Un accessoiriste prétend avoir déjà testé ses produits sur le Samsung Galaxy S10. Mauvaise nouvelle : le lecteur d’empreintes dans l’écran ne fonctionnerait pas sous une protection d’écran.

D’aucuns attendent avec impatience la présentation des différentes variantes du Samsung Galaxy S10 qui aura lieu vers la fin du mois de février 2019. Hormis son design, l’une des nouveautés attendues est évidemment le lecteur d’empreintes sous l’écran.

Celui-ci devrait être un capteur à ultrason plus sécurisé qu’une solution optique et qui a aussi l’avantage de fonctionner — en théorie — avec des doigts humides. Une bonne nouvelle donc, mais le fabricant de coques protectrices Armadillotek vient jeter une ombre au tableau avec un simple tweet.

Dans son message, la marque explique avoir déjà testé ses futurs accessoires sur des Samsung Galaxy S10. Or, « le lecteur d’empreintes dans l’écran ne supporte pas la protection d’écran », lit-on dans le court communiqué.

Armadillotek conclut ainsi que les prochaines coques de sa gamme Vanguard n’intégreront pas de protection d’écran pour ne pas bloquer cette fonctionnalité biométrique.

Restons optimistes

Cette limitation technique est donc une mauvaise nouvelle a priori. Restons toutefois optimistes en soulignant qu’Armadillotek ne précise pas s’il a essayé tous les matériaux possibles pour sa protection d’écran. Par ailleurs, on peut légitimement espérer que Samsung a déjà anticipé ce problème en travaillant de son côté sur des accessoires compatibles avec son lecteur d’empreintes. Enfin, on peut aussi penser que d’ici un mois, ce problème a encore le temps d’être réglé.

À lire sur FrAndroid : Samsung Galaxy S10 : 5G, écran Infinity-O, One UI, Exynos 9820, tout ce que l’on sait sur ses caractéristiques