Depuis quelques jours, deux benchmarks appartenant présumément au Galaxy S9 ou S9+ sont apparus sur la Toile. Ceux-ci sont de toute évidence faux, un petit malin s’amusant à falsifier les résultats : n’y croyez pas !

À cette période de l’année, il est naturel de se tourner vers son portefeuille pour faire son choix. Les nouveaux smartphones sont désormais tous disponibles sur le marché, et les étrennes des fêtes peuvent vous permettre d’acquérir votre nouveau précieux.

Toutefois, l’année 2018 et son cru se rapprochent, faisant que des petites fuites çà et là peuvent apparaître pour dévoiler le futur du marché des smartphones. Samsung lui-même a après tout commencé à dévoiler l’Exynos 9810, destiné à propulser le futur Galaxy S9.

Deux benchmarks présumés du Galaxy S9

Dans ce contexte, deux benchmarks sont apparus ces derniers jours sur Geekbench 4.2.0. Si le premier était difficile à croire, le deuxième apparu aujourd’hui pourrait sembler plus plausible. Nos confrères de SamMobile avaient pointé du doigt à la sortie du premier de nombreux points prouvant que les résultats étaient falsifiés.

Outre un score bas et seulement 4 Go de RAM, deux autres éléments mettent la puce à l’oreille. Premièrement, « Android 8.0 » devrait être listé sous l’intitulé « Android 8.0.0 ». Et deuxièmement, le Processor Identifier listé ici correspond aux SoC des Galaxy S6 et Note 5.

Voici le test découvert aujourd’hui. S’il continue d’afficher 4 Go de RAM, ses scores donnent un peu plus envie d’y croire. Mais le fait est que ce test partage les mêmes défauts que son prédécesseur, renforçant la thèse d’une falsification.

Encore un peu de patience

Il semble tout simplement qu’un petit malin s’amuse sur la plateforme et perfectionne ses faux résultats petit à petit. À cette époque de l’année, mieux vaut pour le moment fermer les yeux sur les prochains résultats de benchmarks appartenant présumément aux Galaxy S9 que vous verrez.

Nous ne nierons toutefois pas que c’est par le biais de Geekbench, GFXBench, AnTuTu et consorts que nous verrons très probablement ces appareils montrer leurs premiers signes de vie début 2018. Le fait est qu’il est trop tôt pour observer ces mouvements à cette époque de l’année et qu’il nous faut exercer énormément de prudence jusque là.

À lire sur FrAndroid : Galaxy S9 Mini : borderless, haut de gamme et mini, c’est possible ?