PS5 : design, caractéristiques, manette, prix, jeux, sortie… tout ce que l’on sait sur la console next gen de Sony

La PlayStation 5 pourra-t-elle renouveler le succès de la PS4 ?

 

La PlayStation 5, grande concurrente de la Xbox Series X, sera lancée en 2020. Puissance, manette DualSense, prix, date de sortie, jeux de lancement... voici tout ce que l'on sait et toutes les rumeurs concernant la PS5, la future console de jeux de Sony.

La PlayStation 5 et la PlayStation 5 Digital Edition // Source : Sony

Sony travaille sur la PS5 qui succédera à la PlayStation 4 et devra faire face à la Xbox Series X de Microsoft. Prévue pour la fin de l’année 2020, la PlayStation 5 proposera un stockage SSD ultra rapide, une compatibilité avec le ray tracing et une nouvelle manette DualSense intégrant de nouvelles technologies. La conférence « Future of Gaming » en juin 2020 a permis de découvrir les premiers jeux de la console.

Notre vidéo

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Sony PlayStation 5 et Sony PlayStation 5 Digital Edition

Sony propose deux modèles de PlayStation 5. Les deux versions intègre exactement les mêmes caractéristiques, à un détail près, la présence ou non du lecteur Blu-ray. Évidemment le design est légèrement différent.

Le fabricant n’a pas dévoilé les différences de prix entre la PlayStation 5, avec lecteur, et la PlayStation 5 Digital Edition, sans le lecteur.

Une console en noir et blanc

Le design de la PS5 mise sur une forme très arrondie, qui va iméditament la distinguer de sa rivale. Comme la manette, la console mélange les coloris noir et blanc pour un design à deux tons qui se veut futuriste.

Elle propose un port USB-A et un port USB-C en façade. De plus, la console peut être utilisée à la verticale ou à l’horizontale. La marque n’a pas détaillé le système de refroidissement interne de la console, mais comme pour la Xbox Series X, il semble avoir été pensé pour une utilisation de la console en mode verticale, afin de faciliter l’évacuation de la chaleur.

Sony n’a pas communiqué les dimensions exactes de la PlayStation 5.

D’après nos calculs, la console serait plus imposante que la Xbox Series X avec près de 37 cm de hauteur pour 13 cm de largeur.

Caractéristiques techniques

Architecture RDNA 2 avec ray tracing

Il y a plus d’un an, Sony a commencé à distiller des informations sur la PlayStation 5, et en particulier sur ses caractéristiques techniques. Il a fallu attendre un événement en mars 2020 pour en apprendre plus.

Voici les caractéristiques officielles de la PlayStation 5.

  • Processeur : AMD Ryzen Zen 2 x86-64 (8 cœurs, 16 threads, fréquence variable jusqu’à 3,5 GHz)
  • GPU : AMD RDNA 2 (36 CUs, fréquence variable jusqu’à 2,23 GHz, 10,28 TFLOPS)
  • RAM : 16 Go de GDDR6 (448 Go/s)
  • Stockage SSD : 825 Go (5,5 Go/s bruts en lecture)
  • Ports : USB-C et USB-A à l’avant, HDMI 2.1 à l’arrière
  • Audio 3D avec la puce Sony Tempest
  • Lecteur Blu-Ray 4K UHD (uniquement sur le modèle classique)

Un SSD dernier cri

Mark Cerny, en charge de l’architecture de la PlayStation 5, a insisté à de nombreuses reprises sur l’avantage en performance donné par le remplacement d’un disque dur classique par un SSD ultra rapide PCIe 4.0.

Avec un débit de lecture de 5,5 Go/s, Sony promet que les temps de chargement seront réduits à néant, et qu’il sera même possible de charger des données en temps réel depuis le SSD au moment où la caméra se déplace dans un jeu. Cela signifie qu’un jeu de course pourra par exemple donner une plus grande sensation de vitesse en chargeant plus rapidement le décor à afficher. S’il est possible d’obtenir un stockage aussi rapide sur PC, c’est bien l’architecture globale de la PS5 qui pourrait faire la différence.

L’architecture du stockage de la PS5 est innovante // Source : Sony

L’architecture de stockage de la PlayStation 5 passe aussi par une puce de décompression dédiée qui permet de copier directement les données du SSD vers la RAM sans passer par le processeur central de la console. D’après Sony, la puissance de calcul de cette puce de décompression est équivalente, dans cette tâche précise, à 9 coeurs AMD Zen 2 utilisés par le processeur de la PS5. À cela s’ajoute un contrôleur DMA dédié, d’une puissance équivalente à 2 coeurs AMD Zen 2. Tout cela permet à Sony d’éliminer le plus possible de points bloquants pour que les données soient rapidement transférées du SSD jusqu’à la mémoire RAM unifiée. Sony estime que le débit en lecture des données compressées passe ainsi à 9 Go/s.

