Alors que se profile le lancement de la Snapdragon Tech Summit, à Maui, une île de l’archipel d’Hawaï, la tant attendue nouvelle génération de SoC Snapdragon a fait l’objet d’une fuite inédite dans les colonnes de TechCrunch. Par erreur, le média américain n’a pas respecté le NDA (accord de non-divulgation) prévu à cet effet et dévoile quelques informations sur le SD 855.

Un nom de processeur qui a divisé la communauté des leakers. La prochaine génération du SoC de Qualcomm a longtemps conservé le secret quant à son appellation exacte : empruntera-t-il le nom de Snapdragon 855, suite logique du dernier Snapdragon 845, comme le martelait PC Mag, ou s’octroiera-t-il une petite fantaisie en se renommant Snapdragon 8150, comme le suggérait le célèbre Roland Quandt.

La Snapdragon Tech Summit, organisée du 4 au 6 décembre 2018 à Maui, une île de l’archipel d’Hawaï, devrait définitivement tuer le suspens. Mais voilà que le réputé média américain TechCrunch a commis une sacrée bourde en publiant par erreur un article (depuis supprimé) présentant le nouveau produit du fabricant : le Qualcomm Snapdragon 855, donnant au passage raison à PC Mag.

Optimisé pour les jeux vidéo

Ni une, ni deux, l’information n’a pas mis longtemps à circuler se retrouvant désormais sur les sites médias étrangers. L’occasion de jeter un œil sur les premières caractéristiques de ce SoC dont les performances seraient supérieures à celles du Kirin 980 de Huawei. En premier lieu, le Snapdragon 855 devrait imiter son concurrent chinois en embarquant une puce NPU dédiée à l’intelligence artificielle, selon le site WinFuture.

Cette nouvelle génération de processeur devrait également être taillée pour les jeux vidéo grâce à une nouvelle fonctionnalité baptisée Snapdragon Elite Gaming. Aucune autre information à son sujet n’a été dévoilée. Sur place, la rédaction de FrAndroid ne manquera pas de l’aborder plus en détail une fois le SoC présenté par l’entreprise américaine. Propulsée par l’IA, la vision par ordinateur devrait quant à elle optimiser les photos et vidéos, tout comme les expériences en réalité augmentée.

Une compatibilité 5G qui prépare le futur

Gravé en 7 nm, à l’image du Kirin 980, le Snapdragon 855 embarquerait un total de huit cœurs déclinés de la manière suivante : quatre cœurs à basse consommation cadencés à 1,78 GHz, trois cœurs à haute consommation cadencés à 2,42 GHz et un dernier cœur dit « Gold » cadencé à 2,84 GHz, le tout accompagné par un GPU Adreno 640, nouvelle génération de carte graphique.

En plus du Snapdragon X24 LTE, une compatibilité avec la 5G devrait être assurée par le modem Snapdragon X50 5G. Le nouveau capteur 3D Sonic offrira de son côté des capacités améliorées au capteur ultrasonique d’empreintes digitales grâce à une meilleure sensibilité capable de reconnaître un doigt à travers la protection d’un écran. Les smartphones de la gamme Samsung, LG, HTC, Motorola, Google ou encore Sony pourront tous bénéficier de cette nouvelle génération de processeur, bien que Samsung devrait privilégier son processeur maison, l’Exynos 9820, dévoilé en novembre dernier.

À lire sur FrAndroid : SoC : tout ce qu’il faut savoir sur les processeurs mobiles