Sonos Ray : la barre de son plus compacte dans la forme et le prix

Barres de son • 2022

Sonos Ray
- /10

Note de la rédaction

Où acheter le
Sonos Ray au meilleur prix ?
 

Sonos a officialisé ce jeudi sa nouvelle barre de son baptisée Sonos Ray. Après la pionnière Beam et la Arc plus haut de gamme, elle vient élargir l’offre du fabricant américain avec un produit qui va à l’essentiel en resserrant le prix. Et nous avons pu l’approcher.

Sonos Ray visuel
La barre de son Sonos Ray // Source : FRANDROID — Melinda DAVAN-SOULAS

Son annonce avait fuité depuis plusieurs semaines. La Sonos Ray est désormais officielle. Sonos en a fait la présentation à quelques médias cette semaine à New York. L’occasion d’approcher cette nouvelle venue qui veut étendre la gamme de barres de son du fabricant américain.

Modèle Sonos Ray
Wi-Fi Wi-Fi 4 (n)
Caisson de basse Non
Enceintes arrières Non
Dimensions 559 x 71 mm
Prix 299 €
Fiche produit Voir le test

Connue sous le nom de code de S36 Fury, elle entend bien faire fureur. Surtout auprès des budgets plus restreints. Car c’est là le cœur de cible de la Sonos Ray. Si la Sonos Beam Gen 2 s’affiche à 499 euros, la Sonos Arc, nettement plus haut de gamme avec sa compatibilité Dolby Atmos — DTS:X et son système audio avancé, approche les 900 euros. Pour ne pas faire trop élitiste, il fallait donc un modèle plus abordable, « d’entrée de gamme », même si l’on n’aime pas trop le terme du côté californien…

sonos-soundbars-black
De gauche à droite : les barres de son Sonos Arc, Sonos Beam Gen 2 et Sonos Ray // Source : Sonos

N’y allons pas par quatre chemins : la Sonos Ray est annoncée à 299 euros par Sonos. Pour ce prix-là, forcément, il y a des concessions à faire. Ce ne sera évidemment pas sur l’écosystème et la nouvelle barre de son s’inscrit pleinement dans les habitudes maison. Elle fonctionnera ainsi de pair avec n’importe quelle autre enceinte de la famille pour du multiroom ou de la stéréo (Sonos One, Sonos Play5, Sonos Sub, Sonos Move, Sonos Roam, etc.). Mais elle perd néanmoins quelques fonctions en route.

Design : classique et minimaliste

Niveau design, la Sonos Ray est également un peu à part, même si on retrouve le look longiligne aux extrémités arrondies de la Sonos Beam. Elle est plus compacte (55,9 x 9,50 x 7,1 cm) et moins lourde (1,95 kg contre 2,8 kg). Cela s’explique aussi par sa conception intérieure moins fournie. Mais c’est un système tout-en-un qui vient seul.

La volonté de Sonos est d’avoir un produit plus minimaliste sur le fond et la forme qui puisse se glisser dans un meuble ou se faire discret devant un téléviseur de moins de 55 pouces (la Beam fait 65 cm de long et la Arc 114 cm). En cela, l’objectif est atteint avec ce mini-format.

Sonos Ray noir 2
La Sonos Ray est compacte et peut se glisser partout // Source : FRANDROID — Melinda DAVAN-SOULAS

L’ensemble reprend le design aluminium et plastique des barres de son Sonos. En façade, c’est la même grille que celle de la 2e génération de la Sonos Beam avec le logo Sonos au milieu, surmonté d’une LED qui s’éclaire quand le produit est en marche.

Vu du dessus, on note que l’ensemble est plutôt en trapèze, avec une forme plus large sur la façade avant qu’à l’arrière. C’est aussi un choix pour orienter le son vers l’avant et vers les spectateurs en maximisant le système audio interne, et notamment pouvoir ainsi positionner la barre de son dans un meuble sans perte de qualité audio.

sonos ray gros plan
La Sonos Ray a la même grille avant que la Sonos Beam Gen 2 // Source : FRANDROID — Melinda DAVAN-SOULAS

Sur le dessus, comme à l’accoutumée, on trouve les boutons tactiles de contrôles Lecture-Pause, Volume +/— (ou avance/retour selon l’usage). A noter qu’ici, il n’y a pas de LED indiquant l’activation du micro. Et pour cause : la Sonos Ray fait l’impasse sur le contrôle vocal et donc sur l’assistant vocal pour gérer la barre de son.

Sonos Ray boutons
Source : FRANDROID — Melinda DAVAN-SOULAS

Les connectiques

Au dos, les connectiques prennent place dans une disposition assez classique sur les barres de son de la marque, en plein centre dans un renfoncement. On trouve donc là un port Ethernet sur la droite, une entrée optique, l’alimentation et le bouton de configuration maison. Mais pas de port HDMI.

C’est là l’une des premières surprises de cette Sonos Ray : vous pouvez la fixer au mur ou la poser sur un meuble comme vous le souhaitez (les fixations sont au dos), mais vous devrez passer par le câble optique fourni pour la raccorder à votre TV. Interrogé sur le sujet par Frandroid, Sonos explique avoir fait une étude sur les usages des consommateurs et le point qui revenait souvent était le nombre insuffisant de ports HDMI sur leur écran, notamment petit format. Opter pour le câble optique « tout aussi qualitatif », nous assure-t-on, permet ainsi d’en libérer un pour des usages similaires.