Enfin, la marque a également mis en avant le format de compression Kraken, plus efficace de 10 % comparé au format Zlib utilisé avec la PlayStation 4.

D’après le patron d’Epic Games, en charge du développement de l’Unreal Engine et de Fortnite Battle Royal, la PS5 serait « de loin supérieur à tout ce que l’on peut trouver sur PC » au niveau de son stockage. Les développeurs de l’Unreal Engine 5 ont d’ailleurs indiqué que le moteur avait été réécrit partiellement pour tenir compte de l’architecture de stockage particulièrement performante de la PS5.

Le ray tracing

Le ray tracing sera également géré matériellement par la console, à la manière des GeForce RTX de Nvidia. AMD a confirmé l’intégration de cette nouvelle technologie dans la nouvelle architecture graphique RDNA 2. Cela devrait permettre d’améliorer le réalisme des jeux, et notamment des éclairages.

Pour aller plus loin
Tout comprendre au ray tracing

Jeux en 4K et affichage jusqu’à 120 Hz

D’après Sony, la puce graphique pourra faire tourner des jeux jusqu’en 4K et jusqu’à 120 Hz. Difficile toutefois de savoir ce que le PlayStation 5 proposera en termes de performances réelles avec son GPU de 10,28 TFLOPS. Les premiers jeux montrés par Sony semblaient pour le moment tourner en 4K à 30 images par seconde.

Faible consommation en veille

Sony a également fait des annonces sur l’impact de sa prochaine console sur l’environnement. La PlayStation 5 ne consommera pas plus de 0,5 W en veille (lorsqu’une option est activée).

💪 PlayStation 5 ou Xbox Series X : quelle sera la console la plus puissante ?

La Xbox Series X offre une puissance brute bien plus importante que la PlayStation 5 de Sony, grâce sa puce graphique AMD RDNA 2 de 12 TFLOPS.

Toutefois, le SSD de la PS5 est deux fois plus rapide que celui de la Xbox Series X, et il est encore difficile de jauger quel impact cela pourrait avoir sur les graphismes des jeux.

Extensions de stockage

La PlayStation 5 sera compatible avec les disques durs externes en USB. Toutefois, il ne sera pas possible de faire tourner les jeux PS5 directement sur ce support, il faudra d’abord copier le jeu sur le SSD interne.

Sony proposera aussi aux joueurs d’ajouter leurs propres SSD internes au format M.2 en ouvrant le boitier de la PS5. Il faudra toutefois que le SSD soit au moins aussi rapide que celui de la PS5, avec un débit en lecture de 5,5 Go/s.

De plus, tous les SSD ne seront pas physiquement compatibles avec la PS5 et Sony publiera donc une liste de SSD compatible au lancement de la console.

Tempest Engine : un son sans précédent ?

L’une des grandes promesses de la console, c’est son nouveau moteur audio 3D qui veut permettre d’améliorer énormément l’immersion en jeu.

Sony l’admet, la PlayStation 4 avait marqué un recul sur ce sujet pour les développeurs de jeux comparé à la PS3, en termes de puissance de calcul laissé pour le son. Pour améliorer cela, Sony a reconditionné un Compute Unit de la puce graphique AMD pour le transformer en puce audio dédiée, ressemblant à ce que la PS3 pouvait proposer.

En utilisant les mêmes algorithmes que sur le PlayStation VR, le casque de réalité virtuelle de Sony, la PlayStation 5 pourrait calculer environ 5000 sources sonores différentes dans un jeu. De quoi permettre de donner un rendu à chaque goutte d’eau sous la pluie dans une scène cinématique par exemple.

Sony veut aussi faire correspondre le rendu sonore de la PS5 avec chaque joueur en prenant en compte la forme du crâne, mais aussi des oreilles. Au lancement, il devrait être possible de choisir entre plusieurs profils types, mais à terme Sony réfléchit à une méthode pour s’adapter précisément à chaque joueur.

La manette DualSense

Sony a dévoilé la manette officielle de la PlayStation 5, il s’agit de la DualSense.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Cette manette succède aux nombreuses manettes PlayStation lancées avant, et introduit un nouveau nom qui fait écho aux nouvelles technologies intégrées.

Première nouveauté, les gâchettes L2 et R2 sont désormais adaptatives, ce qui permet d’après Sony de modifier leurs tensions dynamiquement, avec un vrai retour de force. Par exemple, on pourrait sentir la corde d’un arc se tendre et devenir plus résistante au mouvement à mesure que notre doigt presse la gâchette.

