Comment un Samsung Galaxy A21 a provoqué l’évacuation d’un avion

 

Un Galaxy A21 a provoqué l'évacuation d'un avion. Une situation inattendue qui est cas isolé mais largement médiatisé aux Etats-Unis.

Comment un Samsung Galaxy A21 a provoqué l’évacuation d’un avion

Le 23 août 2021, un avion d’Alaska Airlines a été évacué peu après son atterrissage à l’aéroport international de Seattle-Tacoma. En cause : un Galaxy A21 qui a pris feu. Une situation inattendue qui a forcé l’activation des protocoles d’urgence.

Ce qu’il s’est passé

Le porte-parole d’Alaska Airlines, Ray Lane, a déclaré à l’Associated Press que le téléphone a surchauffé et a commencé à briller après l’atterrissage du vol en provenance de la Nouvelle-Orléans vers 20h30, heure locale. C’est précisément à ce moment-là que l’équipage a tenté d’agir. Le premier réflexe a été d’utiliser des extincteurs et de mettre le téléphone dans un sac de confinement.

This short video shows an AlaskaAirlines flight attendant running to put the fire out. Passenger tells me several fire extinguishers were used. 128 passengers & 6 crew members were on board. Evacuation slides were deployed to get passengers off and onto the tarmac. @KIRO7Seattle pic.twitter.com/HwKJymsyNd

— Kevin Ko (@NewsWithKevin) August 24, 2021

L’objectif était d’empêcher la fumée de se propager à l’intérieur de l’avion. Malheureusement, l’appareil a généré trop de fumée ce qui a obligé l’équipage à activer les toboggans d’évacuation. Sur les 129 voyageurs, deux ont du être amenés à l’hôpital en raison d’intoxication.

@AlaskaAir thank you for dealing the fire and getting us off flight 751 so quickly !! pic.twitter.com/BWKeXKzOyR

— Dave (@dave_lickorish) August 24, 2021

On ne connaît pas encore la raison de l’incendie du Samsung Galaxy A21. D’ailleurs, le téléphone n’était pas reconnaissable par les autorités, c’est son propriétaire qui a donné le nom du modèle.

Cela est probablement dû à la batterie, ce sont des accidents qui arrivent sur tous les modèles de smartphones et qui restent, heureusement, isolés. Néanmoins, certains produits ont marqué des marques, comme le Galaxy Note 7 qui a été retiré du marché peu après son lancement à cause de nombreux problèmes de chauffe et d’incendies.

Pourquoi les batteries lithium-ion peuvent prendre feu ?

Depuis 1991, lorsque Sony a commercialisé la première batterie lithium-ion pour le grand public, ces batteries sont utilisées partout. Dans nos smartphones, nos ordinateurs portables, nos écouteurs sans fil, nos voitures électriques ou encore nos cigarettes électroniques. Les fabricants et les utilisateurs aiment les batteries lithium-ion car elles sont peu coûteuses, efficaces, petites et de plus en plus puissantes.

Néanmoins, malgré leur grande popularité, les batteries lithium-ion sont dangereuses car elles contiennent des solvants hautement inflammables. A l’intérieur, on retrouve deux électrodes, l’une en oxyde de lithium cobalt et l’autre en graphite, qui sont séparées par un mince film plastique. Les solvants inflammables contenus dans les batteries aident à transporter les ions d’une électrode à l’autre, créant ainsi de l’énergie.

Cependant, s’il y a des problèmes avec le film plastique mince, ces solvants peuvent se combiner pour provoquer de la chaleur dans un processus appelé emballement thermique. Cette chaleur peut à son tour créer une pression et éventuellement provoquer un incendie ou une explosion.

Les raisons de ce problème sont nombreuses. Cela peut être dû à la conception de la batterie, des erreurs techniques, des câbles de charge génériques, un endommagement ou cela peut être simplement dû au vieillissement des appareils électroniques. Fort heureusement, cela reste isolé, sauf lors de rares cas. On a évoqué le Galaxy Note 7 plus haut, mais il y a de nombreux produits qui ont du être massivement rappelés par leurs fabricants.

Les derniers articles