Qualcomm dévoile ses premières lunettes AR multi-usages

 

Pour aider à doper le secteur, Qualcomm a présenté ce mardi son concept de visionneuse intelligente pour la réalité augmentée. Elle prend la forme de lunettes et promet une expérience puissante, immersive et multiple grâce à la plateforme maison dédiée.

Fin 2019, Qualcomm avait surpris tout son monde en s’associant à Niantic, le papa des de Pokémon Go, pour annoncer une collaboration autour de lunettes de réalité augmentée. Le but avoué était de pouvoir partir à la chasse aux animaux sans avoir besoin de mettre son smartphone sous son nez.

En octobre dernier, la firme américaine avait profité de son 5G Summit pour annoncer le doublement de son nombre de partenaires au sein du programme XR entreprise qui proposait un catalogue de solutions de réalité virtuelle et réalité augmentée pour des cas d’usage professionnels.

De puissantes lunettes de réalité augmentées pour tous

Et la firme de San Diego a officiellement dévoilé ce mardi sa toute première solution produit qui vient s’appuyer sur sa plateforme Snapdragon XR1 afin d’offrir « une expérience de haute qualité, immersive et puissante ». Voici donc la Visionneuse intelligente AR pour des « expériences d’utilisation premium ».

Ressemblant à des lunettes assez classiques, la visionneuse embarque un écran binoculaire micro-Oled avec une fréquence d’image de 90 Hz toujours plus agréable et qui offre une fluidité des mouvements sans flou.

Ce produit est avant tout un « support de référence ». Il peut se connecter via un câble à un smartphone compatible, un PC Windows ou un appareil de traitement tournant avec l’une des solutions Qualcomm Snapdragon. Et ce produit de réalité augmentée est dédié aussi bien aux entreprises qu’aux consommateurs.

L’objectif de la visionneuse AR est d’aider à mieux répartir les charges de travail informatiques entre cette dernière et le périphérique hôte. Cela aura pour conséquence notamment de limiter la consommation électrique globale du système de 30 % grâce à un traitement fractionné permettant des optimisations sur la visionneuse, promet Qualcomm.

Les deux caméras monochromes embarquées sont utilisées pour le suivi de la tête « avec 6 degrés de liberté » et un suivi des mains avec reconnaissance des gestes pour les contrôles. La caméra RGB de 8 Mo avec stabilisation d’image offre ainsi de nombreux cas d’utilisation mains libres.

Travailler ou regarder des films

Avantage de la puissance de la plateforme Snapdragon XR1, il sera possible de lancer plusieurs applications pour smartphone qui pourront s’afficher sur les écrans virtuels sous les yeux de l’utilisateur. Idéal notamment pour le travail collaboratif ou pour gérer plusieurs documents en simultané. Connecté à un PC, la visionneuse intelligente sera en capacité de combiner la détection de plan au multi-affichage. De quoi permettre notamment d’ancrer des fenêtres de PC virtuelles à son environnement réel.

Mais tout n’est pas seulement fait pour l’entreprise. La visionneuse AR prend en charge la visualisation de contenus en streaming vidéo, de films premium, et l’entreprise américaine espère voir se développer de multiples applications à destination d’un plus large public. D’autres usages seront développés par les différents partenaires qui vont s’accaparer la plateforme comme le produit, en attendant l’arrivée future de la plateforme Snapdragon XR2 5G annoncée par la marque.

La visionneuse de Qualcomm a ainsi inspiré de nombreux fabricants qui travaillent en parallèle sur leurs projets. Et de citer Lenovo et son ThinkReality A3, des lunettes intelligentes pour l’entreprise alimentées par la plateforme Snapdragon XR1 et attendues pour mi-2021.

La visionneuse n’est donc pas un produit attendu à la vente en l’état. Aucun prix n’a d’ailleurs été communiqué. Qualcomm a expliqué avoir présenté son projet pour faire gagner du temps aux fabricants et leur permettre d’adapter le produit pour développer leur propre solution AR intelligente. Certains partenaires peuvent déjà y avoir accès, avant un déploiement plus large dans les prochains mois. Et une chasse aux Pokémon qui pourrait être relancée en prenant une autre dimension plus ludique et pratique.

Les derniers articles