La nouvelle manette intègre aussi un nouveau système de vibration plus précis, et qui permet, en étant conjugué avec le haut-parleur intégré, de faire ressentir des textures d’un élément du jeu, comme le sol de la piste dans un jeu de course par exemple.

Sony en profite également pour passer sa manette à l’USB-C et intégrer une batterie plus volumineuse. De quoi espérer une autonomie en hausse.

 

La manette intègre désormais un micro, qu’il sera possible de muter avec un bouton dédié. Ce micro pourrait aussi service à contrôler un assistant intelligent.

Le bouton Share laisse sa place à un bouton Create, mais Sony n’a pas encore donné plus de détails sur cette fonction.

Un dépôt de demande de brevet a montré que Sony travaille sur une technologie permettant à une manette de se connecter directement aux serveurs de jeu, sans passer par la console, pour réduire la latence sur son service de cloud gaming (PlayStation Now). Rien n’indique pour le moment que la manette de PS5 en profitera.

Et la manette DualShock 4 ?

Sony a confirmé que la DualShock 4 de la PlayStation 4 serait bien compatible avec la PS5. Elle permettra notamment de jouer aux jeux de la génération précédente en rétrocompatibilité. Évidemment, les jeux PS5 pourront exiger l’utilisation de la DualSense et ses nouvelles fonctions.

Les jeux

Rétrocompatibilité avec la PS4

Après des messages contradictoires, Sony pense que la PlayStation 5 sera compatible avec « une très grande majorité des plus de 4 000 jeux PS4 ». Au lancement, la plupart des 100 jeux les plus populaires de la PS4 devraient être compatibles avec la PS5. GTA V et Cyberpunk 2077 devraient être compatibles avec la PS5 dès le lancement.

Il s’agit d’un élément crucial qui pourrait permettre à Sony de rapidement devenir le favori pour la prochaine génération de console. En effet, assurer la rétrocompatibilité des jeux PS4 permet aux propriétaires de cette console de l’échanger contre une PS5 sans perdre l’accès à leurs jeux PS4 achetés.

Les jeux PS4 pourront par ailleurs bénéficier de la puissance supplémentaire de la PS5 pour améliorer la définition d’affichage ou le nombre d’images par seconde. Cela se fera toutefois au cas par cas.

Les jeux PS5

La marque a commencé à dévoiler plusieurs titres pour la PlayStation 5.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

D’abord les jeux PlayStation Studios qui sortiront en exclusivité sur PlayStation 5 :

  • Astro’s Playroom (Japan Studio)
  • Demon’s Souls (Bluepoint Games / Japan Studio)
  • Destruction All Stars (Lucid Games / XDEV)
  • Gran Turismo 7 (Polyphony Digital)
  • Horizon Forbidden West (Guerrilla Games)
  • Marvel’s Spider-Man: Miles Morales (Insomniac Games)
  • Ratchet & Clank: Rift Apart (Insomniac Games)
  • Returnal (Housemarque / XDEV)
  • Sackboy A Big Adventure (Sumo Digital / XDEV)

Le nouvel épisode de Spider-Man et Astro’s Playroom seront disponible au lancement de la console. Par ailleurs, Astro’s Playroom sera proposé gratuitement avec toutes les PlayStation 5. Ce jeu permettra de mettre en lumière les différentes fonctionnalités de la console, et notamment sa manette DualSense.

Et les jeux développés par des partenaires de Sony :

  • Bugsnax (Young Horses)
  • Ghostwire™: Tokyo (Bethesda)
  • Godfall™ (Gearbox Publishing / Counterplay Games)
  • Goodbye Volcano High (KO-OP)
  • Grand Theft Auto V and Grand Theft Auto Online (Rockstar Games)
  • HITMAN 3 (IO Interactive)
  • JETT : The Far Shore® (Superbrothers)
  • Kena : Bridge of the Spirits (Ember Lab)
  • Little Devil Inside (Neostream Interactive)
  • NBA 2K21 (2K, Visual Concepts)
  • Oddworld Soulstorm™ (Oddworld Inhabitants™)
  • Solar Ash (Annapurna Interactive / Heart Machine)
  • Stray (Annapurna / Blue Twelve Studio)
  • Tribes of Midgard (Gearbox Publishing / Norsfell)
  • The Pathless (Annapurna Interactive / Giant Squid)

Plusieurs de ces jeux, comme Oddworld Soulstorm ou Kena : Bridge of Spirits, sortiront d’abord sur PlayStation 5 avant d’éventuellement arriver sur Xbox Series X. On parle alors d’une exclusivité console temporaire. Précisons que tous ces jeux sortiront par ailleurs sur PC.

Le prix des jeux pourrait bien augmenter. 2K Games a déjà annoncé un prix de lancement de 75 euros pour la version PS5 et Xbox Series X de 2K21, contre 70 euros pour les jeux PS4 et Xbox One.

