Razer vient de dévoiler la Viper, sa nouvelle souris gaming. Celle-ci a la particularité d’utiliser des switchs optiques pour ses clics, afin d’offrir une précision supérieure.

Le jeu, c’est sérieux. Pour une certaine tranche de joueurs, des millions de dollars attendent au bout d’un tournoi massif, justifiant des années d’entraînement intensif pour devenir la meilleure équipe ou le meilleur joueur.

C’est pourquoi, arrivé à un certain niveau, un bon équipement peut devenir un bon atout. Qu’importe le meilleur réflexe si votre souris ne suit pas. Razer, constructeur gamer bien connu du milieu, vient de présenter une nouvelle souris qui pourrait s’imposer comme la meilleure.

Razer Viper à switchs optiques

Baptisée Viper, il s’agit d’une souris ambidextre disposant de 8 boutons programmables, un stockage local des configurations DPI, et le fameux capteur optique 5G de la marque, qui envoie 16 000 DPI avec une précision de suivi de 99,4%. Elle ne fait qui plus est que 69 grammes, et reste en filaire pour empêcher la moindre perte.

Mais ce n’est pas sa plus grande particularité. La souris fait fi des switchs mécaniques des autres souris de la marque pour passer à des capteurs optiques sur ses deux clics.

Testée en collaboration avec les joueurs esports sponsorisés par Razer, la Viper est passée à cette technologie afin de pouvoir proposer une activation précise. Sur les switchs mécaniques classiques, un clic peut parfois correspondre à plusieurs pressions, qui sont contrebalancées de manière logicielle pour éviter les faux positifs.

Avec cette nouvelle technologie optique, un simple rayon de lumière infrarouge enregistre le clic. Ainsi, elle n’enregistre qu’un clic sans fioritures, et le fait avec un temps de réponse ultra court de 0,2 milliseconde.

La Razer Viper est d’ores et déjà disponible au prix de 89,99 euros. Un prix élevé pour une technologie de pointe, auquel il faut rajouter la « taxe Razer ». Mais pour les joueurs pro ou semi-pro, on ne compte pas pour une telle avancée technologique.