Sony a présenté l’IMX586, un capteur photo pour smartphones avec une définition de 48 mégapixels.

Sony est le principal fournisseur de capteur photo du marché des smartphones. L’immense majorité des constructeurs viennent se fournir chez le Japonais. Et pour séduire les appareils haut de gamme, ce dernier vient de dévoiler l’IMX586 qui profite d’une définition de 48 mégapixels.

C’est un peu plus que le fameux capteur principal du triple appareil photo du Huawei P20 Pro et c’est même davantage que le capteur du Nokia Lumia 1020 (41 mégapixels).

La marque promet un niveau détail très optimisé avec très peu de perte d’informations.

Le capteur CMOS dispose d’une diagonale de 8 millimètres et offre des photosites de 0,8 micromètre de côté seulement. En faible luminosité, le composant veut continuer d’offrir une qualité aussi élevée que possible. Ainsi, dans ces conditions lumineuses, l’IMX586 fusionne quatre pixels en un seul et dans cette configuration les photosites passent à 1,6 micromètre de côté.

En résulte une définition d’image de 12 mégapixels, moins élevée donc, mais avec une meilleure restitution de la scène prise en photo. Notons que des technologies existent sur plusieurs capteurs déjà commercialisés. Ici, elle s’appelle « Quad Bayer ». L’objectif est de permettre au capteur de mieux gérer la faible luminosité en sacrifiant la définition d’image. Rappelons à cet égard que la définition est loin d’être le seul critère de la qualité d’image.

Côté vidéo, le capteur peut filmer en 1080p à 240 FPS ou, encore plus ralenti, à 480 FPS mais en 720p. Pour la 4K, le nombre d’images par seconde se « limite » à 90 FPS.

On peut donc s’attendre à trouver ce capteur à grande définition dans un ou plusieurs smartphones haut de gamme à compter de l’année prochaine pour rester dans délais plausibles.