrement léger (189 g).

Pour la première fois, la double caméra va embarquer de l’IA. Nokia vante ainsi son mode nuit amélioré, permis grâce à une compilation de d’expositions de nuit et à la fusion d’images qui permettent de surmonter les situations en basses lumières. Le mode portrait est son autre fierté avancée.

Deux jours d’autonomie

Il mise aussi sur la batterie avec deux jours d’autonomie annoncée (4 500 mAh) et la technologie de Batterie Adaptative pour jouer la carte de l’endurance. L’IA embarquée va apprendre de vos usages pour optimiser ce qui est nécessaire pour vous : vos applications préférées auront alors priorité sur la puissance disponible. À noter qu’il mise toujours sur un port USB classique 2.0 pour la recharge et le Bluetooth 5.0.

Comme ses acolytes, le Nokia 2.4 arrive avec Android 10 avec une ajouts maison. Il est annoncé prêt pour Android 11, avec deux ans de mise à niveau système garantis et trois ans de mises à jour de sécurité mensuelles. Il compte sur un processeur MediaTek Helio P22 avec une configuration un peu légère : 2 Go de RAM et 32 Go de stockage. Il est possible d’ajouter une carte microSD jusqu’à 512 Go en plus de l’espace Dual SIM.

Il sera vendu à 139 euros et disponible en trois coloris (bleu, charbon et violet) fin octobre début novembre.

Nokia 3.4 : la puissance

Autre écran grand format institué par Nokia avec la mise à jour de la gamme 3 plus évoluée que la gamme 2. Le Nokia 3.4 embarque un écran HD+ de 6,39 pouces (1560 x 720), mais il est cette fois perforé sur la gauche pour accueillir la caméra (8 Mpx). De quoi proposer un ratio d’écran de 19,5:9. Il est un peu plus léger (180 g) et compact que le Nokia 2.4 (160,97 x 75,99 x 8,7 mm).

Le design a également été soigné pour rappeler les couleurs vives de Scandinavie (Bleu Fjord, Violet Dusk/crépuscule et noir Charcoal/charbon). Le châssis métallique est entièrement recyclable.

Le Nokia 3.4 mise également sur l’apport du processeur Snapdragon 460 de Qualcomm qui promet 70 % de performances supplémentaires par rapport à la génération précédente. Cela devrait notamment avoir des effets sur la batterie annoncée moins puissante sur le papier que celle du Nokia 2.4 (4 000 mAh), mais avec la même promesse de deux jours d’autonomie. Ici, pas d’IA pour booster et ajuster l’autonomie. Mais l’on trouve un port USB-C pour la recharge.

Un triple capteur avec IA

La particularité de ce Nokia 3.4 est aussi de miser sur un triple capteur photo positionné dans un module rond au dos, juste au-dessus du lecteur d’empreinte digitale. Le tout profite de la technologie AI Imaging pour améliorer le rendu, notamment pour le portrait et le mode nuit. On trouve un capteur principal de 13 Mpx, un capteur de profondeur de 2 Mpx et un ultra grand-angle de 5 Mpx.

Le Nokia 3.4 est prêt pour Android 11 lui aussi, mais devra déjà se contenter d’Android 10 à son arrivée avant les prochaines mises à jour système et sécurité. En France, il sera vendu avec une seule configuration : 3 Go de RAM/64 Go de stockage. Il est possible d’ajouter de la mémoire via une carte microSD (jusqu’à 512 Go) sans prendre sur les deux slots SIM à disposition.

Le Nokia 3.4 sera disponible fin octobre début novembre à 179 euros.

Les derniers articles