Avis sur la Banque Postale : du papier au numérique, il n’y a (pas) qu’un pas

 
logo La Banque Postale
5 /10

Note de la rédaction

5 /10

Note de la rédaction

C'est l'une des banques les plus populaires en France, notamment pour son réseau de proximité. Mais la Banque postale avait surtout fort à faire pour faire évoluer ses offres notamment en embrassant la tendance numérique de ces dernières années. Alors, est-ce que l'établissement historique a su faire de son service bancaire un incontournable face à la concurrence ? Réponse dans cet avis.

Caractéristiques de La Banque Postale

PRIME D’OUVERTUREAUCUNE
CONDITION DE REVENU0 €
DÉPÔT INITIAL20 €
FRAIS DE TENU DE COMPTE1,10 € PAR MOIS
APPLICATIONANDROID/IOS
PAIEMENT MOBILEAPPLE PAY, PAYLIB
3D SECUREOUI

La Banque Postale en quelques mots

En presque 16 années d’existence, la Banque Postale est devenue l’un des établissements bancaires publics les plus populaires, en partie due au fait qu’elle a l’obligation de fournir un service bancaire de base à tous. La banque a su faire évoluer son offre au fil des années jusqu’à s’adresser aux entreprises et aux professionnels via des produits bancaires plus adaptés. Aujourd’hui, la banque compte environ onze millions de clients et tente de s’inspirer des banques en lignes, notamment sur le sujet du numérique, Ma French Banque en est bon exemple.

Les tarifs de la Banque Postale

Contrairement à ce que l’on peut voir du côté des banques en ligne ou des néobanques, la banque postale a opté pour la simplicité de lecture de son offre. Pas de palier avec différents tarifs et services, il n’y a que deux possibilités : ouvrir un compte individuel ou un compte joint, avec une assurance Alliatys ou Alliatys Plus, avec une carte Visa Classic, Visa Premier, Visa Platinum ou Visa Infinite. La seule originalité concerne la carte Réalys à autorisation systématique, non utilisable à l’étranger et avec les services bancaires de base.

La Banque Postale ne propose pas d’offre gratuite. Un compte individuel avec l’assurance de base et une carte Visa Classic coûtent 5,95 euros par mois, contre 6,25 euros par mois avec une carte Visa Premier (la première année uniquement, puis 14,10 euros par mois ensuite). Les frais de tenue de compte sont inclus dans ces formules, sinon ils s’élèvent à 1,20 euro par mois. Il s’agit tout de même de tarifs très compétitifs, même par rapport aux banques en lignes les plus généreuses.

Côté frais supplémentaires, ils sont peu nombreux, mais assez chers, notamment en ce qui concerne les paiements en devise à l’étranger. Chaque paiement en devise étrangère est taxé d’une commission de 2,30 % auxquels s’ajoutent des frais fixes de 3,30 euros pour les retraits et 1 euro pour un paiement en ligne. Autant dire que vous pouvez faire une croix sur un voyage aux États-Unis ou au Japon avec une telle offre.

Comment alimenter son compte ?

C’est l’un des points les plus pratiques de cette banque : profiter de tout le réseau de la Poste pour gérer son argent physiquement. Dans la majorité des agences disposant du service bancaire de la Poste, il est possible de déposer des chèques et des espèces très facilement.

En dehors de cet apport physique dont beaucoup ont besoin, il est bien évidemment possible d’effectuer des virements depuis un autre compte au même nom sans limitation, du moment que celui-ci est domicilié en France. Tout se passe depuis l’application, non sans heurts, nous le verrons plus loin. La Banque Postale utilise également Paylib afin de gérer le transfert d’argent par simple numéro de téléphone bien que l’on aurait aimé la possibilité d’envoyer de l’argent directement par SMS sans passer par l’application.

Ouvrir un compte chez la banque Postale

L’ouverture d’un compte chez La Banque Postale est très simple, accessible et se fait en quelques minutes. Les étapes sont toujours claires avec peu de champs à remplir et c’est toujours bien expliqué, en tout cas sur la plateforme web. Depuis peu, l’upload de documents via photocopie ou photo est aussi possible. C’est l’un des bons points hérités des banques en lignes.

L’ouverture effective du compte intervient au bout de quelques jours et les documents sont envoyés directement à domicile. Il suffit d’un seul paiement par carte ou retrait en DAB pour activer la carte définitivement.

On regrette tout de même le fait qu’il soit encore impossible d’ouvrir un compte à partir de l’application mobile de la Banque Postale.

Dépôt initial et gestion du découvert

Le versement initial pour ouvrir un compte (en ligne ou en agence) est de minium 20 euros. Cet argent est ensuite utilisable à l’envi et aucuns frais supplémentaires ne sont déduits lors de l’opération.

En tant que banque d’intérêt public, les découverts sont bien autorisés et les frais de gestion et de mise en place sont gratuits. Cependant, l’utilisation du découvert est soumise à des intérêts débiteurs (agios) qui sont perçus trimestriellement et calculés en fonction du taux en vigueur. Ces taux sont d’ailleurs parmi les plus bas du marché avec un taux en dépassement du découvert autorisé de 17,00 %, là où d’autres dépassent allégrement les 20 %.

Primes de bienvenues

La banque postale ne possède pas d’offre commerciale dédiée à l’acquisition de clients. Ouvrir un compte ne donne droit à aucune prime ni même avantage temporaire comme des cotisations mensuelles offertes ou des remboursements de fidélité. En revanche, il peut arriver ponctuellement que la Banque Postale propose des opérations spéciales via des partenariats avec des sociétés externes pour offrir des smartphones ou autres appareils en cadeau.

