Samsung a dévoilé son premier modem 5G, l’Exynos Modem 5100. Il s’agit de la première puce à être compatible avec toutes les générations de réseaux mobiles.

Si le Samsung Galaxy S10 n’est pas son premier smartphone 5G, la marque coréenne travaille bien sûr à l’arrivée de la nouvelle génération de réseau mobile. Samsung a dévoilé le 15 août son premier modem 5G Release 15, l’Exynos Modem 5100.

Il s’agit du premier modem de l’industrie compatible 5G et multimode. Cela signifie que la puce, gravée en 10 nm, gère à la fois les connexions 5G, mais aussi la 2G, la 3G et la 4G (GSM, CDMA, WCDMA, HSPA et LTE). Le modem Snapdragon X50 de Qualcomm ne prend en charge que la 5G, et doit donc être associé au modem 2G/3G/4G intégré aux processeurs Snapdragon, ce qui complexifie le design des appareils. En revanche, Qualcomm reste le seul à avoir annoncé des antennes 5G prêtes pour être intégrées.

Samsung annonce que le modem est capable d’atteindre 2 Gb/s sur les fréquences sous les 6 GHz, et 6 Gb/s sur les ondes millimétriques. Comme avec la 4G, la 5G est répartie sur deux spectres de fréquence bien distincts, l’un optimisé pour la portée permettant de couvrir rapidement des zones larges, et l’autre plutôt pensée pour les milieux denses avec des débits bien plus élevés.

Ce modem sera disponible pour les autres fabricants dès la fin de l’année 2018, ce qui inclut la branche Samsung Mobile. Cela semble donc bien parti pour voir débarquer les premiers smartphones compatibles dès 2019.