PS5 : Sony veut ouvrir sa propre boutique PlayStation Direct en Europe

 

Après un essai réussi aux États-Unis, Sony veut ouvrir sa boutique PlayStation Direct en Europe. Un nouveau moyen de commander sa PS5 à l'avenir.

Logo PlayStation sur la PS5

Logo PlayStation sur la PS5 // Source : Frandroid – Arnaud GELINEAU

Avant le lancement de la PS5, vous vous souvenez peut-être de ce système de préinscription que Sony avait mis exclusivement en place aux États-Unis avant de pouvoir précommander la console. Il s’agissait en fait d’une fonction de la boutique PlayStation Direct, qui est tout simplement un moyen pour Sony de commercer directement avec le client final, à la manière d’un Apple Store ou d’un Microsoft Store dans le cas de Xbox.

Bien que ce soit une boutique en ligne, ce n’est donc pas une boutique de biens numériques, ce qui reste le terrain du PlayStation Store, mais bien un commerçant concurrent aux États-Unis des géants Amazon ou Best Buy. La boutique PlayStation Direct devrait bientôt traverser l’Atlantique pour arriver en Europe.

Une offre d’emploi explicite

On trouve cette information dans une offre d’emploi publiée par PlayStation Europe. Les offres d’emplois sont souvent trop floues pour être vraiment intéressante à être relayée, mais ici ce n’est pas le cas. L’offre d’emploi est pour un directeur de  PlayStation Direct Europe, l’activité « B2C » (Business to consumer) de PlayStation.

L’offre commence par indiquer que la branche PlayStation Store et Services représente désormais 15% du chiffre d’affaires de Sony Interactive Entertainment, et que pour poursuivre cette impressionnante dynamique née avec la PS4, Sony veut étendre son service de vente « direct au consommateur » avec un lancement en Europe. La personne à ce poste sera responsable des responsables de chaque PlayStation Direct, que l’on imagine localisé par pays.

Pour Sony, une boutique de vente directe est un moyen efficace de supprimer des intermédiaires et donc d’augmenter ses bénéfices pour chaque PlayStation 5 vendue par ce moyen-là évidemment, la console n’est pas le seul objet à vendre sur cette boutique, et Sony pourra s’en servir comme plateforme de vente pour les accessoires, et le futur PlayStation VR 2.

Un plan à long terme

Si Sony recherche un poste aussi important, cela signifie que le site ne va pas être lancé du jour au lendemain. L’offre d’emploi mentionne notamment un business plan sur trois ans. Aujourd’hui la PlayStation 5 est en rupture de stock dans le monde entier, et la console de Sony domine complètement les ventes face aux Xbox Series de Microsoft d’après les chiffres des premières semaines.

La firme a donc tout le temps qu’elle souhaite pour bien mettre au point ce nouveau site de vente pour les Européens.

Les derniers articles