Les PC Windows 10 propulsés par les SoC Snapdragon sont loin d’être accessibles. Toutefois, comme l’indique un haut placé de Qualcomm, ce n’est que le début : les prix iront naturellement à la baisse.

Cela fait quelque temps maintenant que Microsoft a annoncé la compatibilité de Windows 10 avec les processeurs ARM, en partenariat avec Qualcomm. Nos premiers tests de ces PC d’un nouveau genre n’ont toutefois pas été très concluants, particulièrement avec la génération Snapdragon 850.

Cependant, cette plateforme est faite pour évoluer. Avec le Snapdragon 8cx, Qualcomm a prouvé qu’il pouvait atteindre les mêmes performances qu’une puce Intel, voire les surpasser. Par contre, le prix est toujours aussi élevé… pour le moment.

D’autres Snapdragon pour PC en approche

Interrogé sur la question lors d’un podcast, que XDA Developers a pu repérer, le vice-président marketing produit de Qualcomm a spécifié la vision du constructeur sur la compatibilité avec les Chromebook et l’avenir de cette nouvelle catégorie de processeurs :

« Le 8cx sera notre étoile du berger, cette lumière qui nous guide. Mais pour que nous puissions nous développer en termes de volume sur cette catégorie [de produits] au cours du temps, nous devons remplir notre calendrier. Donc nous devons partir d’appareils à plus de 800 dollars pour atteindre des appareils à 300 dollars où de nombreux Chromebook sont présents d’ailleurs. Vous verrez des annonces de nouvelles plateformes bientôt qui pourront, je pense, débloquer l’écosystème Chrome ».

L’accessibilité avant tout

Vous l’avez compris : le 8cx est comparable sur le PC à ce qu’est le Snapdragon 855 sur mobile. Il s’agit du fer de lance, mais Qualcomm a bien prévu de proposer des SoC plus accessibles par la suite, afin de permettre la création de PC dans la tranche des 300 euros.

Si les performances promises sur le 8cx sont avérées et que Qualcomm arrive à réduire ses coûts de production sans trop les impacter sur des PC plus accessibles, Intel aura très clairement du souci à se faire. Cependant, nous attendrons très clairement de les avoir en test, les premiers produits étant passés entre nos mains ne nous ayant pas convaincus.

Nous avons vu le premier PC 5G au monde, avec son Snapdragon 8CX prometteur