Prime de parrainage

La démarche citoyenne de la Banque Postale se fait dans une optique d’inclusivité. Par conséquent, la Banque ne favorise pas de pratiques commerciales basées sur le parrainage de client à client.

Assurances, offres et services de la Société Générale

Malgré sa réputation de banque « pour les moins fortunés », la Banque Postale est bien partenaire de l’organisme VISA qui délivre des cartes avec divers packages assurantiels. Forcément, les cartes VISA Premier, Platinum et Infinite sont à avantager si vous comptez vous déplacer à l’étranger en raison des garanties qu’elles offrent : prise en charge des rapatriements en cas d’accident, indemnisation en cas de retard d’avion et pertes de bagage, etc.

La Banque Postale propose son propre système de prêt via un crédit à la consommation pour réaliser des achats lourds comme une voiture ou faire des travaux. Le simulateur vous permet d’ajuster le montant en fonction de vos besoins. Il y a même la possibilité pour les étudiants de contracter un prêt avec des taux préférentiels.

Cashback

Étonnamment, la Banque Postale propose bien un service de cashback via ses services postaux. En effectuant un achat via Colissimo, de timbres à imprimer ou de produits physiques proposés par la Poste, il est possible d’obtenir des récompenses sous forme de code de réductions via la plateforme partenaire Réduction Privée. Dans l’idéal, on aurait aimé une plateforme dédiée avec des réductions automatiques sur les services postaux, mais on ne va pas faire la fine bouche.

Service client

C’est bien le service client que la Banque Postale a encore des efforts à faire. Il est géré en bonne partie par le service postal et est le plus souvent de piètre qualité. Entre le fait de ne pouvoir obtenir un conseiller par téléphone sans attendre des heures et le fait de n’avoir aucune réponse par mail ni aux messages envoyés par l’application même au bout de quelques jours ; il y a clairement du manquement de ce côté, ce qui est dommage quand on voit les efforts faits dans d’autres domaines depuis quelques années.

Et la cryptomonnaie ?

La Banque Postale ne fait pas non plus partie de ces banques ayant des souplesses dans le domaine des cryptomonnaies. Il n’y a donc pas de portefeuille ni de services allant en ce sens et encore moins de courtage en ligne. Ce n’est guère surprenant pour autant venant d’un établissement bancaire public.

Application mobile

L’application de La Banque Postale est pour le moins basique. Sur Android comme sur iOS, le design est pour le moins spartiate, mais a au moins le mérite de fournir une bonne lisibilité des options et des fonctionnalités avec un menu rapide placé en bas de l’écran. On regrette cependant la lenteur de la navigation, le changement d’écran n’étant pas aussi fluide que ce que l’on peut trouver chez la concurrence. De plus, l’affichage des informations met parfois quelques secondes avant d’être totalement visible ce qui est plutôt frustrant lorsque l’on veut jeter rapidement un coup d’œil à ses comptes.

 

L’application La Banque Postale va à l’essentiel. Le design est un peu vieillot, mais efficace.

L’application La Banque Postale va à l’essentiel. Le design est un peu vieillot, mais efficace.

Concrètement, il est possible de faire le minimum vital comme consulter ses comptes, effectuer quelques virements, gérer ses cartes bancaires, commander ses chéquiers, et c’est à peu près tout. Elle compte tout de même sur Apple Pay pour assurer les paiements mobiles via NFC, mais Google Pay et consorts ne sont pas encore au programme.

Les options sont peu nombreuses au sein de l’application La Banque Postale.

Les options sont peu nombreuses au sein de l’application La Banque Postale.

L’application ne propose pas de catégorisation automatique des dépenses, pas de graphiques de consommation et pas de relevé de dépenses en temps réel, ni même de notification de transaction (ces dernières prennent d’ailleurs 24 heures avant d’être affichées sur le compte). On est donc encore loin des standards actuels des plus grandes banques en lignes qui tendent de plus en plus vers des « Super Apps » permettant de tout faire depuis une seule plateforme.

Notre avis sur La Banque Postale

L’offre numérique de la Banque postale est assez limitée : une application vieillotte et un service assez pauvre, voire peu efficace en termes de support. La Banque compte avant tout sur son offre simple et accessible au plus grand nombre via des tarifs abordables, sans grosses contraintes et avec très peu de frais supplémentaires. Pensez d’abord à bien choisir votre carte avant de vous lancer pour ne pas subir des frais trop importants à l’étranger.


Il s’agit donc d’une banque qui va à l’essentiel, mais qui est loin derrière ses concurrentes en termes d’efficacité et de confort au quotidien.


Points positifs
  • Une banque traditionnelle pas chère
  • Des établissements physiques partout en France
  • Processus d'ouverture de compte en ligne rapide
Points négatifs
  • Un support déplorable
  • Application mobile rudimentaire
  • Pas d'offre gratuite
La note est représentative de cinq éléments : l’ouverture du compte, les tarifs, l’application, les fonctionnalités et les cartes bancaires proposées. Les rémunérations des produits d’épargne, financiers et les solutions de crédit ne sont pas pris en compte dans cette note.

FAQ La Banque Postale

Comment ouvrir un compte à La Banque Postale ?

Il est possible d’ouvrir un compte La Banque Postale en agence physique, mais aussi en ligne. En passant par internet, l’inscription est simple et rapide. Toutefois, il sera nécessaire d’envoyer les pièces justificatives par voie postale.

Combien coûte La Banque Postale ?

La carte Visa Classic de La Banque Postale est facturée 5,95 euros par mois, dans une formule qui comprend les frais de tenue de compte. Toutefois, cette banque propose une carte entièrement gratuite, mais qui permet seulement d’effectuer des retraits dans les DAB de La Banque Postale.

Les derniers articles