La boite d’un jeu PS5 // Source : Sony

Le 9 juillet, Sony a dévoilé une première image de la boîte d’un jeu PS5. Comme sur PS4, le boitier reste bleu, mais le logo de la PS5 est marqué en noir sur fond blanc, comme pour faire un rappel sur le design générale de la console.

Une toute nouvelle interface

Sony a dévoilé l’écran de démarrage de la PlayStation 5 lors d’une conférence dédiée à la console. On peut y découvrir le nouveau style visuel que Sony veut utiliser pour l’interface logicielle, avec des couleurs plus sombres et une accentuation dorée, qui tranche avec le bleu utilisé sur PS4.

L’écran de démarrage de la PS5 // Source : Sony

Matt MacLaurin, en charge de l’expérience utilisateur de la console, a promis une refonte complète de l’interface qui ne devrait plus avoir un seul pixel en commun avec sa prédécésseuse. Le design devrait miser sur une grande simplicité d’utilisation et une expérience fluide.

L’interface propose des aides sur un jeu

Un brevet publié le 10 juin décrit une nouvelle interface développée par Sony qui pourrait être utilisée sur la PlayStation 5.

On peut voir que l’interface garderait dans l’ensemble la même architecture que sur PS4, avec plusieurs lignes horizontales. La grande nouveauté décrite dans le brevet est la possibilité pour Sony de suivre certains comportements du joueur et lui proposer de l’aide en cas de problèmes. Cette aide serait textuelle ou délivrée au moyen d’enregistrement vidéo des autres joueurs. Une intégration du principe des « walkthrough » très populaires dans le domaine.

Les accessoires officiels

Sony a dévoilé une première série d’accessoires officiels pour la console, en même temps que son design.

La marque prépare un casque audio sans-fil qui se connectera grâce à un dongle USB à la console. Comme son nom l’indique, le casque 3D Pulse devrait permettre de profiter du son 3D mis en avant par Sony pour sa console.

Sony remet au gout du jour la caméra HD qu’il proposait déjà avec la PlayStation 4. Cette caméra permet de faciliter la vie des streamer qui pourront plus facilement partager leurs réactions. C’est aussi l’accessoire essentiel au bon fonctionnement du PS VR, le casque de réalité virtuelle de Sony.

La PS5 devrait à nouveau miser sur l’aspect multimédia de la machine, et pour cela Sony va commercialiser une télécommande officielle. On peut voir un mystérieux bouton TV, ainsi qu’un micro laissant penser à l’intégration d’un assistant vocal à la console.

Plus anecdotique, la DualSense Wireless Controller Charging Station permettra de facilement recharger deux manettes en parallèle. Le chargement devrait se faire grâce au port USB-C de la manette.

📅 Quand sort la PS5 en France ?

Sony a confirmé que la PlayStation 5 sortira pour les fêtes de fin d’année 2020. Elle fera face à la Xbox Series X dont la sortie est prévue à la même période. La marque ne veut pas repousser la PS5, sous peine de laisser le champ libre à son concurrent pendant les fêtes de fin d’année, une période cruciale pour les ventes. Malgré l’épidémie de Covid-19, la console est bel est bien prévue pour la fin de l’année, mais Sony a démenti une sortie en octobre évoquée par une offre d’emploi.

💰 À quel prix sera vendue la PS5 ?

Sony a eu des difficultés à définir le prix de sa future console, et même si la firme a promis que le prix de la PlayStation 5 sera attractif, on s’attend à un tarif significativement élevé en raison d’un coût de fabrication conséquent. Le tarif du stockage SSD serait particulièrement important dans la facture.

Tel qu’elles ont été annoncées, la Xbox Series X et la PlayStation 5 rivalisent avec des PC de jeu à plus de 1300 euros.

Certains développeurs de jeux pour la PS5 s’attendent à un prix de lancement entre 500 et 550 euros. D’après vous, le juste prix se situerait plutôt autour des 400 à 500 euros. À titre d’information, la PlayStation 4 et la PlayStation 4 Pro ont été lancées à 399 euros avec beaucoup de succès. La PlayStation 3, elle, avait été lancée à 599 euros et cela s’est avéré être un échec.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

D’après nous, la PlayStation 5 devrait être commercialisée au tarif des 500 euros en France et la PlayStation 5 Digital Edition pourrait avoir un prix plus agressif et peut-être réussir à atteindre 450 ou 400 euros. Le prix d’un lecteur Blu-Ray est estimé à seulement 20 ou 30 euros à la fabrication, mais Sony pourrait accepter de perdre de l’argent sur ce modèle en sachant que l’intégralité des ventes de jeux passera par le PlayStation Store.

Les derniers articles