Sony nous prévient : on va (encore) galérer à trouver une PS5 en 2022

La Next-Gen au compte-goutte

 

Préparez-vous à trimer l'année prochaine aussi pour trouver une PS5. Dans son dernier bilan financier, Sony fait état de ses perspectives pour les prochains trimestres et laisse peu d'espoir que la pénurie de consoles s'arrange en 2022. Un constat partagé plus largement par de nombreux analystes et acteurs de l'industrie.

La PlayStation 5 pourrait être rapidement en rupture de stock

Trouver une PS5 en 2022 devrait rester un vrai parcours du combattant, et c’est Sony qui le dit // Source : Sony

Acheter une PlayStation 5 est compliqué et cela ne va vraisemblablement pas s’arranger tout de suite. Si la console enregistre d’ores et déjà de ventes solides (7,8 millions de machines ont été expédiées au 31 mars et 14,8 millions devraient l’être, en tout, sur 2021), Sony profite de la publication de ses derniers résultats financiers pour nous prévenir : les pénuries risquent fort de continuer tout au long de l’année et pourraient se maintenir en 2022. La firme fait une nouvelle fois état d’une demande particulièrement forte et indique sans pudeur que même si la production s’accroit l’année prochaine, cela ne suffira pas.

« Je ne pense pas que la demande se calmera cette année et même si nous sécurisons beaucoup plus d’appareils et produisons beaucoup plus d’unités de la PlayStation 5 l’année prochaine, notre offre ne pourra pas rattraper la demande », a notamment admis Hiroki Totoki, directeur financier de Sony, durant le briefing de présentation du groupe.

La demande liée au Covid commence par contre à s’infléchir

L’approvisionnement en PlayStation 5 restera donc compliqué, mais le consommateur peut quand même garder espoir que la situation finisse pas se stabiliser. Les derniers chiffres dévoilés par Sony laissent en effet entrevoir une demande liée au Covid-19 moins forte que par le passé. Les abonnements au PlayStation Network sont par exemple passés à 109 millions à la fin du premier trimestre 2021, contre 114 millions un trimestre plus tôt. Cela pourrait préfigurer d’une demande légèrement moins importante à mesure que le travail et l’école à la maison seront moins fréquents. Il en faudra toutefois plus pour que les PS5 affluent en nombre chez les revendeurs.

Sony nous promet bien d’accélérer la production dès que possible. Cela pourrait se faire au travers d’une nouvelle variante de la console, équipée d’un nouveau processeur conçu par AMD et gravé en 6 nm (contre 7 nm à l’heure actuelle). Mais en dépit de ce possible changement, le géant nippon restera complètement tributaire des capacités de production TSMC (fabriquant des puces AMD utilisées par la console). Et en l’occurrence elle sont saturées. Il pourrait d’ailleurs en être de même, d’ici quelques mois, pour la production de mémoire… ce qui accentuerait encore les pénuries chez Sony et ses concurrents. Rappelons enfin que pour de nombreux acteurs de l’industrie, l’approvisionnement en composants pourrait rester limité jusqu’en 2023.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles