Se servir de son smartphone comme d’une carte bancaire, voilà une perspective qui peut en rebuter plus d’un. Pourtant, de plus en plus d’utilisateurs adoptent cette solution. En quoi est-elle intéressante ? Est-elle sécurisée ? Comment l’utiliser ? C’est ce qu’on va voir aujourd’hui.

Pour payer en magasin, il existe aujourd’hui plusieurs méthodes. De la traditionnelle espèce à l’incontournable carte bancaire en passant par le vieillissant chèque, chacun y trouve son compte (bancaire). La petite dernière en matière de règlement est la méthode mobile. Via une application spéciale, il est en effet possible de payer en posant le téléphone sur le terminal à carte, à l’instar du paiement sans contact.

Le paiement mobile, comment ça marche ?

Le paiement via un smartphone s’effectue en posant l’appareil sur un terminal à carte bancaire. Grâce à la technologie NFC permettant la transmission de données sur une courte de distance, ainsi qu’à une application dédiée sur l’appareil, le téléphone va fonctionner comme le sans-contact d’une carte bleue.

Le NFC est activable ou désactivable via les options Réseaux du smartphone. Attention cependant, il pourrait bientôt ne plus être (correctement) désactivable.

Pour ce qui est de l’application, c’est elle qui va faire le lien entre votre compte en banque et le NFC de votre téléphone.

Avec quelles applications et quelles banques ?

Sur Android, il existe plusieurs services qui permettent de payer avec son mobile. Les principaux sont :

Chez Apple, le choix est beaucoup plus restreint puisque c’est Apple Pay qui possède le monopôle du paiement mobile sur iOS. Boursorama Banque, la Société Générale, N26la Caisse d’Épargne, la Banque Populaire et Carrefour Banque sont compatibles avec le service d’Apple.

Et la sécurité dans tout cela ?

Une problématique essentielle est souvent évoquée lorsqu’on parle de paiement mobile, celle de la sécurité.

Peut-on payer avec mon téléphone sans que je m’en rende compte ?

Certains services de paiement mobile, comme Paylib, proposent de payer sans barrière de sécurité jusqu’à un certain montant paramétrable de 0 à 20 euros. Le fonctionnement est donc similaire à celui du paiement sans contact d’une carte classique. Au-delà, l’application devra être ouverte et vous demandera les éventuels mots de passe, reconnaissance faciale ou reconnaissance d’empreinte digitale que vous aurez mis en place.

Désactiver le NFC permet également de bloquer toute tentative de paiement.

Et si on me vole mon téléphone ?

Le paiement mobile fonctionne comme une dématérialisation d’une carte bancaire, en la simulant sur le téléphone. Si jamais on vous vole votre téléphone, faire opposition sur la carte permettra de bloquer définitivement toute transaction. Même réflexe que pour directement une perte de carte bleue, donc.