A l’occasion de la publication de ses résultats trimestriels, Samsung a confirmé démarrer la production de ses puces gravées en 7nm EUV dès la seconde partie de l’année.

Le dernier SoC de Samsung, l’Exynos 9810 qui équipe les Samsung Galaxy S9 et S9+, n’est pas mauvais en soi. Cependant, il n’a pas vraiment réussi à nous offrir un bond en capacité véritablement significatif sur cette génération, là où le Snapdragon 845 s’est au moins démarqué pour les capacités de son GPU.

L’année n’est toutefois pas terminée, loin de là. Alors que le Galaxy Note 9 se prépare dans l’ombre, Samsung a rendu publique ses résultats pour le premier trimestre.

Les Exynos en 7nm seront lancés en fin d’année

L’occasion pour la marque de confirmer également un fait important : elle se prépare à lancer la production de ses nouvelles puces gravées en 7nm dès le second semestre. Aussi, on peut s’attendre à ce que le Galaxy Note 9 soit concerné et profite d’une nouvelle génération de SoC.

Pour rappel, cette finesse de gravure est également attendue pour le prochain SoC Kirin de HiSilicon. Cette annonce rassure donc sur le fait que Samsung saura bien lutter de front avec ses concurrents.

Une lutte toujours plus acharnée

On attendra bien sûr de pouvoir tester un SoC de la sorte de nous-mêmes avant d’avoir un avis, mais la gravure 7nm EUV est très prometteuse. Ceci étant, le constructeur coréen se doit de faire très attention à sa concurrence.

Désormais, de nombreux acteurs cherchent à gagner leur indépendance sur ce terrain. On pourra citer Google, qui a lancé sa première puce avec les Google Pixel 2 et cherche à créer son propre SoC. D’autres comme Xiaomi font un nouveau pas en ce sens, tandis qu’Apple chercherait même à maîtriser sa production de bout en bout à l’avenir. Il faudra donc rester vigilant.