Samsung Galaxy Fold : pliures, performances, un testeur répond aux questions

 

Un journaliste a pu interroger un utilisateur du Samsung Galaxy Fold, le smartphone pliable de la marque. On peut en apprendre plus sur l’appareil, avec une utilisation réelle.

L’arrivée des premiers smartphones pliable génère beaucoup d’interrogation sur leurs performances, leur facilité d’utilisation ou encore leur durabilité. Mishaal Rahman, rédacteur en chef de XDA-Developers, a pu interroger un utilisateur du Samsung Galaxy Fold et recueillir des informations sur l’utilisation.

Durée de vie, pliures et design

Bien sûr, les premières questions concernent le design de l’appareil. D’après l’utilisateur, le Galaxy Fold ressemble à classeur quand il est replié, il laisse un petit espace entre les pointes et la charnière.

 

Après un petit test, la charnière ne plie pas dans le sens inverse, ce qui aurait été un grave défaut de fiabilité. Il n’est pas vraiment possible de garder le smartphone ouvert à un angle intermédiaire, car l’écran est éteint dans ce cas. Il est clairement pensé pour être utilisé complètement déplié.

Concernant la fameuse pliure, qu’une prise en main montrait très marquée, le testeur trouve qu’elle se remarque, on peut la sentir sous le doigt au touché, mais avec l’écran à 70% de luminosité ou plus, elle ne se voit pas vraiment.

Performances de l’appareil

Le Samsung Galaxy Fold n’est pas seulement intéressant pour son design, mais également pour ses composants. L’appareil est en effet le premier à utiliser un stockage UFS 3.0 beaucoup plus rapide sur le papier que nos smartphones haut de gamme actuels.

Sur Androbench, le testeur obtient 1512,93 Mo/s en lecture séquentielle et 418,96  Mo/s en écriture séquentielle. C’est très supérieur aux performances obtenues par le Galaxy S10+ dans notre test : 804 Mo/s et 192 Mo/s respectivement. En aléatoire, c’est également très bon, avec 144,41 Mo/s en lecture et 33,66 Mo/s en écriture.

L’appareil intègre la technologie MST utilisée par Samsung pour le paiement sans contact.

L’autonomie de l’appareil est jugée très bonne.

Logiciel pas encore finalisé

Les performances du processeur Snapdragon 855 sont dites très bonnes, comparables à celle du Galaxy S10+ Exynos, mais certains petits bugs logiciels peuvent parfois le ralentir. Des mises à jour pourraient corriger ces problèmes d’ici la sortie internationale.

Concernant le logiciel, l’utilisateur a également noté des petits problèmes avec la gestion des deux écrans. Par exemple le passage de Google Chrome du petit au grand écran n’était pas détecté avant quelques secondes, les pages web utilisaient qu’une petite partie du grand écran, avant d’être enfin affichés sur toute la surface d’affichage.

L’appareil testé tourne avec Samsung OneUI 1.2, alors que le Galaxy S10 utilise la version 1.1. Aucune différence n’a toutefois été listée dans les questions.

Le petit écran n’a aucun problème pour faire tourner des jeux ou des applications.

Samsung Galaxy Fold : vous pourrez le précommander dès le 26 avril en France

Les derniers articles