Sonos Ray connectiques
La Sonos Ray se connecte au téléviseur par le câble optique // Source : FRANDROID – Melinda DAVAN-SOULAS

La Sonos Ray ne dépareillera pas aux côtés de vos autres produits de l’écosystème, car elle existe aussi en noir ou en blanc. On a là une barre de son qui répond autant aux codes qu’au soin habituel apporté à la finition impeccable par le fabricant américain. Ce n’est pas sur la qualité des matériaux qu’il faut aller chercher des concessions à première vue.

Audio : pas de Dolby Atmos en vue

Pour répondre au souci de simplicité et praticité, tous les haut-parleurs sont orientés vers l’avant. On trouve là quatre amplificateurs numériques de classe D, deux tweeters avec guide d’ondes pour mieux diffuser les aigus et deux mid-woofers au centre. Sonos y a accolé son système bass-reflex avec des évents à faible vitesse pour limiter la distorsion et améliorer les basses fréquences.

Les ondes sonores sont asymétriques pour projeter le son vers les murs de votre pièce et faire rebondir pour mieux remplir. À la différence de ses acolytes, la Sonos Ray ne prend pas en charge le Dolby Atmos ou le DTS : X. Elle se « contente » néanmoins de supporter le Dolby Digital et le DTS Digital Surround.

Sonos Ray salon
La barre de son Sonos Ray // Source : Sonos

De nos premières et rapides écoutes, nous avons noté un son assez clair et puissant sans devoir forcer, mais une présence de basses plus marquée que d’habitude. Cela peut aussi s’expliquer par le positionnement un peu trop en retrait de la barre de son dans le meuble lors de la démo à laquelle nous avons assisté. Cela avait tendance à faire caisse de résonance. Il faudra le confirmer ou l’infirmer lors du test que nous réaliserons par la suite. Mais cela pourrait être aussi une volonté de Sonos d’aller chercher une nouvelle audience, plus jeune et plus amatrice de basses puissantes.

La fonction Trueplay de calibration de la barre en fonction de votre pièce (via l’iPhone uniquement) sera de toute façon un atout important pour parfaire l’expérience sonore. Il faudra d’ailleurs, comme souvent, s’en remettre à l’application Sonos pour ajuster l’égaliseur, passer en mode nuit qui adoucit l’audio sans compromis sur les dialogues, lancer la musique des services de streaming audio (Apple Music, Spotify, Deezer, Amazon Music…) ou radio compatibles (TuneIn, Podcasts…). Ou bien s’en remettre à Sonos Radio qui s’enrichit aussi d’une nouvelle arrivée : SOLARSYSTM, la station conçue et programmée par la chanteuse Lorde.

Capture d’écran 2022-05-11 à 17.34.08
Le système audio de la barre de son Sonos Ray // Source : Sonos

Et la Sonos Ray comme les produits Sonos est compatible AirPlay 2 pour pouvoir streamer directement vos contenus audio depuis vos appareils Apple.

Un produit pour les nouveaux venus et les petits espaces

La Sonos Ray vise avant tout ouvertement les utilisateurs qui s’initieraient à la barre son ou bien auraient besoin d’un produit compact et pas cher pour un petit intérieur. Sur le papier pour le moment, elle a des atouts à faire valoir et le sceau de la qualité audio Sonos en garantie.

Si elle le décode, pour avoir du 5.1, il faudra cependant lui accoler d’autres enceintes, sinon elle se contentera d’un son provenant uniquement de l’avant, en 3.1. Les concessions sur la connectique peuvent surprendre, mais il est toujours possible d’investir dans un adaptateur optique-HDMI pour l’associer à d’autres produits qui seraient dépourvus de port optique. Elle fonctionne en Wi-Fi comme toutes les enceintes Sonos (avec le Bluetooth en supplément sur les Roam et les Move seulement), mais le port Ethernet est disponible en soutien.

ray-carousel-download-3 (1)
Pas de micro sur la Sonos Ray, vous ne pourrez pas la piloter à la voix // Source : Sonos

Sujet souvent de discorde, le micro, et par extension la présence d’un assistant vocal, a été sacrifié, autant au nom de la réduction de prix que de l’attrait paradoxal sur de nouveaux clients que peut représenter la confidentialité des données par son absence. Alors que l’utilisation du micro reste toujours par essence facultative…

Pourtant, la firme a annoncé l’arrivée de son assistant personnel (et embarqué, sans transfert de données vers un cloud) Sonos Voice Control, conçu par des ingénieurs de Snips, la startup rachetée en 2019. Pour y avoir accès et lancer la musique, augmenter ou baisser le son de votre film sur la Ray, il faudra s’en remettre à une enceinte Sonos compatible, disposant d’un micro.

Prix et disponibilité de la Sonos Ray

La Sonos Ray sera disponible le 7 juin en noir et en blanc au prix de 299 euros sur le site de Sonos.

Où acheter le
Sonos Ray au meilleur prix ?

Cet article a pu être réalisé dans le cadre d’un déplacement avec la marque pour découvrir le produit en avant-première.

Les derniers articles