Grâce au projet Treble, le Samsung Galaxy S9 bénéficie déjà d’une ROM AOSP fonctionnelle.

Comme tous les smartphones tournant nativement sous Android 8.0 Oreo, les Samsung Galaxy S9 et Galaxy S9+ tirent profit du projet Treble. Pour rappel ce projet développé par Google change l’architecture interne d’Android en créant de nouvelles partitions. Cela permet de mieux séparer le travail de Google et les pilotes propres à l’appareil et ainsi permettre un meilleur suivi des mises à jour.

À l’arrivée du projet Treble en 2017, la presse avait spéculé sur une possible renaissance des ROM alternatives dont la création pourrait devenir plus simple grâce à la nouvelle architecture. Les premiers travaux sur le Samsung Galaxy S9 sont très encourageants.

Une ROM AOSP sous Android 8.0 quasi complète

Le site XDA-Developers rapporte avoir pu mettre en place le test d’une ROM générique d’AOSP (Android Open Source Project) basée sur Android 8.0 Oreo, et son installation sur le Samsung Galaxy S9. En utilisant le travail de plusieurs membres de la communauté XDA (iamnotkurtcobain, minz1 et phhusson), l’appareil a pu démarrer sous cette version « stock » d’Android complètement dénuée de l’interface Samsung Experience.

D’après le test, la ROM est déjà fonctionnelle avec notamment le Wi-Fi, la 4G, le Bluetooth, le lecteur d’empreintes et la caméra du smartphone. C’est une prouesse quand on sait le temps que pouvait prendre le développement de ROM avec un tel niveau de qualité sur les précédentes générations de smartphone Samsung.

Le test d’Android 8.1 Oreo ne s’est pas aussi bien déroulé, cette version refusant de démarrer pour le moment sur le Samsung Galaxy S9. XDA précise qu’une fois ce problème résolu, il sera possible de tester LineageOS 15.1 ou CarbonROM directement sur le téléphone.

L’installation est encore trop complexe

La ROM AOSP est pour le moment compatible uniquement avec le Samsung Galaxy S9 disposant d’un SoC Samsung Exynos. Heureusement c’est le cas du modèle européen. Par ailleurs il est nécessaire de déverrouiller le bootloader du téléphone pour pouvoir installer la ROM. Le problème est que les smartphones de Samsung ne prennent pas en charge fastboot, le protocole classiquement utilisé pour flasher des ROM sur Android. Pour son test, XDA a du installer la ROM à la main en flashant les partitions et en rootant le téléphone, une solution qui ne sera pas simple à appliquer pour le plus grand nombre.

Ce n’est donc pas aujourd’hui que n’importe quel Samsung Galaxy S9 pourra se transformer en smartphone « pur Google » en quelques clics, mais le téléphone est encore tout jeune sur le marché, et le développement d’une ROM si fonctionnelle si tôt est très encourageant pour la suite.

À lire sur FrAndroid : Test du Samsung Galaxy S9 : un S8 en un peu mieux