PS5 : malgré la pénurie, la console se vend mieux que la PS4 en son temps

 

Sony a dévoilé ses résultats financiers et la division gaming de la firme se porte à merveille malgré les soucis de pénuries.

Sony a présenté ce matin du 28 avril ses résultats financiers pour le trimestre se terminant le 31 mars 2021. Il s’agit aussi de la fin de l’année fiscale 2020 pour le géant du numérique. L’occasion pour la branche gaming de faire le point et de nous livrer beaucoup de chiffres très intéressants.

7,8 millions de consoles PS5 vendues au 31 mars

Le chiffre que tout le monde attend est d’abord celui des ventes de consoles PS5. Avec 7,8 millions de consoles écoulées, la PS5 fait un meilleur démarrage que la PS4 en son temps. Cette dernière avait atteint les 7,6 millions d’exemplaires vendus sur la même période.

Malgré la pénurie, Sony a donc réussi à dépasser le lancement historique de sa précédente console. La demande pour la PS5 reste à ce jour extrêmement forte et dépasse de loin les stocks proposés.

2 jeux vendus sur 3 sont numériques

La force de PlayStation réside aussi dans sa capacité à vendre beaucoup de jeux grâce à l’énorme parc installé de PlayStation 4 et de PlayStation 5 cumulés. Sur l’année fiscale, 338,9 millions de jeux ont été vendus sur les consoles Sony, ce qui en fait une année record pour la marque.

La bascule entre jeu physique et jeu numérique a été faite lors des périodes de confinement en 2020 et s’est accentuée tout au long de l’année fiscale. Sony indique ainsi que 65 % des jeux vendus l’ont été par le PlayStation Store, en format numérique, soit 220 millions d’exemplaires. On est très loin des 53 % de l’année fiscale précédente. Cela veut dire qu’aujourd’hui, deux jeux PlayStation sur trois sont vendus au format numérique, avec une commission bien plus favorable à Sony.

Here is a breakdown of Sony's Game & Network Services net revenue by segment for FY20/21.

Console Hardware: $4.88bn / 20%
Packaged Software: $01.30bn / 5%
Digital Software: $5.12bn / 21%
Add on Content: $8.59bn / 34%
Subscriptions: $3.61bn/ 14%
Other: $1.54bn / 6% pic.twitter.com/k3Qrs3dwIJ

— Daniel Ahmad (@ZhugeEX) April 28, 2021

On comprend donc sans problème pourquoi la branche « Game & Network » qui s’occupe notamment des abonnements et des ventes de jeux en numérique bat ici une année record avec plus de 25 milliards de dollars de chiffres d’affaires. Le service PlayStation Plus a dépassé les 47,6 millions d’abonnés. On comprend mieux le renforcement stratégique de l’abonnement face au Xbox Game Pass.

Un dernier chiffre marquant : 69 % des revenus nets de Sony sur l’année fiscale 2020 viennent du numérique (ventes de DLC, de jeux numériques ou d’abonnement).

L’année des exclusivités Sony

Cette année fiscale 2020 a aussi été marquée par une accélération des ventes de jeux « first party », c’est-à-dire les jeux développés en interne par les PlayStation Studios. Ils représentent 17 % des 338,9 millions de jeux vendus sur PlayStation. Autrement dit, près d’un jeu sur cinq vendu sur PlayStation est un jeu exclusif PlayStation Studio.

Cela s’explique par l’abondance de titres de qualité développés par Sony : The Last Of Us Part II, Ghost of Tsushima, Spider-Man : Miles Morales, Demon’s Souls ou encore la sortie de Horizon Zero Dawn sur PC.

Miles Morales est l’un des best-sellers de Sony

Miles Morales est l’un des best-sellers de Sony // Source : Sony/Insomniac Games/Marvel

Sony s’attend pourtant à une augmentation du chiffre d’affaires généré par ses propres jeux sur la prochaine année. La firme pense sans doute à la vente continue de titres de lancement comme Spider-Man Miles Morales et au lancement de gros titres comme Horizon Forbidden West et Ratchet & Clank Rift Apart entre autres.

Cette hausse devrait aussi venir de l’augmentation des ventes sur le PlayStation Store et de la nouvelle grille de tarifs appliqués par Sony sur ses jeux. Les gros titres PlayStation sont désormais commercialisés au tarif conseillé de 79,99 euros en France.

Ce qu’il faut retenir

La marque PlayStation se porte très bien et les ventes de PS5 sont supérieures aux ventes de la PS4 en son temps.

Désormais la grande majorité des jeux PlayStation sont vendus en numérique depuis le PlayStation Store. Surtout, Sony réalise d’excellentes ventes sur ses propres titres.

Tout cela explique le renforcement de la stratégie de Sony sur le développement et la commercialisation de ses blockbusters qui augmentent à la fois la demande de consoles pour ces titres exclusifs, et l’image de l’écurie PlayStation.

Les derniers articles